FOODLOLO

FOODLOLO

Yaourt a la grecque,granola à la confiture,fruits frais et graines

5C20092F-617C-4597-8441-B3695CBD0C57.jpeg

 

 

C’est un petit déjeuner très gourmand que je vous propose,le type de déjeuner que l’on prend pour un

 

brunch ou un matin où l’on veux profiter des bonnes choses! Il faut avant tout un vrai et bon yaourt à la

 

grecque: il doit être onctueux,riche et bien ferme...on commence à en trouver dans certains

 

supermarchés,fabriqué en Grèce ( j’ai utilisé celui de la marque Lynos,trouvé à carrefour).  

 

Ensuite,il faut confectionner ces délicieux carrés de flocons d’avoine à la confiture,que vous pouvez préparer

 

la veille bien sûr et qui se conservent plusieurs jours. Ils feront un excellent goûter pour les enfants ou un

 

en-cas type barre de céréales, à tout moment de la journée . C’est étonnant comme une recette aussi simple

 

peut être aussi bonne! Et en plus, vous avez 2 recettes d’un coup!

 

Ce type de carrés ou barres à base de flocons d'avoine est très répandu aux USA. Il y a un nombre infini de 

 

variantes selon les céréales utilisées, les parfums que l'on veut y mettre ( vanille, cannelle, 4 épices..) et

 

la garniture qui rend ces céréales plus gourmandes ( figues, dattes, ou confiture comme ici).

 

Cette recette est un jeu d'enfant à réaliser et fera un un goûter ou un encas gourmand " à l'américaine".

 

J'adore le mélange de texture " chewy", un peu élastique, de la confiture caramélisée et du croustillant

 

des céréales dorées. Un vrai régal!

 

 

80D8EB44-F005-46B2-83CB-82CD648550C4.jpeg

 

 

Pour une douzaine de carrés: ( j'ai utilisé un moule a tarte rectangulaire, mais n’importe quel plat carré ou rectangulaire conviendra, s’il est petit et adapté à la quantité)

 

200 g de farine

125 g de beurre fondu au micro ondes

130 g de flocons d'avoine

80 g de sucre roux ou muscovado ( sucre complet)

1 cc d´extrait de vanille liquide

1 cc de levure chimique

2 pincées de fleur de sel

1 gros oeuf battu

250 g de la confiture de fruits rouges de votre choix ( framboises, mûres, myrtilles..)

 

Pour votre petit-déjeuner il vous faudra (liste n’en exhaustive,à adapter à vos goûts et au contenu de

vos placards):

Miel

graines: graines de courge et tournesol pour moi

fruit frais de saison: poire pour moi

grenade ou fruits secs ( raisins secs ou autre:

yaourt à la grecque de qualité

 

 

Pour faire les carrés aux céréales :

 

Préchauffer le four à 180°.

 

Mélanger la farine, le sucre, les flocons d'avoine, le sel, et la levure ensemble.

 

Ajouter le beurre fondu et la vanille liquide, bien mélanger jusqu'à ce que vous ne distinguiez plus la

 

farine. Verser enfin l'œuf battu et bien mélanger.

 

Huiler très légèrement un petit plat rectangulaire ou carré, recouvrir de papier sulfurisé et verser environ

 

2/3 du mélange aux flocons d'avoine. Bien presser avec les doigts pour obtenir un fond uniforme et sans

 

trou. Répartir la confiture sur toute la surface puis émietter le reste du mélange aux flocons sur toute la

 

surface comme pour faire un crumble. Tasser très légèrement, sans insister pour ne pas faire déborder la

 

confiture par dessus les miettes.

 

Cuire 40 mn, pour obtenir un dessus bien doré. ( surveiller en fin de cuisson)

 

Laisser refroidir. Démouler en soulevant le papier. Découper en carrés ou rectangles.

 

Au début, les carrés s'émiettent un peu mais sont encore meilleurs et plus fermes au bout de 24 heures.

