FOODLOLO

FOODLOLO

LEGUMES


Mini citrouilles farcies au quinoa et champignons

5EF66565-CA4F-4F0D-9E0B-31585556D0EF.jpeg

 

 

Voici une façon originale de cuisiner les citrouilles, à la fois saine,vitaminée et très jolie! J’ai choisi un

 

mélange de champignons,noix et quinoa mais il est facile de trouver d’autres associations!

 

On peut utiliser du quinoa nature ou des mélanges de quinoas.

 

J’avais dans mes placards un mélange de quinoa blanc,rouge et blé parfumé aux épices douces de la

 

marque Tipiak. Cette recette se cuisine sans problème  à l’avance, il suffit de réchauffer le plat au four.

 

 

F7B63278-3CD3-49B9-9672-C0119CF221B3.jpeg

 

 

Pour 4:

 

4 mini citrouilles

250 g de champignons de Paris

100 g de quinoa ou mélange ( Quinoa gourmand aux épices douces de Tipiak pour moi)

3 CS de crème fraîche épaisse

30 g de noix grossièrement hachées au couteau

1 échalote

Un peu de persil plat frais

Huile d’olive

Sel et poivre

 

 

27681A50-D8BA-448C-903A-807F0A350C1B.jpeg

 

 

Laver les petites citrouilles, bien les sécher puis découper les chapeaux.

 

Creuser avec une cuillère à soupe l’intérieur des citrouilles afin de retirer les graines et les parties

 

filandreuses.

 

Ainsi il ne restera que la chair, sur une épaisseur d’environ 1 cm.

 

Badigeonner au pinceau l’intérieur et l’extérieur,ainsi que les chapeaux, des citrouilles avec de l’huile

 

d’olive.

 

Salez et poivrez l’intérieur des citrouilles. Placer le tout dans un plat et enfourner 30 à 35 mn,ou jusqu’à

 

ce que la chair soit tendre.

 

 

F37FB1D5-4F53-40BD-99AE-9FD350846A1F.jpeg

 

 

Pendant la cuisson des citrouilles,faire cuire le quinoa selon les instructions sur le paquet,puis le laisser  

 

égoutter dans une passoire fine.

 

Ôtez les pieds des champignons ,ne garder que les chapeaux. Les laver et les sécher, puis les hacher en

 

petits morceaux.Faire chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle et faire revenir

 

l’échalote finement émincée pendant deux minutes à feu doux,puis ajouter les champignons et

 

augmenter la puissance.

 

Cuire les champignons 3 minutes à feu vif en salant et poivrant en cours de cuisson et en remuant de

 

temps en temps. Ajouter alors la crème fraîche bien mélanger et laissez cuire encore deux minutes,

 

toujours à feu assez vif.

 

Mélangez ensemble les champignons à la crème,le quinoa et les noix concassées.

 

Ajouter un peu de persil finement haché (quantité selon votre goût).

 

Une fois que les citrouilles sont bien cuites,garnir l’intérieur avec la farce de quinoa aux champignons

 

puis reposer les chapeaux dessus et servir sans attendre. Tout se mange,y comprit la peau des

 

citrouilles!

 

Si vous  les cuisinez à l’avance, les réchauffer  une douzaine de minutes à 180°.

 

 

FFC14D4D-4E9D-4E80-8119-2F8B5D1DC58E.jpeg


12/10/2020
0 Poster un commentaire

Poivrons farcis Masala ( Jamie Oliver)

0369076A-BABE-49EE-B84E-2CEDAEC10518.jpeg

 

 

Dans son livre VEG, Jamie Oliver consacre son inventivité et son talent aux légumes. Cette recette

 

contentera non seulement les végétariens mais tous les amateurs de petits plats réconfortants.

 

Son parfum de cuisine indienne est vraiment séduisant et original à la fois.

 

Les poivrons sont farcis avec une purée de pommes de terre et patates douces aux oignons, au

 

cumin et à la coriandre puis rôtis et agrémentés de pistaches concassées et de coriandre fraîche.

 

On peut utiliser des piments forts ou plus doux selon l’envie, ou mettre seulement du poivre.

