FOODLOLO

FOODLOLO

Billes de tapioca à la crème de coco, dés de mangue

FF1A27E0-1D8C-49A4-98EE-BFE204462F0D.jpeg


Un dessert frais avec une touche d’exotisme, voilà  qui terminera avec légèreté et onctuosité 

 

un menu épicé ou un barbecue.

 

C’est une recette simple, que l’on prépare à l’avance et qui peut s’accommoder de différents fruits

 

ou coulis. Aujourd’hui de la mangue mais demain des framboises, des pêches, des litchi,etc…

 

 

Recette de tapioca par Marianne Scotto.

 

 

Pour 6 

 

40 cl de crème de coco( de la marque Kara)

80 g de sucre semoule

50 g de petites billes de tapioca

Mangue fraîche, ou framboises, (ou coulis de l’un ou l’autre)

 

 

Verser la crème ainsi que 50 cl d’eau et le sucre dans une grande casserole.

 

Porter à ébullition puis verser le tapioca en pluie. Bien mélanger.

 

Laisser cuire 20 mn sur feu doux (th 4 sur ma plaque à induction),en remuant souvent.

 

Les billes vont devenir translucides. Laisser refroidir puis verser dans des verrines ou coupelles.

 

Recouvrir de dés de mangue. Vous pouvez aussi incorporer quelques morceaux de mangue dans

 

le tapioca avant de verser dans les verrines.


23/05/2022
0 Poster un commentaire

Victoria sponge cake

22DE7A95-CF82-4C77-8850-43C59C70B3A7.jpeg

 

Rien de plus British que le Victoria sponge cake ! La recette de celui-ci provient d’un délicieux livre de

 

recettes made in UK, « Avec un nuage de lait s’il vous plaît » de John Bentham.

 

Traditionnellement,il est simplement garni de confiture et, parfois seulement, de chantilly.

 

Voici donc sa version plus festive dans laquelle on ajoute de belles fraises.

 

C’est une recette très simple à faire, que l’on peut servir pour un goûter d’enfants ou avec une bonne

 

tasse de thé pour se régaler entre adultes. 

 

Pour sublime ce gâteau gourmand et régressif, il vous faudra choisir une excellente confiture ,et une

 

chantilly maison, of course!

 

Les fraises peuvent être utilisées seulement en pleine saison et si elles sont naturellement sucrées et

 

parfumées.

 

Vous pouvez confectionner le gâteau quelques heures à l’avance et la chantilly une heure avant le

 

service ( bien la garder au frais) mais je vous conseille de le garnir juste avant la dégustation pour éviter

 

de le réfrigérer.

 

God save the queen…and the cake!

 

 

81BC00E5-979B-4B68-97EA-3FD0D6E0434E.jpeg

 

 

Pour 8

(A réaliser dans 2 moules à manqué de 20 cm)

 

175 g de farine

1 sachet de levure chimique 

3 gros œufs

175 g de beurre ramolli à température ambiante

175 g de sucre en poudre

1 cc d’extrait de vanille de qualité (ou les graines d’une gousse de vanille)

 

Garniture:

20 cl de crème épaisse entière bien froide

3 CS de très bonne confiture de fraises

1 barquette de fraises

Sucre glace

 

 
4E7C99D3-295A-4BD6-8B49-31085B7719CE.jpeg

 

Préchauffez le four à 170° chaleur statique.

 

Beurrez et recouvrez le fond de chaque moule avec un disque de papier sulfurisé.

 

Tamisez la farine et la levure dans un grand saladier ou dans le bol d’un robot sur pied muni d’un fouet. 

 

Ajoutez les œufs,le beurre coupé en morceaux, le sucre et l’extrait de vanille au batteur électrique

 

pendant une ou deux minutes. La pâte doit être lisse.

 

Partagez la pâte entre les deux moules et placez à mi-hauteur du four pour environ 30 minutes,sans

 

ouvrir la porte du four.

 

Lorsqu’ils sont dorés, retirez vos gâteaux du four, patientez un peu et démoulez-les.

 

Quand ils sont complètement refroidis, montez la crème en chantilly.

 

Équeutez les fraises et coupez-les en quatre quartiers.

 

Étalez la confiture sur l’un des deux gâteaux puis recouvrez de chantilly, et enfin,disposez dessus les

 

quartiers de fraises. 