 

Ils se conservent sans problème une semaine dans une boîte hermétique, mais seront mangés avant!!

 

 

546EFD9C-13AC-417D-AC36-C2F9A9B2D12F.jpeg

 

 

Dressage:  sortez votre plus jolie vaisselle, ce petit déjeuner le mérite!

 

Mettre dans chaque coupelle,ou large bol,ou assiette creuse,du yaourt à la grecque,puis émietter dessus

 

un morceau de carré aux céréales et à la confiture, parsemer de quelques graines,de petits dés de fruits

 

frais et de raisins secs ou graines de grenade,ou cranberries....puis finir avec un filet de miel.

 

Si vous n’aimez pas le miel,mélangez le fromage blanc avec un peu de sucre avant de le mettre dans

 

votre coupelle.

 

 

6602D5ED-2BAD-4CB2-A41A-AA55310CB79E.jpeg

 


15/11/2018
0 Poster un commentaire

Cake myrtilles,amandes,citron de Yotam Ottolenghi

4BC4E817-6736-4FCC-AE86-2C20332A1933.jpeg

 

  

Ce cake,à la fois simple et extraordinaire au niveau de sa texture et de son parfum tout en équilibre, provient

 

du dernier livre de Yotam Ottolenghi, l’un de mes auteurs chouchous... Natif de Jerusalem mais installé

 

à Londres, où ses restaurants et salons de thé connaissent un beau succès, ce surdoué crée des recettes

 

inventives et de merveilleux livres qui sont autant de voyages. Si vous n’avez jamais acheté l’un de ses livres

 

ou fait l’une de ses recettes, je vous. On seille chaudement de vous y mettre!

 

Ce qui est très agréable avec ce gâteau,c’est qu’il se conserve longtemps (3 à 4 jours),tout en gardant

 

une texture très moelleuse ,voire légèrement humide. Faites-le donc un jour à l’avance, il n’en sera que

 

meilleur. Essayez de trouver des myrtilles fraîches, c’est vraiment un plus! Le glaçage n’est pas obligatoire ( je

 

n’ai d’ailleurs pas eu le temps d’en mettre pour la photo,je me rattraperai la prochaine fois), mais cela lui

 

donne ce petit côté British qui va bien... mon cake s’est un peu affaissé au milieu pendant la cuisson

 

au moment où j’ai rajouté les myrtilles comme indiqué dans la recette, mais ça n’est pas très grave, nous

 

nous sommes régalés tout de même!

 

Source: Simple, de Yotam Ottolenghi

 

 

Pour un moule de 11 par 22 cm:

 

150 de beurre, ramolli à température ambiante

190 g de sucre en poudre

2 citrons bio

1 CS d’extrait de vanille liquide

3 gros œufs 

90 g de farine avec levure incorporée 

Une bonne pincée de sel

110 g de poudre d’amandes 

200 g de myrtilles

70 g de sucre glace 

 

 

98D0D4FC-50A3-4F31-872F-279EBA082578.jpeg

 

 

Préchauffer le four à 180°, chaleur tournante.

 

Graisser légèrement le moule à cake avec un peu d’huile et le tapisser de papier cuisson ( l’huile permet

 

au papier de bien épouser les parois du moule).

 

Mettre le beurre bien mou ( mais non liquide!), le sucre, 2 CS de zeste de citron finement râpé, 1 CS de jus

 

de citron et la vanille dans le bol d’un batteur muni de la feuille,puis battre pendant 3 à 4 mn.

 

L’avantage d’utiliser un batteur électrique au lieu de le faire à la main et que cela incorpore plus d’air et donne

 

une texture plus aérienne et légère au gâteau.

 

Ajoutez les œufs (préalablement battus) de façon progressive en raclant bien les bords du récipient

 

pour mélanger le tout de façon homogène. Incorporer alors le mélange farine,sel,poudre d’amandes en trois

 

fois.Ajoutez 150 g de myrtilles et mélangez délicatement,à la spatule cette fois.