Vous pouvez farcir les poivrons la veille et les rôtir le jour même.

 

 

Pour 4 gourmands:

 

500g de pommes de terre à chair farineuse

2 patates douces de 250 g chacune

1 oignon

4 gousses d’ail

1 piment rouge ( remplacé par du poivre pour moi)

un bon morceau de beurre (40g)

1 cc de graines de cumin

2 cc de concentré de tomates

1 bouquet de coriandre fraîche (15g)

2 poivrons rouges 

2 poivrons jaunes 

60 g de feta ( j’en ai mis un peu plus)

20 g de pistaches non salées sans les coques

 

Eplucher les pommes de terre et les patates douces, les rincer et les couper en gros morceaux.

 

Les mettre dans un faitout avec de l’eau bouillante salée et les cuire environ 15 mn, ou jusqu’à ce qu’ils

 

soient souples. Les égoutter.

 

Pendant ce temps, préchauffer le four à 180°.

 

Eplucher et hacher grossièrement l’oignon et les gousses d’ail. Émincer finement le piment si vous en

 

mettez.


Remettre le faitout sur le feu avec le beurre, ajouter l’oignon,l’ail,le piment, le cumin, le concentré de

 

tomates, du sel et du poivre. Cuire 3 mn en remuant régulièrement.

 

Hacher finement au couteau les 3/4 de la botte de coriandre et l’ajouter, ainsi que les pommes de terre

 

et patates douces dans le faitout. Mélanger et réduire en purée grossière au presse purée. 


Couper les poivrons en 2 dans la longueur, retirer la queue et les graines.

 

Saler légèrement l’intérieur et répartir la garniture dans les demi poivrons.

 

Cuire 55 mn ( les poivrons d’oie ent être bien souples et légèrement noircis sur les bords), répartir le


fromage sur le dessus des poivrons et cuire encore 5 mn.

 

Concasser grossièrement les pistaches au mortier et les ajouter sur les poivrons avec un peu de

 

coriandre fraîche émincées ou déchirées entre vos doigts. 


AB85FBB3-44DE-41F9-B597-AF87A0282D53.jpeg


21/09/2020
0 Poster un commentaire

Aubergines rôties aux oignons et à la feta ( Ottolenghi)

98D953CB-D033-4626-9E7A-82885456FD78.jpeg

 

 

Une recette de Yotam Ottolenghi issue de son merveilleux livre "Jérusalem", qui, je pense, vous ravira

 

autant que moi. Ces aubergines sont rôties au four et  farcies d'oignons  rissolés et de feta, et

 

constituent une belle entrée ou un accompagnement pour des grillades.

 

Une bonne aubergine doit plutôt être légère et sans trop de graines à l'intérieur et sa peau doit être

 

bien ferme et brillante,sinon cela signifie qu'elle n'est pas fraîchement cueillie.....alors,ayez l'œil!

 

Cette recette comporte du sumac, une baie séchée et broyée utilisée dans la cuisine moyen orientale.

 

On en trouve sur internet, par exemple sur le site meszepices.com, ou dans certaines épiceries

 

orientales. Le sumac apporte un goût citronné et acidulé qui équilibre le côté riche de l’huile d’olive.

 

 

5C8BBA92-E4F4-4173-A140-E2BECB468A00.jpeg


 

Pour 4 ( 1/2 aubergine par personne):

 

2 aubergines de belle taille

150 ml d'huile d'olive

4 gros oignons rouges ou blonds

1 petit piment vert,ouvert en 2 et épépiné

1 cc et demi de cumin moulu

1 cc de sumac (mélange d'épices du moyen orient) 

50 g de feta

1 citron

1 gousse d'ail

sel et poivre

 

 

CD1D229A-F758-45E7-B2C3-9776A42AADFB.jpeg

 

 

Préchauffer le four à 220°.

 

Couper les aubergines en 2 dans la longueur,en laissant la queue.

