FOODLOLO

FOODLOLO

Salade de pommes de terre aux accents bourguignons

F8E9C6AF-92DB-4079-B710-21B25F265B38.jpeg

 

 

Voilà une petite salade simple et gourmande inspirée à la fois de la célèbre salade piémontaise

 

et des superbes ingrédients de ma région, la Bourgogne.

 

Le jambon persillé provient de chez mon boucher, à Nolay,la moutarde de la fabrique Fallot de Beaune

 

et les cornichons taille XL d’un fabricant de l’Yonne, la maison Marc.

 

Bien sûr,vous pouvez utiliser votre marque de moutarde ou de cornichons que vous pourrez trouver

 

dans votre magasin local . Si ne vous ne voulez pas faire la mayonnaise vous-même, utilisez une bonne

 

mayonnaise du commerce, cela fera parfaitement l’affaire. Par contre, s´il n’y a pas de jambon persillé

 

par chez vous, plutôt que d’utiliser un produit industriel préféré un bon jambon blanc coupé en

 

tranche épaisse par votre charcutier.

 

N’hésitez pas à goûter cette salade une fois assemblée,et à y ajouter plus d’herbes aromatiques ou

 

de poivre ou l’un des ingrédients que vous souhaitez en quantité plus généreuse.

 

 

1A7AF1D6-EC12-446B-BAED-FA8D099888BF.jpeg

 

 

 

Pour 4

 

600 g pommes de terre moyennes à chair ferme type Charlotte

1 tranche de jambon persillé de Bourgogne de 1 cm d’épaisseur environ 

300 g tomates cerises 

3 échalions ( grosses échalotes) ou 1 oignon rouge

3 gros cornichons Malossol ( Maison Marc à Chamilly sur Yonne)

Persil plat ( 3 ou 4 tiges)

Estragon frais ( 1 tige)

 

Sauce:

4 CS mayonnaise 

4 CS fromage blanc lisse

1 CS vinaigre de cidre

1 cc moutarde en grains de Bourgogne ( Fallot)

Poivre ( le sel n’est pas utile,puisque les pommes de terre sont salées,de même que la mayonnaise et le jambon persillé)

  

 

7E1EB7AD-0A35-4C49-8EF0-1EC8C145B1D1.jpeg

 

 

Cuire les pommes de terre préalablement épluchées dans une casserole d’eau bouillante salée jusqu’à

 

ce qu’elles soient cuites à cœur ( ne pas les surcuire cependant). Laisser complètement refroidir : cette

 

opération peut se faire la veille, c’est encore mieux.

 

Émincer finement les échalotes ou l’oignon et découper les cornichons en rondelles assez fines.

 

Couper les tomates cerises en 2 et découper le jambon persillé en dés.

 

Dans un saladier,mélanger tous les ingrédients de la sauce et ajouter une cuillère à soupe d’eau pour

 

détendre le tout. Ajouter alors tous les ingrédients de la salade et mélangez délicatement. Couvrir,et

 

mettre au frais une vingtaine de minutes,ou plus, avant de servir et au dernier moment ajouter sur le

 

dessus du persil plat et de l’estragon ciselé.

 

 

2D03735F-FAE3-4339-B4D4-42150D020789.jpeg


18/07/2019
0 Poster un commentaire

New York cheesecake

1DA5598C-B584-4A64-A7D0-9F33D953FC20.jpeg

 

 

J’adore le cheesecake et particulièrement celui à la vanille. J’ai déjà testé plusieurs recettes dont

 

certaines sont déjà présentes sur le blog....mais en voici une autre qui provient du livre de recettes de

 

la fameuse pâtisserie américaine The Hummingbird Bakery, et que j’ai particulièrement bien aimé.

 

On a toujours intérêt à préparer un cheesecake 2 ou 3 jours à l’avance, car il se bonifie du repos.