 

Recouvrez avec le deuxième gâteau et saupoudrez de sucre glace.

 

 

56E87C98-E8FF-4A6B-815C-6BC72A8D7AA6.jpeg


14/05/2022
0 Poster un commentaire

Petits financiers ronds aux framboises

9A20A045-59C3-42C7-8D9E-FD10D9A475ED.jpeg

 

 

Aujourd'hui, une de mes recettes favorites. J'ai toujours des framboises au congélateur et quand une

 

envie de petit fours me prends, je pense à cette recette. Bien sûr en saison, on utilise des framboises

 

fraîches. Les financiers sont normalement de forme rectangulaire mais j’aime utiliser des moules en

 

silicone pour mini muffins, car j’aime leur forme et le fait que, plus épais, ils sont plus moelleux.

 

Simplicité et régal garantis!

 

 

Pour une quinzaine de gâteaux :

 

 

15 framboises fraîches ou surgelées

40 g de farine

100 g de beurre salé

75 g de poudre d'amandes

100 g de sucre glace

4 blancs d’oeufs

 

 

Préchauffer le four à 210° chaleur tournante.


Mélanger la farine ,le sucre et la poudre d'amandes.

 

Y ajouter les blancs d’oeufs ( non montés en neige),en battant légèrement.

 

Faire chauffer le beurre dans une casserole jusqu'à ce qu'il prenne une légère coloration (c’est un

 

beurre noisette), et le verser dans le mélange précédent en fouettant vigoureusement.

 

Verser la pâte dans des mini moules à muffins en silicone .

 

Ne remplir les alvéoles qu'aux ¾ et déposer au centre de chacune une framboise.

 

Cuire une dizaine de minutes, et démouler à la sortie du four.

 

Laisser refroidir sur une grille à pâtisserie.

 

Saupoudrer éventuellement d'un nuage de sucre glace avant de servir.

 

 

AFF1791B-36C1-4144-BE35-8A5917FAE8FA.jpeg

 


03/05/2022
6 Poster un commentaire

Focaccia au romarin

C3F50F7F-E792-441C-9FDC-DB751E47CD86.jpeg

 

 

La focaccia  que l’on fait soi même, et que l’on déguste, tout juste sortie du four avec de la charcuterie

 

et du fromage italiens, c’est incomparable. À vous de jouer, vous verrez, rien de très compliqué.

 

 

500 g de farine forte (T45) ou spéciale pizza

380 ml d’eau tiède 

1 sachet de levure de boulanger déshydratée (7g)

1 CS de miel liquide

2 cc de sel fin

 

Finition:

5 CS d’huile d’olive + un peu pour la plaque

1 cc de fleur de sel

Romarin ou thym frais

 

 

4AD85F5E-869E-4469-A33F-4B40C30C7FC0.jpeg

 

 

Préchauffer le four à 200° chaleur tournante.

 

Mélanger la levure, 1 CS de miel et l’eau tiède et laisser reposer 5 à 10 mn jusqu’à qu’il se forme de

 

petites bulles à la surface.

 

Mettre dans le bol d’un robot sur pied, ou dans un grand saladier si vous faites la pâte à la main, la

 

farine et le sel,mélanger puis verser dessus le mélange eau + levure. Mélanger à l’aide du crochet

 

( ou à la main) pendant une dizaine de minutes pour obtenir une masse homogène, souple et légèrement

 

collante.

 

Mettre dans un large saladier, recouvrir avec un torchon propre légèrement humide et laisser reposer 1

 

à 2 h, jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.

 

Utiliser un peu d’huile d’olive pour graisser une plaque à pâtisserie d’environ 22 sur 32 cm.

 

Mettre la pâte dessus, la répartir avec les doigts pour remplir la plaque. 

 

Recouvrir à nouveau avec le torchon et laisser pousser 45 mn.

 

Répartir l’huile d’olive sur toute la surface, et enfoncer vos doigts dans la pâte pour former les petits

 

trous caractéristiques. Saupoudrer de fleur de sel et de romarin ou de thym.

 

Cuire 18 à 20 mn.