 

Faire des entailles dans la chair des aubergines,sans percer leur peau ,de manière  à former un

 

quadrillage. Les placer, côté chair sur le dessus, sur une plaque anti adhésive ( ou recouverte de papier

 

cuisson),et les badigeonner avec 100 ml d'huile d'olive ( il faut tout mettre!),puis saler et poivrer

 

généreusement. Cuire 45 mn au four. La chair devra être bien dorée et moelleuse.

 

Pendant ce temps, chauffer les 50 ml d'huile restante dans une sauteuse et y faire cuire les oignons

 

préalablement pelés et tranches en fines rondelles, pendant 8 mn,en remuant souvent.

 

Ajouter alors le cumin et le sumac,le piment émincé et cuire 2 mn puis ajouter la feta grossièrement

 

émiettée et cuire encore 1 mn, sans trop remuer. Ôter du feu.

 

Peler le citron à vif et hachez la chair au couteau. 

 

Quand les les aubergines sont cuites, les placer sur un plat, repartir la chair de citron, puis la farce aux

 

oignons et feta encore chaude et servir chaud, tiède ou à température, ce sera bon de toutes les

 

façons!

 

 A7095946-4B09-4560-A5E0-78A03B87548F.jpeg


15/05/2020
1 Poster un commentaire

Curry de légumes d’hiver

76D1C018-BE40-4BA1-BA57-799D5C0D0B75.jpeg

 

 

Pour ma fille qui est végétarienne,et moi même qui suis super fan de légumes et d’épices, j’ai préparé ce

 

curry de légumes très parfumé et plein de vitamines.

 

J’ai utilisé des légumes de saison, à savoir carottes, chou-fleur,oignons et brocolis.

 

Pour en faire un plat complet, on peut l’accompagner de riz basmati et, pour le rendre encore plus

 

gourmand, parsemer chaque assiette de noix de cajou (attention, non salées) et de coriandre fraîche.

 

Si vous êtes réfractaire à la coriandre, utilisez éventuellement du persil plat ou de la ciboulette pour une

 

petite touche de fraîcheur.

 

Les légumes sont volontairement cuits al dente, afin de leur garder croquant et forme, car on ne veut

 

pas d’un magma informe une fois mélangé...

 

Le choix du lait de coco est important (fuyez les marques type Suzi Wan), essayez de trouver la marque

 

Kara au supermarché ou en magasin asiatique.

 

Les temps de cuisson sont indiqués pour des légumes coupés de la taille d’une bouchée .

 

Si vous voulez rendre ce plat plus epicé et piquant, il suffit d’ajouter un peu de gingembre frais que vous

 

râpez avec une râpe fine, pour obtenir l’équivalent d’1 à 2 cuillèrés à café, selon votre goût.

 

 

Pour 4 personnes ( 6 personnes si servi avec du riz)

 

200 g de petits bouquets de brocolis 

500 g de petits bouquets de chou-fleur ( soit un petit chou fleur d’environ 600g)

6 carottes fanes,épluchées et coupées en petits tronçons 

1 gros oignon,épluché, coupe en 2 et émincé en fines tranches

2 gousses d’ail, épluchées et émincées finement 

1/2 cc graines de coriandre, grossièrement concassées dans un mortier

1 cc cumin en poudre

1 cc de curcuma

1 cc de gingembre en poudre

2 CS huile de tournesol

500 ml lait de coco de qualité ( Kara,pour ma part)

2 cc concentré de tomates ( ou 3 tomates pelées en conserve,émincées)

Poivre et sel

Coriandre fraîche et noix de cajou non salées pour servir (si vous aimez,moi j’adore!)

 

 

67D4245C-0325-4C2B-A791-2DCC074407B0.jpeg

 

 

Porter à ébullition un faitout avec de l’eau salée. Nous allons précuire les légumes.

 

On garde la même eau, il suffit de les retirer à l’aide d’une écumoire avant de mettre les suivants .

 

Cuire les brocolis al dente 2 mn, les retirer puis cuire carottes et le chou-fleur ensemble al dente 4 mn.