 

Le conseil qui est donné dans la recette et que j’ai suivi à la lettre est de ne pas trop battre les

 

ingrédients, ce qui empêchera la surface de craquer ....  si cela vous arrive malgré tout, pas de panique,

 

vous pourrez toujours décorer votre gâteau de quelques fruits frais pour dissimuler les petites

 

imperfections !  Traditionnellement le cheesecake à la vanille se sert accompagné d’un coulis de fruits

 

rouges mais on peut très bien s’en passer . L’ingrédient principal est le Philadelphia cream cheese, 

 

que l’on trouve maintenant facilement au supermarché, en boîte de 300 g. Concernant la vanille, les

 

Américains aiment utiliser de l’extrait de vanille liquide mais j’ai une préférence pour les gousses bien

 

dodues de vanille bourbon.   

 

 Il est indispensable d’utiliser un moule à charnière de 22 ou 23 cm.  Il est également conseillé d’utiliser

 

un batteur électrique si possible sur pied pour ne pas trop vous fatiguer !

 

 

Biscuit:

 

140 g de farine

50 g de sucre en poudre 

50 g de beurre à température ambiante ( souple)

1 jaune d’oeuf

1/4 cc levure chimique 

 

Garniture:

 

900 g de Philadelphia cream cheese

190 g de sucre en poudre

4 gros œufs 

1 CS d’extrait de vanille liquide ou une belle gousse de vanille 

 

 

Préchauffez le four à 150° .

 

Préparer le biscuit en mettant la farine, la levure, le sucre et le beurre souple dans le bol d’un robot

 

muni d’un fouet ou,encore mieux, d’une « feuille  ».  Battre jusqu’à l’obtention d’une consistance de

 

sable.  Ajouter le jaune d’œuf et battre encore quelques instants pour obtenir une consistance de sable

 

légèrement humide. Placer dans le moule à charnière et tassez bien  ce mélange contre le fond en

 

utilisant votre main ou le dos d’une cuillère à soupe . Il faut impérativement que cette base soit bien

 

compacte et qu’elle recouvre tout le fond du moule .

 

Cuire une vingtaine de minutes jusqu’à ce que le biscuit ait une belle couleur dorée . Sortir du four et

 

laisser complètement refroidir .

 

Mettre le Philadelphia, le sucre et la vanille (soit l’extrait liquide, soit les graines que vous aurez grattées

 

à l’intérieur de la gousse) dans le bol du robot muni de la feuille ou à défaut du fouet.

 

Battre sur vitesse lente pour obtenir une texture lisse et épaisse .  Ajouter alors un œuf à la fois, tout en

 

continuant de battre sur vitesse lente . Arrêtez le robot après l’ajout du deux et du dernier œuf, afin de

 

bien racler les parois du bol avec une spatule souple pour que tout soit mélangé de façon homogène .

 

Vous devez obtenir un ensemble lisse et crémeux . Vous pouvez augmenter un peu la vitesse en fin de

 

mélange pour aérer le tout mais prenez soin de ne pas battre trop longtemps sinon le fromage risque

 

de se déliter.

 

Versez cette garniture dans le moule,sur la base cuite et refroidie.  

 

Placer votre moule à l’intérieur d’un moule plus large et versez de l’eau bouillante jusqu’aux 2/3

 

pour une cuisson au bain-marie.

 

Cuire 40 minutes environ jusqu’à ce que la surface du gâteau commence à dorer très légèrement .

 

Il est normal que le centre du gâteau vous paraisse encore un peu tremblotant en surface, il prendra

 

parfaitement en refroidissant .

 

Laissez le cheesecake refroidir puis couvrez-le de film alimentaire et placez-le au réfrigérateur au

 

minimum 24 heures ( si vous le pouvez,je vous conseille 48 heures).

 

Si vous n’êtes pas tout à fait sûr de l’étanchéité de votre moule à charnière, entourez-le de papier alu

 

de manière à l’isoler et empêcher de l’eau d’entrer dans le moule .

 

Pour le démouler, passer une fine lame sur le pourtour du gâteau afin d’ôter toute adhérence, ouvrir

 

doucement la charnière et soulever la base de manière à libérer le gâteau puis placer un film alimentaire

 

sur le dessus du gâteau: vous pouvez ainsi le retourner sur une assiette sans risque de l’abîmer.