 

Verser dans le moule préparé et enfourner 15 mn. Au bout de ce temps,répartir le reste des myrtilles sur

 

le dessus et cuire encore 15 mn. Couvrir alors le cake avec de l’aluminium et prolonger la cuisson 25 à 30 mn.

 

Laisser complètement refroidir puis démouler.

 

Quand il est froid, préparer le glaçage en mélangeant le sucre glace et 1 CS de jus de citron. Verser sur

 

le dessus du cake et étaler délicatement avec le dos d’une cuillère à soupe. Laisser prendre à température

 

ambiante.

 

Ce cake se conserve à l’abri de l’air au moins 3 jours dans un contenant type Tupperware, à température

 

ambiante ( pas de frigo!)

 

 

25408343-710E-4F4B-986D-428D96EC8992.jpeg


14/11/2018
0 Poster un commentaire

Gâteau aux pommes et à l’huile d’olive,glaçage au sirop d’érable

 

598A9A7E-E955-4C8C-B35C-04506AD82AFA.jpeg

 

Cette recette provient de l’excellent livre de recettes sucrées « Sweet » de Yotam Ottolenghi et Helen Goh,

 

livre qui fait un carton au Royaume Uni! Ces auteurs sont brillants et leurs gâteaux sont à se damner.

 

C’est un gâteau à la fois simple à faire et spectaculaire dans sa présentation. Il est encore meilleur au bout de

 

24 heures et se conserve 3 jours au frais ( 1 semaine pour le gâteau seul sans glaçage). L’huile d’olive permet

 

une conservation plus longue et confère au gâteau une consistance moelleuse et un doux parfum fruité.

 

On peut manger ce gâteau sans le glaçage mais ce serait vraiment dommage car celui-ci apporte tout son

 

parfum et son onctuosité à l’ensemble et fait son originalité.

 

Je vous conseille fortement d’utiliser un batteur électrique comme dans la recette d’origine, l’idéal étant

 

un batteur sur pied comme le mien,le Kitchen Aid. Ainsi vous obtiendrez la consistance recherchée.

 

 

EC10D55B-C863-42DC-BEEA-27424F7E5F7F.jpeg

 

 

Pour 10:

 

100 g de raisins secs

275 ml d’eau

350 g de farine 

1/2 cc de cannelle moulue

1,5 cc de bicarbonate de soude

1,5 cc de levure chimique 

3 grosses pommes à cuire ,soit 800 g ( Reinette, Golden,Chanteclerc...)

200 g de sucre en poudre

150 ml d’huile d’olive douce

2 gros œufs entiers, légèrement battus + 2 blancs

les graines d’1/2 gousse de vanille ( ou 1 CS d’extrait de vanille liquide)

le zeste finement râpé d’un citron ( 1 CS)

Une pincée de sel

 

Glaçage:

100 g de beurre doux, ramolli à température ambiante ( sortez-le plusieurs heures à l’avance)

100 g de sucre blond ou roux

85 g de sirop d’érable 

220 g de cream cheese (Philadelphia)

 

 

51DE18F5-E11E-4587-87F6-A04B6D2E138B.jpeg

 

 

Préchauffez le four à 180°, chaleur statique.

 

Graissez légèrement un moule rond de 23 cm à fond amovible et recouvrez-le de papier cuisson. Il doit

 

dépasser de 2 ou 3 cm car le gâteau va gonfler.

 

Mettre les raisins secs avec 200 ml d’eau dans une petite casserole. Portez à ébullition puis baissez le feu

 

et laissez mijoter à feu doux jusqu’à ce que toute l’eau ait été absorbée.

 

Mélangez la farine, la cannelle, le bicarbonate de soude, la levure et le sel (le mieux étant de tamiser le tout).