 

Chauffer l’huile dans une large sauteuse, à feu moyen, puis ajouter l’oignon. Laisser cuire 4 mn en

 

remuant de temps en temps. Ajouter l’ail émincé et les épices ainsi que du poivre du moulin en quantité

 

généreuse , remuer 30 secondes sur feu doux puis verser le lait de coco et 200 ml d’eau, 1 cc sel, le

 

concentré de tomates et porter à ébullition. Ajouter les légumes et laisser cuire à petits bouillons 10 mn

 

environ,avec un couvercle.

 

Servir ce curry bien chaud, seul ou accompagné de riz basmati et parsemé de coriandre fraîche et de

 

noix de cajou concassées éventuellement.

 

 

307F1C9E-B845-4651-A59B-C3B0C5BAE30E.jpeg


15/01/2020
0 Poster un commentaire

Chou rôti aux noix et au parmesan

2D0B96C8-9BB8-4FAD-8235-FBCCD1CFC1C4.jpeg

 

 

Cette délicieuse recette, originale et simple à la fois est l’oeuvre d’une auteure New Yorkaise qui anime

 

un blog à succès, Smitten Kitchen. Cette femme produit des recettes en nombre impressionnant et dont

 

l’inventivité est géniale. Cette façon de cuire et d’agrementer le chou frisé, un légume parfois boudé,

 

convaincra les gens habituellement récalcitrants à ce légume d’hiver aux nombreux bienfaits.

 

Parfait en accompagnement d’un viande blanche.

 

N’utilisez pas un chou trop gros sinon il serait trop coriace pour une cuisson au four.

 

Pour 2 à 4 personnes:

 

un chou frisé de taille moyenne ou 2 petits

huile d’olive

fleur de sel

poivre du moulin

une grosse poignée de cerneaux de noix

1 gousse d’ail

1 citron

piment d’Espelette

un morceau de parmesan

 

 

 

CCF1D4B9-7068-40C5-B99C-8B5DB3573E03.jpeg

 

 

Préchauffer le four à 240°.

 

Oter les 2 premières feuilles du chou, souvent abîmées et épaisses.

 

Badigeonner une plaque de cuisson avec 2 CS d’huile d’olive.

 

Couper le chou en 8 ,ou 12 pour un chou plus gros. L’idée est d’obtenir des tranches épaisses de 1 à 2

 

cm. Les étaler sur la plaque sans les faire chevaucher. Les badigeonner d’huile d’olive, l'équivalent de

 

2 CS. Les assaisonner avec de la fleur de sel et du poivre. Les faire rôtir 8 à 10 mn, le bord des feuilles

 

va brunir légèrement. Les retourner avec une spatule plate et les cuire encore 5 mn.Enfourner en même

 

temps les noix sur une plaque séparée, que vous allez légèrement griller 5mn donc.

 

Pendant la cuisson du chou, préparer la vinaigrette qui va sublimer le tout:

 

Dans un  bol, mélanger la gousse d’ail réduite en pulpe au presse ail,le zeste d’1/2 citron et tout le jus du

 

citron. Hacher grossièrement les noix, les ajouter à la sauce avec 3 CS d’huile d’olive, un peu de sel et

 

de piment d’Espelette.

 

Dès que le chou est cuit, répartir immédiatement cette sauce sur le chou, chou que vous pouvez servir

 

directement sur la plaque ou dans un plat de service.

 

Servir bien chaud, parsemé de parmesan finement râpé au dernier moment.

 

 

6B76536D-3AAE-454C-B54C-48C27E041841.jpeg


25/11/2019
0 Poster un commentaire

Jeunes endives caramélisées à l’orange

9C93F8DD-1A8E-4CF5-91BC-EC4B9EBD07CF.jpeg

 

 

J’adore les endives qu’elles soit crues ou cuites... un bon gratin d’endives au jambon et à la béchamel,

 

c’est irrésistible pour moi mais c’est un plat un peu long à préparer. C’est pourquoi lorsqu’une envie de

 

manger des endives cuites me prend et que je ne veux pas y passer trop de temps, je prépare des

 

endives caramélisées dans la poêle avec un peu de jus d’orange et de miel,bien relevées au poivre .