 

Glisser un long couteau fin entre le fond du moule et la base biscuitée pour le démouler totalement,

 

puis placer votre plat de présentation sur la base biscuitée et retournez le gâteau. Ouf ! il est enfin à

 

l’endroit et prêt à être dégusté .

 

Décorer la surface avec quelques fruits rouges ou accompagnez-le d’un coulis de votre choix .... mais

 

il est tout aussi bon service seul avec son bon goût de vanille.

 

 

D043DF6B-6A12-4D99-92D1-51B79A718BB7.jpeg

 


14/07/2019
0 Poster un commentaire

Salade de pâtes orecchiette et légumes au pesto

CFBF9C86-2AC8-47CC-9311-52FB9B599E37.jpeg

 

 

L’ été, les salades de pâtes sont un must, à la fois conviviales, gourmandes et pratiques car réalisables

 

à l’avance. A consommer à la maison ou à emmener en pique nique, celle-ci, fortement inspirée par

 

l’Italie, vous régalera ! Ce qui fait sa différence,c’est son pesto de basilic qu’il faut absolument réaliser

 

soi- même, c’est si simple et si bon! Achetez des produits de qualité comme du vrai parmesan ( du

 

parmiggiano reggiano non déjà râpé) et de la véritable mozzarella di buffala !

 

J’ai utilisé des pâtes que j’adore pour leur forme et leur texture ferme, les orecchiette, ce qui signifie

 

petites oreilles en italien. Mignon,non?

 

 

 

Pour 6 personnes:

 

400 g d’orecchiette

1 fenouil

1 oignon rouge

250 g de tomates cerise

300 g de haricots verts frais

2 poignées de roquette (100 à 150g)

Une douzaine de billes de mozzarella ( ou 2 mozzarella si buffala coupées en dés)

1 citron 

 

 

pesto:

 

un bouquet de basilic

50 g parmesan ( râpé fraîchement à partir d’un morceau de parmiggiano di reggiano)

50 g de pignons de pin

1 petite gousse d’ial 

Une bonne huile d’olive fruitée 

sel

 

 

Commencez par équeuter les haricots verts, les laver et les cuire al dente à l’eau bouillante salée.

 

Ne couvrez pas la casserole, cela permet aux haricots de garder leur belle couleur verte sinon elle va

 

virer au kaki ...  vérifiez régulièrement la cuisson,ils doivent rester croquants sous peine de s’écraser

 

en remuant la salade. Égouttez, plongez immédiatement et pour quelques secondes dans de l’eau

 

froide, cela permet de stopper la cuisson et de fixer leur belle couleur verte. Laisser égoutter et

 

refroidir.  Pendant que les haricots verts cuisent,cuisez également les pâtes selon les instructions du

 

paquet en privilégiant une cuisson al dente. Egouttez,placez dans un saladier et arrosez d’un filet

 

d’huile d’olive,mélangez et laissez complètement refroidir .

 

Préparez le pesto:

 

Mettez les pignons dans une poêle sans matière grasse, et laissez dorer à feu moyen en surveillant

 

bien: ils colorent très vite, agitez  la poêle de temps ne temps, ils ne doivent pas noircir sinon ils

 

deviennent amers. Laissez refroidir.  

 

Pendant ce temps, râpez le parmesan finement, épluchez la gousse d’ail, râpez- la également.

 

Coupez les tiges sans feuilles à l’extrémité du bouquet basilic et gardez tout le reste. Placez le

 

basilic, les pignons,la gousse d’ail, une bonne pincée de sel et le parmesan râpé dans le bol d’un

 

robot équipé d’une lame .Mixer grossièrement le tout puis laisser tourner tout en ajoutant de l'huile

 

d’olive, jusqu’à obtenir la consistance désirée, c’est à dire très souple mais pas complètement liquide.

 

Comme il s’agit d’assaisonner une salade de pâtes, le pesto doit avoir la consistance d’une vinaigrette

 

un peu épaisse. Si vous ne le consommez pas dans l’heure, couvrez-le et mettez-le au frais.

 

Couper les tomates cerises en deux. Éliminez l’extrémité dure du fenouil ainsi que les deux premières

 

feuilles,trop coriaces ( il suffit de tirer dessus).

