FOODLOLO

FOODLOLO

PATES,RIZ,LÉGUMINEUSES,CÉRÉALES


Salade de lentilles et courge rôtie (Ottolenghi)

7083233F-569C-4A50-8871-34B354E031E2.jpeg

 


Encore une association heureuse proposée par Yottam Ottolenghi, un plat que l’on peut proposer en

 

accompagnement ou en entrée, ou encore sur un buffet de salades.

 

On mélange des lentilles avec des tranches de courge et d’oignons rouges rôties, ainsi que des herbes

 

fraîches et de la feta. Un mélange de textures,de couleurs et de saveurs très réussi !

 

J’ai remplacé la courge Butternut par un potimarron et le fromage type gorgonzola par de la feta:

 

quelque soit votre choix tout cela fonctionnera très bien!

 

Recette issue de « Simple », et c’est le mot ! Simple, efficace avec un supplément d’âme.

 

 

Pour 4 personnes, en accompagnement :

 

1 potimarron

2 oignons rouges

150 g de lentilles

huile d’olive

1 citron bio

10 g de feuilles de sauge 

5 g de feuilles de menthe fraiche

5 g de feuilles de persil plat

10 g de feuilles d’estragon

1 gousse d’ail

100 g de feta 

fleur de sel et poivre du moulin 

 

 

Préchauffez le four à  220°, chaleur tournante.

 

Laver et sécher le potimarron mais ne pas l’éplucher. Vider le centre pour le débarrasser de ses graines

 

puis le placer face creusée contre le plan de travail et couper des tranches d’environ 1 cm d’épaisseur. 

 

Peler les oignons et les couper en 2, puis en tranches épaisses.

 

Dans un saladier, mélanger les tranches de potimarron et d’oignons avec 2 CS  d’huile d’olive, les

 

feuilles de sauge, 3/4 cc de sel et une quantité généreuse de poivre. 

 

Étaler le tout sur une plaque recouverte de papier cuisson et cuire environ 30 minutes dans le four.

 

 

0A0445D3-88DD-4AF6-B294-023A2DA80FA7.jpeg

 

 

Pendant ce temps, porter une casserole d´eau à ébullition et cuire les lentilles 20 mn à petits bouillons.

 

Les égoutter et les mettre dans un saladier. Une fois qu’elles ont un peu tiédi, ajouter le zeste et 2 CS

 

de jus de citron, les herbes juste déchirées avec les doigts, la gousse d’ail hachée et 2 CS d’huile d’olive

 

ainsi qu’un peu de sel. Ajouter les tranches de courge et les oignons et mélanger délicatement.

 

Mettre sur un plat de service large et plat, émietter la feta par-dessus, arroser d’un filet d huile d’olive

 

et servir encore tiède, de préférence.

 

 E4269B31-BC6D-4514-858B-1C047D9B822F.jpeg

 


10/11/2020
0 Poster un commentaire

Pâtes aux bettes,champignons et châtaignes

98D90A9A-7366-45B9-8838-898717AD889E.jpeg


J’ai eu l’idée de cette recette en me demandant comment utiliser des côtes de bette achetées au

 

marché. C’est un légume un peu délaissé et pourtant délicieux! Les bettes peuvent s’utiliser de bien

 

des façons, en gratin, sautées à la poêle ou comme garniture d’un plat de pâtes, comme ici!

 

Tout se mange dans les blettes, aussi bien les côtes que les feuilles que l’on cuit à la manière des

 

épinards. J’ai ajouté des lardons,des champignons et une ou deux poignées de petites châtaignes

 

pour donner une belle consistance et des saveurs automnales à mon plat de pâtes.

 

Saviez-vous que le nom de bette vient tout simplement du fait que ce sont les feuilles issues de la

 

betterave? On utilise donc ce diminutif pour nommer ce légume, encore appelé blette.

 

 

pour 4:

 

200 g de champignons bruns ou champignons de Paris

2 tranches de lard fumé, coupé en lardons 

1 petite botte de bettes

4 CS généreuse de crème épaisse entière 

Quelques châtaignes cuites

huile d’olive

Parmesan, en copeaux ou/et râpé ( acheter un morceau de parmesan, c’est bien meilleur)

400 g de pâtes courtes ( abissine rigate pour moi, penne,orecchiette, farfalle etc...)

 

 

Commencer par préparer les bettes:

 

Avec un petit couteau d’office, glisser le long des côtes pour les séparer des feuilles.