 

Peler et épépiner les pommes, puis les découper en petits dés de 2 cm environ.

 

Mettre le sucre, l’huile d’olive,les 2 œufs entiers ainsi que la vanille et le zeste de citron dans le bol d’un

 

batteur électrique équipé de la « feuille ». Battre à vitesse moyenne pendant 6 à 7 mn,jusqu’à ce que le

 

mélange prenne une belle couleur jaune pâle,épaississe et double de volume. Ne soyez pas tenté d’augmenter

 

la vitesse car cela créerait des bulles d’air,ce qu’il faut éviter.

 

Retirer le bol de la machine et utiliser une large spatule pour incorporer les dés de pommes,les raisins et les

 

75 ml d’eau restants. Ajoutez alors le mélange d’ingrédients secs et mélangez  jusqu’à ce que l’ensemble soit

 

parfaitement homogène.

 

Mettre les blancs d’œufs dans un bol propre et fouetter au batteur électrique jusqu’à obtenir des blancs

 

en neige pas trop fermes. Les incorporer délicatement à la pâte et verser le tout dans le moule. Égaliser

 

la surface à la spatule. Cuire 55 à 60 minutes. Vérifier la cuisson en insérant la lame d’un couteau au centre

 

du gâteau: elle doit ressortir propre (si ça n’est pas le cas, poursuivre un peu la cuisson).

 

Laisser complètement refroidir avant de démouler et de retirer le papier cuisson. Couper alors le gâteau en 2

 

dans l’épaisseur à l’aide d’un long couteau à dents (type couteau à pain).

 

 

0DD549CF-A78A-4AC6-9B4E-4351E6627CDF.jpeg

 

 

Pour faire le glaçage,mettre le beurre bien mou (mais non fondu!), le sucre et le sirop d’érable dans le bol

 

d’un batteur électrique équipé de la feuille: battre le tout jusqu’à ce que l’ensemble soit léger et homogène

 

puis incorporer le Philadelphia, en 4 fois. Quand il est complètement incorporé, continuer à battre encore

 

2 mn,jusqu’à obtenir un glaçage épais et bien lisse.

 

Étalez la moitié du glaçage sur la partie inférieure du gâteau et recouvrir avec la partie supérieure, puis utiliser

 

le reste de glaçage pour recouvrir le dessus du gâteau ( le mieux est d’utiliser une longue spatule coudée...

 

si vous n’en avez pas,utiliser le dos d’une cuillère à soupe). Ne pas chercher à mettre du glaçage sur les côtés

 

du gâteau,qui doivent rester visibles.

 

 

D344B583-35EB-4393-8EF5-218A57E5B693.jpeg

 

 

Vous pouvez servir le gâteau directement ou bien le conserver au frais pour un usage ultérieur.

 

Il sera encore meilleur au fil des heures.

 

Personnellement,je conserve les gâteaux à la surface un peu fragile dans une boîte spéciale,type Tupperware,

 

avec un couvercle qui ne touche pas le dessus du gâteau, ce qui évite de « l’abîmer ».

 

 

BCF1401F-49B6-4509-8A12-6837345D831B.jpeg

 


08/11/2018
0 Poster un commentaire

Purée de lentilles corail

D0EC3117-8E4F-4510-A41D-A2A5DF8E0DA4.jpeg

 

 

Une purée qui change, à base de lentilles corail. Ces délicates lentilles cuisent beaucoup plus rapidement que

 

leurs cousines brunes ou blondes et sont riches en fer, apportent fibres et sont source d’anti-oxydants.

 

Tout pour plaire,donc. Les lentilles ont une belle couleur corail avant cuisson, mais deviennent plus claires une

 

fois cuites. 

 

Servez cette purée avec une viande blanche, comme ici une escalope de dinde panée ou une côte de porc par

 

exemple.