 


38CA5363-517E-4688-B669-35B69D2D13A2.jpeg


13/04/2022
0 Poster un commentaire

Kanelbullar ( petits pains roulés suédois à la cannelle)

2F4486F8-1DD8-4CD3-9C2A-3D98771CD9DD.jpeg

 

 

Je n’avais jamais fait de pâtisserie suédoise, mais c’est chose faite avec cette jolie recette de Linda

 

Lomelino, dont les recettes, les photos et vidéos culinaires sont un enchantement.

 

Je vous engage à aller vous balader sur son blog « Call me cupcake ». Ces petits pains roulés sont

 

garnis d’un beurre à la cannelle et dorés au four. Ils sont traditionnellementparfumés avec de la

 

cardamome, mais je n’apprécie pas vraiment sur son goût, je l’ai donc remplacé par de la vanille en

 

gousse. Vous les ferez à votre goût!

 

Ces petits pains sont meilleurs dégustés le jour même, sinon vous il vaut mieux les congeler.

 

 

 

Pour une vingtaine de petits pains:

 

Roulés:

25 g de levure fraîche 

250 ml de lait

75 g de sucre en poudre

400 g de farine

1,5 cc de cardamome moulue ( je n’en ai pas mis)

1/2 cc de sel

100 g de beurre mou

 

Garniture:

125 de beurre très mou

2 CS de cannelle

3 CS de sucre en poudre

 

Sirop:

3 CS de sucre en poudre

4 CS d’eau

Une pincée de sel 

1/4 cc de cardamome moulue ( j’ai remplacé par les graines d’1/2 gousse de vanille)

 

Pour badigeonner :

1 œuf battu

1 CS d’eau

Sucre en grains 

 

 

Émietter la levure dans le bol d’un robot sur pied ,verser un petit peu de lait sur la levure, et mélanger

 

jusqu’à ce que la levure soit dissoute.

 

Ajouter le reste du lait, le sucre,éventuellement la cardamome et mélanger jusqu’à ce que le sucre

 

soit fondu.

 

Équiper le robot avec le crochet à pétrir, ajouter les 3/4 de la farine au mélange à base de lait et de

 

levure, et laisser tourner le robot le temps d’incorporer cette farine puis ajouter le sel et le beurre en

 

petits morceaux en laissant tourner jusqu’à ce que le beurre soit parfaitement incorporé puis ajouter

 

enfin le reste de la farine. 

 

Pétrir la pâte pendant environ 10 mn jusqu’à obtenir une pâte lisse et élastique.

 

Si la pâte est un peu collante,c’est normal, ne surtout pas ajouter davantage de farine.

 

Couvrir le bol avec un torchon propre que vous humidifiez légèrement et laisser pousser pendant

 

environ 1 h à température. Vous pouvez aussi laisser pousser cette pâte pendant 8/10 h au réfrigérateur:

 

dans ce cas, recouvrir le bol de film alimentaire.

 

Pendant que la pâte pousse, préparer la garniture: mélanger le beurre bien mou avec la cannelle et le

 

sucre jusqu’à obtenir un mélange homogène. Couvrir et réserver à température ambiante.

 

Quand la pâte a suffisamment poussé,recouvrir 2 plaques à pâtisserie de papier sulfurisé.

 

Recouvrir le plan de travail d’une fine couche de farine et étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie

 

pour obtenir un rectangle de 51 cm par 35cm.

 

Étalez la garniture à la cannelle à l’aide d’une spatule plate de manière à recouvrir quasiment toute la

 

surface de ce rectangle.

 

Rouler le côté le plus large en un rouleau bien serré, en faisant tomber l’excès de farine qui aura collé

 

à la pâte à l’aide d’un pinceau bien sec. Pincer avec les doigts la « couture » de ce rouleau afin de bien

 

enfermer la garniture à l’intérieur.

 

Et à l’aide d’un large couteau plat et bien aiguisé, découper ce rouleau en 22 tranches, les poser à

 

plat ,au fur et à mesure, et en les espaçant, sur les deux plaques recouvertes de papier.

 

Les recouvrir avec le torchon légèrement humide et laisser pousser pendant environ 45 minutes à

 

température ambiante.

 

Pendant ce temps, préparer le sirop en mélangeant le sucre, l’eau,le sel et la cardamome (ou pour moi

 

à la vanille) dans une petite casserole. 

 

Porter à ébullition en agitant un peu la casserole jusqu’à ce que le sucre soit parfaitement fondu puis

 

laisser refroidir.