 

Coupez le fenouil en deux et émincez-le tre finement. Émincez aussi les petites peluches vertes, elles

 

sont jolies et parfumées. Émincez finement l’oignon rouge.

 

Ajoutez aux pâtes refroidies les haricots,le fenouil et l’oignon rouge émincés, les tomates cerises,

 

les billes de mozzarella,et la moitié du pesto. Mélangez. Laissez reposer au frais au moins 20 mn.

 

Sortez la salade et le reste du pesto du frigo 10 mn avant de servir. Ajoutez alors la roquette et un peu

 

plus de pesto, selon votre goût. Arrosez d’un jus de citron et mélangez. 

 

S’il vous reste du pesto, mélangez-le à des spaghetti chauds ou tartinez-le sur des croûtons grillés à

 

l’apéro ou  recouvrez-en des demi tomates que vous cuisez au four,à la provençale.

 

 

02F527F6-AB40-497F-9A52-E717F96A2BC4.jpeg


12/07/2019
0 Poster un commentaire

Pasta au poulet,broccoli et parmesan

9A0E777B-87D3-447C-A01E-85C533DE5987.jpeg

 

 

J’ai toujours détesté le gâchis, tout particulièrement dans le domaine alimentaire! Alors, hors de question

 

pour moi de jeter des restes:  j’aime me creuser la cervelle pour les accommoder de façon simple et

 

gourmande .

 

Ce plat de pâtes est en fait un assemblage de différents restes dans mon frigo: des bouquets de brocolis

 

cuits, des pilons de poulet froids, un reste de parmesan râpé la veille et la fin d’une botte de ciboulette.

 

 Les plats de pâtes ont ceci d’extrairdinaire que,en ajoutant deux ou trois ingrédients tout simples,on en fait

 

tout un plat!

 

 

Pour 2:

 

200 g brocoli cuit al dente et refroidi ( Ne les cuisez pas trop si vous voulez qu’ils ne s’écrasent pas)

400 g pâtes de votre choix

1/2 oignon rouge 

4 ou 5 pilons de poulet rôti dans mon frigo (mais n’importe quel autre morceau fera l’affaire )

Parmesan 

Ciboulette 

huile d’olive

vinaigre balsamique

sel,poivre

 

 

Faire cuire les pâtes al dente dans une grande quantité d’eau bouillante salée selon les instructions

 

du paquet. Avant de les égoutter, réserver une louche d’eau de cuisson. 

 

Chauffer un peu d’huile d’olive dans une sauteuse et y faire revenir la moitié d’un oignon rouge émincé

 

3 à 4 minutes à feu doux. Y ajouter les restes de poulet rôti découpés en petites lanières ainsi qu'une

 

CS de vinaigre balsamique,mélanger et poursuivre la cuisson 2 ou 3 minutes, puis ajouter les pâtes.

 

Laissez cuire quelques minutes jusqu’à ce que les pâtes soient bien chaudes,en ajoutant un peu d´huile

 

d’olive si nécessaire.Ajoutez alors les petits bouquets de brocoli, un peu de parmesan râpé et la

 

ciboulette finement ciselée. Remuer très délicatement afin de ne pas trop abîmer les bouquets de brocoli.

 

 Vous pouvez ajouter un peu d’eau de cuisson des pâtes pour détendre le tout .

 

Quand l’ensemble est bien chaud, répartir dans les assiettes, arrosé d’un mince filet d’une bonne huile d’olive

 

et parsemer généreusement de parmesan finement râpé.


18/06/2019
0 Poster un commentaire

Pommes de terre en 2 cuisson

93677A17-F9B3-4E0B-8F2A-5AF3DFD87165.jpeg

 

 

Cette recette rustique et délicieuse provient d’un livre enthousiasmant entièrement dédié aux légumes,

 

« River cottage,veg everyday! », écrit par un cuisinier-jardinier (ou le contraire), Hugh Fearnley Whittingstall

 

( bonne chance pour le mémoriser!). Beaucoup moins connu que Jamie Oliver, mais animant des émissions

 

de télévision et écrivant des livres de cuisine depuis longtemps et très populaires outre Manche, cet homme

 

a juré de nous faire aimer les légumes et surtout de nous donner envie de les cuisiner à base de recettes

 

simples et abordables: pari réussi!