 

 

173FA570-5711-4C42-AF4C-93420C2C33FD.jpeg

 

 

 

Pour 4:

 

300 g de lentilles corail

1 pomme de terre à purée de 120g environ

40 g de beurre 

1 CS rase de gros sel

 

 

Rincer les lentilles en les plaçant sous l’eau froide dans une passoire fine. 

 

Éplucher et rincer la pomme de terre. Mettre les lentilles et la pomme de terre coupée en morceaux moyens

 

dans une casserole et recouvrir largement d’eau froide. Ajouter le gros sel et porter à ébullition puis baisser

 

le feu et laisser cuire à feu doux une quinzaine de minutes.verifier que les morceaux de pomme de terre soient

 

parfaitement cuits.

 

Égoutter le tout dans une  passoire fine en laissant bien toute l’eau s’écouler puis mettre dans le bol d’un robot

 

équipé d’une lame et mixer finement.

 

Servir chaud parsemé d’un peu de ciboulette.

 

 

0BC7459F-61C6-4DB3-AEF2-3E9F701B7BBE.jpeg

 


03/11/2018
0 Poster un commentaire

Mini citrouilles farcies au quinoa et champignons

5EF66565-CA4F-4F0D-9E0B-31585556D0EF.jpeg

 

 

Voici une façon peu banale de cuisiner les citrouilles, à la fois saine,vitaminée et très jolie! J’ai choisi un

 

mélang de champignons,noix et quinoa mais on pourrait très bien trouver d’autres associations! On peut 

 

utiliser du quinoa nature ou, comme on en trouve dans le commerce,des mélanges de quinoas.

 

J’avais dans mes placards un mélange de quinoa blanc,rouge et blé parfumé aux épices douces de la marque

 

Tipiak. On peut préparer ce plat 30 mn avant de le servir ou bien le cuisiner à l’avance et le réchauffer au four

 

une dizaine de minutes avant de le servir.

 

 

F7B63278-3CD3-49B9-9672-C0119CF221B3.jpeg

 

 

Pour 4:

 

4 mini citrouilles

250 g de champignons de Paris

100 g de quinoa ou mélange ( Quinoa gourmand aux épices douces de Tipiak pour moi)

3 CS de crème fraîche épaisse

30 g de noix grossièrement hachées au couteau

1 échalote

Un peu de persil plat frais

Huile d’olive

Sel et poivre

 

 

27681A50-D8BA-448C-903A-807F0A350C1B.jpeg

 

 

Laver les petites citrouilles, bien les sécher puis découper les chapeaux.

 

Creuser avec une cuillère à soupe l’intérieur des citrouilles afin de retirer les graines et les parties filandreuses.

 

Ainsi il ne restera que la chair, sur une épaisseur d’environ 1 cm.

 

Badigeonner au pinceau l’intérieur et l’extérieur,ainsi que les chapeaux, des citrouilles avec de l’huile d’olive.

 

Salez et poivrez l’intérieur des citrouilles. Placer le tout dans un plat et enfourner 30 à 35 mn,ou jusqu’à ce que

 

la chair soit tendre.

 

 

F37FB1D5-4F53-40BD-99AE-9FD350846A1F.jpeg

 

 

Pendant la cuisson des citrouilles,faire cuire le quinoa selon les instructions sur le paquet,puis le laisser  

 

égoutter dans une passoire fine.

 

Ôtez les pieds des champignons ,ne garder que les chapeaux. Les laver et les sécher, puis les hacher en petits

 

morceaux.Faire chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle et faire revenir l’échalote finement

 

émincée pendant deux minutes à feu doux,puis ajouter les champignons et augmenter la puissance.

 

Cuire les champignons 3 minutes à feu vif en salant et poivrant en cours de cuisson et en remuant de temps

 

en temps. Ajoutez alors la crème fraîche bien mélanger et laissez cuire encore deux minutes, toujours à feu

 

assez vif.

 

Mélangez ensemble les champignons à la crème,le quinoa et les noix concassées. Ajouter un peu de persil

 

finement haché (quantité selon votre goût).