 

Préchauffer le four à 225°.

 

Battre l’œuf avec 1 CS d’eau et 1 pincée de sel dans un petit bol et en badigeonner les petits pains au

 

pinceau, puis les parsemer généreusement de sucre en grains.

 

Cuire une seule plaque à la fois pendant environ 9 mn, ou jusqu’à ce que les petits pains soit dorés.

 

Dès la sortie du four,badigeonner généreusement ces petits pains au pinceau avec le sirop et laisser

 

refroidir pendant une quinzaine de minutes avant de déguster.


11/04/2022
0 Poster un commentaire

Naans au fromage

BFA1D44C-CA78-4A4E-AE85-22072CBF1DDC.jpeg


Des naans comme au resto indien, c’est possible et finalement assez facile à réaliser!

 

Merci encore une fois à Bernard Laurance pour cette recette, et merci surtout à celle qui lui a

 

fait découvrir cette recette authentique rendue inratable, Sanjee, du blog Bollywood kitchen.

 

Le fromage avec lequel on fourre ce petit pain moelleux et doré est tout simplement de la Vache qui Rit,

 

eh oui, notre fromage bien français dans un pain indien!

 

A servir en accompagnement d’un curry de viande ou de légumes, généreusement enduit de beurre.


Irrésistible !

 

 

Recette pour une dizaine de naans

 

 

500g de farine T55

125g de yaourt nature entier (bulgare)

40g d’huile

1 cuillerée à café de sel

1 cuillerée à café de sucre

1 sachet de levure de boulangerie déshydratée

220g d’eau froide

1 boite de vache qui rit (10 portions)

Beurre

 

 

Mettez tous les ingrédients, sauf la Vache qui Rit et le beurre, dans la cuve de votre robot équipé d’un

 

crochet pétrisseur. A défaut vous pourrez utiliser vos mains!

 

Mélangez  pendant une bonne dizaine de minutes puis faites pousser dans un endroit tiède pendant

 

1h30 à 2h. ( c’est à dire mettre dans un large saladier, couvrir d’un torchon propre légèrement humide

 

et laisser reposer à l’abri des courants d’air, jusqu’à ce que la pâte double de volume).

 

Au bout de ce temps,enfoncer votre poing fermé dans la pâte à fin de dégazer,c’est-à-dire faire sortir

 

les bulles d’air. Une fois suffit.

 

Mettre votre pâte sur un travail légèrement fariné.

 

Divisez la pâte 10 portions égales et donnez-leur la forme d’une boule avec les mains.

 

 

F4DED2AC-B878-4F7A-AAE5-29D74A75EACE.jpeg

 

 

Étaler légèrement une première boulette en une petite crêpe aplatie a la main.

 

Mettre une “vache qui rit” au centre (en l’écrasant un peu pour casser le triangle).

 

Pour les naans “nature”, passez cette étape. 

 

Rabattre doucement la pâte autour du fromage. Bien fermer pour rendre le tout totalement hermétique

 

et éviter ainsi que le fromage sorte. 

 

Reposer la boulette sur le plan de travail et l’étaler au rouleau avec précaution pour ne pas faire sortir

 

le fromage. Vous pouvez donner à votre naan une forme ronde ou ovale.

 

7DF3CC9A-92A1-436B-8C44-394913900312.jpeg

 

 

Déposer un naan dans une poêle antiadhésive chaude ( ou sur une crêpière ! Je règle ma Krampouz,

 

sur 200°), sans matière grasse, puis déposer dessus un couvercle transparent, ce qui vous permettra

 

de surveiller la cuisson. 

 

Le naan va gonfler et surtout faire des bulles, vous pouvez alors le retourner et le laisser cuire de l’autre

 

côté, il doit être bien doré.

 

Enduire de beurre le naan pendant qu’il est encore bien chaud et déguster.

 

Si vous les faites à l’avance vous pouvez les réchauffer légèrement au grille-pain ou au micro-ondes

 

( 20 secondes) et ensuite les enduire de beurre. On peut aussi les parsemer de coriandre fraîche.