 

C’est un plat qui nécessite peu d’ingrédients pour un résultat vraiment sympa. Si vous en trouvez,

 

utilisez de jeunes pousses d’endives, qui sont tendres et n’ont pas d’amertume. Si vous utilisez des

 

endives de taille adulte, n’hésitez pas à les émincer en morceaux plus fins,mais toujours dans la

 

longueur pour un plus joli résultat et une cuisson plus rapide.

 

Délicieux en accompagnement d’une viande blanche. Vous pouvez servir à côté un peu de riz.

 

 

Pour 2 personnes, en accompagnement 

 

8 jeunes pousses d’endives ( ou 3 grosses)

Le jus d’une grosse orange

30 g beurre

1 CS huile d’olive

1 cc miel liquide

2 pincées de fleur de sel

Poivre du moulin

 

Jeter l’extrémité dure ainsi que les deux premières feuilles de chaque endive, les rincer puis les couper

 

en 4 quartiers dans la longueur. ( pour de grosses endives, recousez chaque quart en 2 ou 3)

 

Faire chauffer dans une poêle le beurre et l’huile d’olive à feu assez vif et y déposer les quartiers

 

d’endives. Laisser colorer une dizaine de minutes à feu moyen en les retournant à mi cuisson.

 

Verser alors le jus d’orange et répartir le miel,saler et poivrer, et laisser cuire encore 10 mn à petits

 

bouillons, ou jusqu’à ce que le jus d’orange ait pénétré entièrement dans les endives et que celles-ci

 

soient moelleuses, avec une jolie couleur caramélisée.  Si vous transférez ces endives dans un plat,

 

n’oubliez surtout pas de récupérer tout le jus de cuisson à l’aide d’une spatule souple .

 

Servir bien chaud en accompagnement d’une viande blanche.

 

Si vous voulez les préparer à l’avance il vous suffit de les réchauffer un peu au micro-onde directement

 

dans le plat de service .

 

 

E00250EF-DC0F-4D0A-A776-3EB4BEBF1AFD.jpeg


26/10/2019
0 Poster un commentaire

Gratin de blettes et épinards à la béchamel

98F3002E-BC9B-4E8F-91D1-A4C85AA76132.jpeg

 

 

Pour faire aimer les légumes verts, ce plat est idéal avec sa belle robe gratinée et sa béchamel fondante.

 

J’ai utilisé un mélange de blettes et de jeunes pousses d’épinards: l’avantage des pousses d’épinards est

 

qu’il n’y a rien à équeuter.

 

La béchamel est une sauce facile à réaliser, il faut seulement respecter les différentes étapes, et la laisser

 

mijoter quelques minutes après épaississement, afin que la farine soit parfaitement cuite et digeste.

 

Ce gratin se prépare sans problème à l’avance: dans ce cas, ne le cuisez que 20 minutes et, 10 minutes avant

 

le repas, dans un four préchauffé à 200°,réchauffez-le une dizaine de minutes.

 

 

C2F8D56C-443F-4889-8364-CA67E8E79673.jpeg

 

 

 

Pour 4 personnes:

 

300 g de jeunes pousses d’épinards 

500 g de blettes ( 1 pied)

100 g de gruyère,Comté ou parmesan, fraîchement râpé 

 

Béchamel :

40 g beurre

40 g farine 

1 cc rase de sel

Poivre

1/2 L lait demi écrémé 

 

 

66B55E34-3742-4726-BEC2-6059364C6A97.jpeg

 

 

Préchauffez le four à 210°.

 

Porter une grande casserole ou un faitout d’eau salée à ébullition.

 

Bien laver les épinards et les égoutter. Ôter le pied des blettes et bien rincer le reste. Découper la partie

 

blanche en tronçons de 2 ou 3 cm et émincez les feuilles.

 

Mettre ces dernières de côté avec les épinards.

 

Cuire la partie blanche des blettes 7 à 8 mn dans l’eau et ajouter les épinards ainsi que la partie verte

 

des blettes pour 2 mn encore de cuisson. Bien laisser égoutter le tout dans une passoire.