 

 

Pour 4:

 

4 grosses pommes de terre spéciales four

30 g beurre

160 ml crème fraîche 

120 g de cheddar mature ( j’aime bien la marque Wykes, au supermarché)

3 oignons nouveaux avec leur tige, ou cébettes

Sel et poivre 

 

 

Préchauffez le four à 200°.

 

Laver les pommes de terre, non épluchées,les placer sur une plaque et les enfourner pour une cinquantaine

 

de minutes jusqu’à ce qu’elles soient tendres à l’intérieur. Les sortir du four mais laisser celui-ci allumé.

 

Saisissez chaque pomme de terre dans un torchon,coupez-la en deux dans l’épaisseur, et à l’aide d’une

 

cuillère à soupe, prélevez la chair en laissant 1/2 cm de chair sur la peau de la pomme de terre,puis placez

 

la chair prélevée dans un récipient . Écraser la chair avec une fourchette et mélanger avec le beurre, la

 

crème chauffée au micro ondes, les oignons finement émincés et le cheddar râpé grossièrement .

 

 

4FA35170-4A9A-4948-A927-A2836CBEB040.jpeg

 

 

Remettre cette farce dans les demi-pommes de terre, parsemer à nouveau éventuellement d’un peu de

 

cheddar et faire gratiner au four une quinzaine de minutes. Attention, c’est très chaud, laissez poser 3 ou 4 mn

 

avant de déguster.

 

Tout se mange ! Pour rendre la peau bien croustillante, vous pouvez remettre les pommes de terre creusées

 

au four le temps de mélanger tous les ingrédients de la farce (mais pas plus longtemps).

 

J’ai servi ces pommes de terre avec un bon saumon fumé et une salade de mesclun.

 

Pourquoi pas remplacer le saumon par du jambon cru ou un rôti de porc?

 

 

11D0F734-11E7-4902-AFF7-48101D1BC6AC.jpeg

 


13/05/2019
0 Poster un commentaire

Fondants au coeur coulant de chocolat

55B8EED4-FCB9-4A72-9D66-9F7436CE81FB.jpeg

 

 

Ces petits fondants au cœur coulant de chocolat partent d’une base plutôt simple à faire. Le seul point

 

délicat est la cuisson, car obtenir un pourtour suffisamment cuit pour se tenir en même temps qu’un

 

cœur coulant tient souvent du numéro d’équilibriste. Je vous conseille de faire un essai avec un seul

 

ramequin pour vérifier que votre four chauffe à peu près comme le mien: dans ce cas, 10 mn à

 

10 mn 30 devraient suffire.

 

Vous pouvez préparer la pâte un peu avant le repas, mais la cuisson devra se faire au dernier moment. 

 

 

Pour 4 à 5 fondants:

 

125 g de beurre doux

150 g de chocolat noir pour dessert

1 CS de cacao amer en poudre

70 ml lait

3 gros œufs

120 g sucre en poudre

40 g de sucre roux

80 g de farine

 

 

6B935D8F-4C65-40BB-90B0-304CCEBCDFA1.jpeg

 

 

Préchauffez le four à 200°.

 

Mettre dans une petite casserole le beurre en morceaux et le chocolat cassé en carrés. Laisser fondre à

 

feu doux, en remuant de temps en temps. Ne jamais laisser bouillir. Éteindre le feu et lisser au fouet.

 

Ajouter alors le cacao et le lait et bien mélanger.

 

Fouetter les œufs et le sucre au batteur électrique pendant une dizaine de minutes ( avoir un batteur sur pied,

 

cela aide!). Incorporer le chocolat fondu à ce mélange puis faire de même avec la farine ( le tout sur vitesse

 

lente). Ne pas battre plus que nécessaire.

 

Beurrer des ramequins et les remplir avec l’appareil au chocolat,jusqu’à 1 cm du bord. Cuire 10 mn.