 

 

477DE2CA-73D4-4B30-8485-FCEE92D2C288.jpeg


05/04/2022
0 Poster un commentaire

Tagine de kefta aux oeufs

702ABCFD-4420-4460-B5C8-365D32F05B56.jpeg


Il y a toute la simplicité et le réconfort de la cuisine marocaine dans ce tagine populaire, peu

 

d’ingrédients, mais un maximum de gourmandise. Les kefta sont des boulettes de viande de bœuf ou

 

d’agneau aromatisées aux épices douces. Le cumin et le paprika relèvent délicatement la viande et la

 

sauce mijotée aux tomates donne juste en vie de tremper son pain dedans.

 

Ceci est un plat complet, normalement on ne sert pas de semoule avec un tagine, mais vous ferez bien

 

comme vous le voulez!

 

 

Pour 4 gourmands:

 

500 g de viande hachée de bœuf 

4 oeufs

1 CS de persil plat haché 

1 cc cumin

1 cc paprika 

Sel et poivre

 

600 g de pulpe de tomates (Mutti)

1 bel oignon, haché 

1 gousse d’ail, hachée 

1 cc cumin en poudre

1 cc paprika

1 CS persil plat haché 

Sel et poivre

Huile d’olive

 

 

Préparer la sauce tomate: 

 

Faire chauffer dans une sauteuse ou un plat à tajine 3 CS d’huile d’olive, ajouter l’oignon et l’ail hachés,

 

laisser revenir 3/4 mn à feu doux puis ajouter les épices. Mélanger 1 mn puis verser la pulpe de tomate,

 

le persil haché, 1 cc de sel et du poivre. 

 

Couvrir et laisser mijoter pendant une quinzaine de minutes.

 

Pendant ce temps mélanger la viande hachée,le persil, le paprika ,sel et poivre. Façonner des boulettes

 

de la taille de grosses noix en les roulant entre les paumes.

 

Ajouter les boulettes dans la sauce tomate bien chaude,mélanger délicatement et laisser cuire une

 

6/7 mn à couvert.

 

Casser les oeufs entre les boulettes, couvrir à nouveau et laisser cuire le temps que le blanc prenne

 

mais que le jaune soit encore coulant.(  environ 4 mn)

 

Servir bien chaud avec du bon pain croustillant.

 

 

0BEE4EF2-3201-4C39-B9FB-6D6BBCE057E0.jpeg

 


06/03/2022
0 Poster un commentaire

Barres énergie avoine,chocolat,cacahuètes ( Bernard Laurance)

95E82808-A5CE-4AAD-B6F4-C33CEC510D7A.jpeg

 


Bernard Laurance a encore frappé : ces barres énergétiques (ou barres de céréales ou carrés aux

 

céréales, appelez-les comme vous voudrez) sont diaboliquement bonnes et gourmandes.

 

Très simples a réaliser, elles se grignotent pendant une rando, un gouter ou en cas de besoin urgent

 

de réconfort.  

 

L’association chocolat cacahuètes est une réussite et , croyez-moi, on se fiche complètement de savoir

 

si ces barres sont caloriques une fois qu’on a la bouche pleine…

 

 

pour un moule de 33x22cm :

 

200g de vergeoise brune ou blonde

45g de sucre

45g de miel

120g de beurre demi-sel

1/2 cuillerée de vanille liquide

1 œuf

150g de farine

150g de flocons d’avoine

50g de Rice Krispies ( riz soufflé, au rayon céréales)

1/2 cuillerée de cannelle en poudre

2g de levure chimique

150g de chocolat noir, haché grossièrement en pépites au couteau

150g de cacahuètes grillées non salées ( j’ai mis des cacahuètes salées et remplacé le beurre salé par du beurre doux)

 

 

Préchauffer le four à 170, chaleur tournante.

 

Mélanger ensemble les sucres, le miel, le beurre et la vanille. Quand le tout devient homogène, ajouter

 

l’œuf. 

 

Mélanger puis verser les flocons d’avoine, la farine et les Rice Krispies,la levure et la cannelle.

 

Mélanger puis incorporer les cacahuètes et le chocolat.

 

Verser dans le moule chemisée de papier sulfurisé. Étaler uniformément.

 

Faire cuire 22 minutes.

 

Découper une fois refroidi. Conserver dans une boîte hermétique.

 

 

DAE42E62-24F9-4E08-923E-E2DE0961E420.jpeg


04/03/2022
0 Poster un commentaire