 

Supprimer le bout des côtes (dur et plein de fils ) puis les laver et les découper en petits tronçons.

 

Bien rincer les feuilles vertes.

 

Cuire les tronçons de côtes de bettes dans une eau bouillante salée une petite dizaine de minutes.

 

Les égoutter.

 

Dans une sauteuse, faire chauffer 2 CS d’huile d’olive à feu assez vif,ajouter les feuilles vertes et les

 

laisser « tomber » comme on le ferait avec des épinards en remuant de temps en temps.

 

Saler légèrement.Elles doivent devenir bien souples et luisantes. Réunir les côtes et les feuilles dans un

 

récipient et les mettre de côté.

 

Pour préparer les champignons, découper le bout terreux de leurs pieds et les rincer sous l’eau froide,

 

puis les sécher dans un torchon propre. Les émincer.

 

Faire chauffer 2 CS d’huile d’olive dans la sauteuse à feu très vif y ajouter les lardons, laisser dorer 3 mn,

 

puis ajouter les champignons et remuer. Saler très peu, mais poivrer généreusement,cuire 2 mn à feu

 

assez vif puis baisser le feu et laisser cuire 5 mn supplémentaires.

 

Ajouter alors la crème, les châtaignes émiettées,les feuilles et côtes de bettes puis donner une petite

 

ébullition,mélanger et laisser mijoter le tout 2 mn.

 

57162A7C-DE95-4674-B541-4862974DA3A0.jpeg

 

 

Porter un grand volume d’eau à ébullition avec du gros sel, et cuire les pâtes al dente selon le temps

 

indiqué sur le paquet. Avant d’égoutter les pâtes, prélever 2 louches d’eau de cuisson.

 

Ajouter une louche de cette eau dans la sauteuse contenant les légumes, les châtaignes et les lardons,

 

mélanger à nouveau et laisser mijoter jusqu’à ce que cette garniture soit bien chaude.

 

Ajouter alors les pâtes bien chaudes, du parmesan fraîchement râpé,mélanger et détendre si besoin

 

l’ensemble avec encore un peu d’eau de cuisson. La texture doit être souple et crémeuse.

 

Servir les pâtes sans attendre en les garnissant de quelques copeaux de parmesan.

 

 

915F49A6-76B9-4F8D-AECA-B5A0B0D025DA.jpeg


29/10/2020
0 Poster un commentaire

Spaghetti aux courgettes et tomates rôties, pesto de basilic aux noisettes

2B3E6C3F-BDEE-46E3-906E-D61393FC089F.jpeg



Les plats de pâtes sont un must sur la table de nombreuses familles, mais il y a pâtes et pâtes.

 

Les nouilles collantes et fades de nos grands-mères ont fait place à des pâtes de qualité pasta cuites

 

al dente, et agrémentées de légumes de saison synonymes de goût, de couleurs appétissantes et

 

d’équilibre alimentaire. Les spaghetti du jour sont accompagnés de courge et tomates cerises rôties

 

au four, de feta et d’un pesto maison dans lequel les pignons sont remplacés par des noisettes.

 

Quand on faut son pesto soi-même, on n’a plus jamais envie d’en acheter en supermarché, croyez-moi !

 

 

Le pesto:

 

1/2 bouquet de basilic (jeter l’extrémité trop dure des tiges, mais garder tout le reste)

30 g de parmesan, fraîchement râpé 

30 g de noisettes (en prévoir en plus pour parsemer sur le plat )

1 petite gousse d’ail, finement hachée 

40 ml d’huile d’olive

1 pincée de fleur de sel

1 CS de jus de citron

 

La garniture:

 

400 g de courgettes fermes et fines ( vertes et/ou jaunes, blanches )

250 g de tomates cerises

Le zeste d’un citron (prélevé à l’aide d’un zesteur si vous en avez un)

1 cc bombée d’origan séché 

3 CS huile d’olive

1/2 cc fleur de sel

Poivre du moulin

80 à 100 g de feta grecque de qualité

une grosse poignée de roquette ( facultatif)

 

Les pâtes:

400 g de spaghetti 

2 CS gros sel

 

 

Préparer le pesto en mettant tous les ingrédients dans le bol d’un robot muni d’une lame.

 

Mixer finement. Garder à température ambiante. ( si vous voulez doubler les proportions et en garder

 

pour un autre jour, le recouvrir d’1 cm d’huile d’olive pour mieux le conserver au réfrigérateur).