 

Une fois que les citrouilles sont bien cuites,garnir l’intérieur avec la farce de quinoa aux champignons puis

 

reposer les chapeaux dessus et servir sans attendre. Tout se mange,y comprit la peau des citrouilles!

 

On peut sans problème les cuisiner à l’avance, et réchauffer le tout une douzaine de minutes à 180°.

 

 

FFC14D4D-4E9D-4E80-8119-2F8B5D1DC58E.jpeg


01/11/2018
0 Poster un commentaire

Soupe de Butternut,poireau et carotte

1178DDA6-E059-40D5-8F56-B6C170B3DBEC.jpeg

 

 

Cette soupe toute simple doit sa jolie couleur orangée, ainsi que son délicat parfum,à la courge Butternut,

 

qui,comme son nom l’indique en anglais, possède des notes de beurre et de noisette. Comme la peau est

 

assez coriace à retirer, je retire les 2 extrémités,et je la coupe en deux en son milieu. Puis je place le côté plat

 

sur une planche à découper et, munie d’un grand couteau bien aiguisé, je découpe des bandes du haut vers

 

le bas.Il ne reste plus ensuite qu’à retirer les graines et à découper la chair en cubes. Pour que cette soupe soit

 

parfumée, j’ai utilisé un bouillon maison à base de poireaux,oignon et carottes,mais on peut bien sûr utiliser

 

des cubes de bouillon de légumes ou de volaille.

 

On peut aussi agrémenter la soupe de curry ou de noix de muscade. Dans ce cas, l’ajouter en fin de cuisson

 

de l’oignon ( 1 CS de poudre de curry ou 1/4 cc de noix de muscade moulue)

 

Si vous souhaitez comme moi l’agrémenter de quelques croûtons à l’ail bien croustillants, je vous indique

 

la marche à suivre car les croûtons maison n’ont rien à voir avec les produits industriels!

 

 

20366DDA-C069-4CF4-800B-83B57F562455.jpeg

 

 

Pour 6 personnes:

 

1 courge Butternut de 1 kg

2 belles carottes

1 blanc de poireau,débarrassé de ses extrémités et bien lavé

1 oignon épluché

1 L de bouillon de votre choix ( 1,2 L si vous préférez les soupes plus fluides)

3 CS de crème épaisse entière 

1 noix de beurre

1 CS d’huile d’olive 

 

 

649FDEBB-1C37-4116-81C5-494F779961AF.jpeg

 

 

Éplucher les carottes, les laver et les découper en rondelles. Peler la courge avec un couteau bien aiguisé,

 

la couper en 2 dans la longueur et jeter les pépins.Découper en cubes moyens.Émincer le poireau et l’oignon.

 

Faire chauffer à feu doux le beurre et l’huile dans une grande casserole et ajouter l’oignon et le poireau.

 

Faire revenir 5 mn puis ajouter les carottes et les morceaux de courge, bien mélanger, puis verser le bouillon.

 

Porter à ébullition puis baisser le feu,couvrir et laisser cuire à petits bouillons 20 mn. Ajouter alors la crème,

 

mélanger et mixer finement au mixeur plongeant. Goûter et rectifier l’assaisonnement.

 

 

59DF29D6-304F-45CD-B439-24A2BCDEA112.jpeg

 

 

Croûtons :

 

150 g de pain rassis coupé en petits dés 

1 gousse d’ail 

Huile d’olive

 

Placer un large couteau sur la gousse d’ail et frapper d’un coup sec avec votre poing afin de l’aplatir tout

 

en faisant craquer son enveloppe, que vous jetez.

 

Faire chauffer dans une poêle une quantité généreuse d’huile d’olive et y mettre la gousse d’ail avec les dés

 

de pain. Remuer le tout en tous sens afin que le pain s’imprègne bien du parfum de l’ail.Puis laisser revenir à 

 

feu moyen,en remuant régulièrement, jusqu’à ce que les croûtons aient pris une belle couleur dorée.