 

Sortir du four, laisser poser 1 mn, pas plus, puis retourner sur les assiettes de service. ( si les fondants ne se

 

démoulent pas facilement,passer la lame d’un fin couteau le long des parois des moules).

 

Saupoudrer de sucre glace ou de cacao amer, et accompagner éventuellement de framboises ou fraises.

 

Servir immédiatement.

 

 

5D7E470B-36A9-4F49-8B6D-5AA26B06FF75.jpeg

 


08/05/2019
0 Poster un commentaire

Soupe de fraises et myrtilles

2D935154-DAFD-45D1-AA94-AAB6DF39817F.jpeg

 

 

Je fais régulièrement des soupes de fruits en dessert, et particulièrement avec des fruits rouges en saison.

 

Ou comment finir en légèreté et en saveurs vitaminées  un repas copieux...

 

La banane joue un rôle de liant avec les fraises qui sont gorgées d’eau. Si je fais une soupe de mangues,

 

je n’en mets pas.J’ai eu envie de ces jolies myrtilles mais si vous n’en trouvez pas, une soupe de fraises seules

 

est tout aussi délicieuse! Testez aussi la fraise-melon avec quelques feuilles de menthe fraîche!

 

 

Pour 4:

 

250 g myrtilles

400 g fraises,équeutées 

1 belle banane

1/2 citron

3 CS sucre

Jus de pommes ( quantité selon la consistance désirée)

 

 

F687DC00-8B49-43EE-A865-E2A37639ACC0.jpeg

 

 

Réserver quelques myrtilles pour la présentation.

 

Mixer finement tous les ingrédients, au blender. Placer au froid au moins 30 mn.

 

Mixer à nouveau au moment de servir et allonger avec un peu de jus de pomme frais si vous le souhaitez.

 

Une soupe doit rester assez épaisse pour être dégustée à la cuillère. Ajoutez donc du jus de pomme

 

très progressivement,en mixant et en testant la consistance.

 

Répartir dans de petites assiettes creuses ou coupelles et parsemer de myrtilles.

 

Accompagner de petites madeleines maison....

 

 

071A6798-0727-4FCC-8E18-EAB3F33D872F.jpeg


08/05/2019
0 Poster un commentaire

Salade de roquette,chou rouge,betterave rouge et feta

93032721-E541-4F53-A8DB-7CA13C8CF834.jpeg

 

 

J’ai surtout été guidée par les couleurs des ingrédients pour composer cette jolie salade.

 

J'adore imaginer des salades selon les ingrédients qui se trouvent à ma disposition et les visualiser

 

tout d’abord comme de jolis tableaux, et en général le goût est en accord avec l’aspect !  Pour cette salade

 

à dominante violette, j’ai ajouté des petites fleurs de bourrache ramassées le long des chemins près de

 

chez moi...cet ingrédient est bien sûr facultatif mais j’adore rajouter des petites fleurs ( comestibles!)

 

dans les salades, c’est tellement joli ! 

 

Mon conseil pour obtenir de jolies assiettes est de ne pas tout mélanger en vrac  mais bien de superposer

 

par couches successives les différents ingrédients. Ne reste plus ensuite qu’à arroser avec l’assaisonnement

 

sans mélanger. 

 

 

Par assiette:

 

1 poignée de roquette

1 poignée de chou rouge finement émincé 

1 petite betterave cuite, coupée en tranches

1 morceau de feta,émietté 

1 petit oignon nouveau, émincé

quelques graines de courge

quelques cerneaux de noix de pecan ( ou des noisettes)

fleurs de bourrache ( facultatif)

 

Assaisonnement : jus de citron, huile d’olive,fleur de sel, poivre du moulin 

 

 

6477838A-6F27-4A88-858D-C0AB821EA3AF.jpeg

 

 

Mettre, dans l’ordre de la liste ci dessus, les ingrédients sur une jolie assiette puis les arroser d’un peu de jus

 

de citron et d’une bonne huile d’olive, ajouter un peu de fleur de sel et de poivre du moulin, et déguster

 

sans attendre.

 

 

6B0542BE-10E0-401B-8732-4AFC5C3BE0E3.jpeg

 


03/05/2019
0 Poster un commentaire