 

Pendant ce temps préparer la béchamel : faire fondre le beurre dans une casserole sans le laisser colorer

 

puis ajouter la farine et bien remuer à l’aide d’un fouet, à feu doux. Ajouter alors un tiers du lait tout en

 

fouettant et porter à ébullition en fouettant sans cesse. Ajouter alors du sel et du poivre et le reste du lait, 

 

puis porter à nouveau à ébullition en fouettant de temps en temps. Laissez bouillonner à feu doux 2 ou 3 mn

 

avant d’éteindre le feu. Ajouter la moitié du fromage râpé et bien mélanger.

 

Mélanger les légumes avec la béchamel et verser dans un plat à gratin. Parsemer avec le reste du fromage

 

râpé et mettre au four 25 à 30 mn ou jusqu’à ce que le dessus soit gratiné à votre goût.

 

 

C657625A-FEBB-453C-8DF8-EB4074C5B940.jpeg

 


10/03/2019
0 Poster un commentaire

Paillassons de patate douce et quinoa

06A836A1-921E-4620-A46B-F19BD1800308.jpeg

 

Encore une délicieuse recette de Yotam Ottolenghi, le chef britannique originaire de Jérusalem,qui utilise

 

avec bonheur les épices dans des recettes toujours très inventives.

 

Ces petites galettes peuvent être servies pour un buffet apéritif ou un dîner végétarien accompagné

 

d’un assortiment de salades et crudités par exemple. 

 

Je les trouve meilleures dégustées à la main juste après cuisson, un peu tiédies pour ne pas se brûler...

 

Croustillantes à souhait et carrément addictives,elles peuvent se réchauffer au four si vous voulez les

 

préparer un peu à l’avance.

 

 

Pour 16 portions: 

 

30 g de quinoa noir ( j’ai utilisé un mélange de 3 quinoas)

1 patate douce moyenne (250 g poids épluché)

2 grosses pommes de terre à chair farineuse ( 250 g poids épluché)

1 oignon rouge ou blanc

25 g de feuilles de coriandre fraîche ( remplacée par une botte du persil plat chez moi),soit un petit bouquet 

75 g de farine 

2 CS de Maïzena

1 CS rase de cumin moulu

1 CS rase de coriandre moulu

Sel et poivre 

400 ml d’huile de tournesol ou d’arachide

2 citron verts pour servir

 

 

Cuire le quinoa 10 mn dans une casserole d’eau bouillante, bien laisser égoutter dans une passoire

 

fine (chinois) puis éponger avec du papier absorbant afin de retirer le plus d’humidité possible.

 

Mélanger la farine,la Maïzena,le cumin, la coriandre moulue,1 cc et demi de sel ainsi que du poivre.

 

Ajouter 100 ml d’eau froide progressivement en mélangeant au fouet pour obtenir une pâte lisse.

 

Éplucher les pommes de terre,la patate douce et l’oignon. Les râper ensemble au robot ( râpe grosse), ajouter

 

la coriandre fraîche ( ou le persil) finement haché au couteau et mélanger le tout. Verser dans la pâte et bien

 

mélanger.

 

Sans attendre ( sinon les pommes de terre vont continuer à rendre de l’eau et le mélange sera détrempé),

 

faire chauffer l’huile dans une large sauteuse.

 

Prélever une grosse cuillerée du mélange de la taille d’une balle de golf (50 g), bien les presser entre vos

 

mains au dessus d’un saladier pour ôter l’excédent de liquide et déposer ce paillasson dans l’huile

 

délicatement pour ne pas vous brûler. Procéder en 3 fois pour laisser de l’espace entre les paillassons.

 

Attendre 2 ou 3 mn que le dessous soit bien doré et soudé puis retourner avec 2 fourchettes.

 

Laisser dorer encore 2 mn. Déposer les paillassons au fur et à mesure qu’ils sont cuits sur du papier

 

absorbant.

 

Déguster légèrement tiédis, arrosés de jus de citrons verts ( ou jaune à défaut).

 

Ces paillassons sont meilleurs dégustés après cuisson mais peuvent de réchauffer 5 mn au four à 170º.

 

 

67C16D01-03DF-4A13-AE7B-1617E8F3DC7D.jpeg


27/08/2018
0 Poster un commentaire