 

Placer alors les croûtons sur du Sopalin,et jeter la gousse d’ail.

 

Servir la soupe bien chaude dans des assiettes creuses ou des mini cocottes,en proposant les petits croûtons

 

à disposer sur chaque assiette.

 

 

8E2CF79A-70F0-4398-973A-1AEB1D6FE4BF.jpeg


30/10/2018
0 Poster un commentaire

Tarte au chocolat

6BFC79B8-4FA8-4F40-8A73-CD90AEE1BC5C.jpeg

 

 

Cette tarte fera le régal des amateurs de chocolat avec sa pâte maison légèrement sablée et légère et

 

sa garniture fondante au chocolat. J’ai choisi un moule à tarte de forme rectangulaire pour lequel je vous

 

donne les quantités que j’ai utilisées mais vous pouvez très bien faire cette tarte de façon traditionnelle dans

 

un moule rond: quoi qu’il en soit,votre tarte sera bien meilleure avec une pâte maison. N’hésitez pas

 

à congeler votre pâte dans son moule,cela vous permettra de vous organiser à l’avance: il vous suffira

 

de l’enfourner telle quelle,sans décongélation.

 

La garniture est très simple à réaliser et ne nécessite pas de cuisson: elle se solidifie petit à petit pour parvenir

 

à la bonne consistance après 3 ou 4 heures de repos. Choisissez une pièce assez fraîche plutôt que

 

le réfrigérateur,cela permet au chocolat de garder un bel aspect brillant.

 

 

4ADE2E0E-FF21-47E4-9C93-09892F2E5B05.jpeg

 

 

Garniture au chocolat pour un moule rectangulaire de 35 cm par 11 cm:

 

150 ml crème épaisse

200 g chocolat noir pâtissier 

40 g beurre demi-sel 

 

Pour un moule rond:

200 ml crème

300 g chocolat

50 g beurre

 

 

Pâte à tarte: pour moule rectangulaire de 35 cm par 11 cm

( pour un moule rond,doubler les quantités)

 

125 g farine

50 g sucre glace

60 g beurre à température ambiante

1 jaune d’œuf 

1 CS de lait

1 pincée de sel

 

 

Préparer la pâte la veille ou plusieurs heures à l’avance: placer la farine,le sucre glace et le beurre coupé en

 

dés dans le bol d’un robot muni d’un couteau. 

 

Actionner le robot pour obtenir une poudre grossière puis ajoutez le jaune d’œuf et le lait. Laisser tourner

 

le robot jusqu’à ce que la pâte forme une boule,mais pas plus longtemps. Étalez la pâte entre deux feuilles

 

de papier sulfurisé, au rouleau,de manière à obtenir un cercle un peu plus large que votre moule. Mettre la

 

pâte ainsi étalée,entre ses deux feuilles de papier,au réfrigérateur pour au moins une heure.

 

Préchauffez le four à 180°. Foncer le moule avec la pâte en prenant soin de plaquer celle-ci au contact

 

des parois du moule. Piquer l’ensemble de la surface avec une fourchette. ( si vous voulez congeler votre

 

pâte pour une utilisation ulterinure, c’est le moment ).Recouvrir la pâte avec un papier sulfurisé et déposer sur

 

celui ci des poids spécial pâtisserie ou du riz afin d’empêcher la pâte de gonfler ou se rétracter.

 

Cuire 15 mn puis retirer le papier et les poids et cuire encore 4 à 5 mn. Le dessus doit être  légèrement doré.

 

Laisser complètement refroidir pendant que vous préparez la garniture au chocolat.

 

Porter la crème à ébullition dans une petite casserole puis éteindre le feu et ajouter le chocolat cassé en carrés.

 

Mélanger avec un fouet jusqu’à ce que le chocolat soit parfaitement fondu. Ajoutez alors le beurre en morceaux

 

et remuer également jusqu’à ce qu’il soit fondu et que le chocolat forme une masse lisse et brillante.

 

Versez alors la garniture sur le fond de tarte cuit et refroidi et laissez prendre à température ambiante au moins

 

trois heures. S’il fait trop chaud ou que la température de la pièce est trop élevée , placer au frais.

 

Servir à température ambiante, ou frais, selon votre goût. Delicieux accompagné d’une boule de glace vanille.

 

 

B39AF99E-1B10-4691-BB8D-AA232365FD02.jpeg


04/10/2018
0 Poster un commentaire

Poires pochées, riz au lait et sauce chocolat

 

5560CE02-8742-4DE3-9351-C2DA5A88817E.jpeg

 

 

Les poires et le chocolat sont faits l’un pour l’autre, c’est bien connu! Et quand on leur ajoute un riz au lait

 

onctueux, alors....

 

La cuisson des poires et du riz au lait peut se faire quelques heures à l’avance,voire la veille. Il faudra

 

simplement penser à les sortir du réfrigérateur 30 mn avant de les servir pour les ramener à température

 

ambiante. Je vous conseille de faire la sauce chocolat au dernier moment, cela prend 2 minutes.

 

Choisissez des poires fermes et pas trop mûres,voire légèrement vertes. J’aime les poires Conférence pour leur

 

tenue à la cuisson et leur saveur.

 

 

Pour 4:

 

800 ml eau

80 g sucre

1 /2 gousse vanille

4 poires conférences moyennes,de taille égale, pas trop mûres.

 

 

Porter à ébullition l’eau additionnée du sucre et de la demi-gousse de vanille.

 

Éplucher les poires en conservant la queue, et les plonger immédiatement dans l’eau. 

 

Laisser cuire à frémissement environ 15 mn et à couvert jusqu’à ce que les poires soient tendres. La durée de 

 

la cuisson dépend de la grosseur et de la maturité des poires,vous pouvez enfoncer une fine lame au cœur du

 

fruit pour la vérifier.

 

Éteindre le feu et laisser refroidir dans le sirop 30 mn,puis égoutter délicatement à l’aide d’une écumoire,

 

laisser refroidir et mettre au frais.

 

 

A3F98F7C-1F1A-408C-9032-D5824C0C2453.jpeg

 

 

Sauce chocolat:

 

150 g de chocolat noir pour dessert

100 ml de crème liquide entière 

 

 

Riz au lait:

 

1 L lait entier ( ou lait végétal : amandes,coco...)

100 g riz rond ( ou riz pour risotto)

80 g sucre en poudre

1/2 gousse de vanille

 

 

Rincer le riz dans un chinois en le passant sous l’eau froide. Le mettre dans une casserole avec le lait et la

 

demi-gousse de vanille et porter à ébullition. Baisser alors le feu et laisser cuire à feu très doux en remuant

 

régulièrement. Lorsque le riz a presque absorbé le lait, et qu’il est moelleux  ( cela prend une trentaine de

 

minutes), ajouter le sucre et laisser cuire encore 5 mn puis éteindre le feu et laisser refroidir.

 

Le riz va alors continuer à épaissir mais l’ensemble restera souple et non collant.

 

Conserver au frais mais servir à température ambiante.

 

Juste avant de servir, porter à ébullition la crème dans une petite casserole puis baisser le feu au minimum

 

et ajouter le chocolat cassé en morceaux. Mélanger jusqu’à ce que le chocolat soit entièrement fondu.

 

Ne jamais laisser bouillir.

 

Dresser des assiettes creuses en déposant du riz au lait au fond,puis poser la poire et napper de sauce

 

chocolat chaude ou tiède. Parsemer éventuellement avec des amandes effilées,de pistaches ou noisettes

 

concassées.


20/09/2018
0 Poster un commentaire