 

Préchauffer le four à 200°.

 

Laver les courgettes,les sécher mais ne pas les éplucher. Ôter les 2 extrémités.

 

Tailler de fines lamelles dans la longueur à l’aide d’un couteau économe ( ou d’une mandoline).

 

Laver et sécher les tomates cerises.

 

Dans un grand récipient, mettre les lamelles de courgettes,les tomates cerise,le zeste de

 

citron,l’origan,les 3 CS d’huile d’olive,sel et poivre. Mélanger avec les doigts et étaler ce mélange sur

 

une plaque. Cuire 5 ou 6 minutes pour garder un peu de croquant.

 

 

9DC28033-477D-4561-A554-8E620C3F4029.jpeg

 

 

Pendant que la garniture cuit, porter à ébullition dans un grand faitout ( il faut que les pâtes aient de la

 

place) un grand volume d’eau avec 2 CS de gros sel. 

 

Cuire les spaghettis 30 secondes de moins que le temps indiqué sur le paquet pour une cuisson

 

al dente.

 

Avant de les égoutter, prélever 1 grosse louche d’eau de cuisson. 

 

Égoutter les pâtes très rapidement, pour éviter de trop les assécher, les remettre immédiatement dans

 

le faitout, ajouter le pesto et la louche d’eau de cuisson des pâtes et mélanger. 

 

Verser les pâtes dans un grand plat (chauffé,c’est mieux) avec rebords, ajouter tout le contenu de la

 

plaque et mélanger délicatement les légumes et les pâtes, sans trop insister. 

 

Ajouter éventuellement quelques feuilles de roquette, parsemer de feta grossièrement émiettée avec les

 

doigts, ajouter un mince filet d’une bonne huile d’olive, et quelques noisettes concassées.

 

Servir immédiatement.

 

Si le plat doit attendre un peu, le garder au chaud,recouvert de papier cuisson, dans le four chauffé à

 

170°,10 à 15 mn, pas plus.

 

Réalisé avec des pâtes courtes, type orecchiette ou penne, ce plat peut être servi frais en salade.

 

On peut alors choisir de laisser les courgettes et les tomates crues.

 

Le pesto peut être fait avec un mélange roquette /basilic, les noisettes peuvent être remplacées par des

 

pignons,des amandes ou des pistaches.

 

Pour en faire un plat complet, servir ces pâtes avec un jambon cru italien ou des grillades.

 

 

395A7D95-C597-425C-8F39-5C016DDF11D7.jpeg

 

 


30/06/2020
0 Poster un commentaire

Risoniotto aux champignons

3B042613-3033-459B-85BA-365B4957B514.jpeg

 

 

Les risoni sont de toutes petites pâtes en forme de grain de riz, d’où leur aspect proche d’un risotto

 

quand on les mélange à une sauce crémeuse aux champignons. Beaucoup plus rapide à faire qu’un

 

risotto, mais absolument délicieux, ce plat fait l’unanimité.

 

J’ai chipé la recette de base à Hugh Fernley-Whittingstall dans son excellent livre dédié aux légumes,

 

Veg everyday. On peut imaginer des variantes à ce plat, comme de remplacer les champignons par des

 

courgettes râpées ou des tomates cerises...

 

 

Pour 2 en plat principal:

 

2 CS d’huile d’olive

une noix de beurre

400 g de champignons, nettoyés et finement émincés 

150 g de risoni ou d’orzo ( petites pâtes)

2 gousses d’ail hachées 
thym frais 

1 cc de vinaigre balsamique 

75 ml de vin blanc sec

50 ml de crème fraîche épaisse 

sel et poivre

persil plat frais

 

 

Faire chauffer une grande casserole d’eau salée pour y cuire les pâtes selon le temps indiqué sur le

 

paquet.

 

Pendant ce temps, faire chauffer le beurre et l’huile dans une large sauteuse à feu vif et y faire revenir

 

les champignons émincés environ 5 mn ou jusqu’à ce qu’ils commencent à colorer.

 

Ajouter l’ail haché, des feuilles de thym et le vinaigre, en remuant pendant 2 mn. Ajouter le vin et laisser

 

cuire jusqu’à évaporation puis ajouter la crème, sel et poivre et baisser le feu. Laisser mijoter à petits

 

bouillons 2 ou 3 mn.

 

Égoutter les pâtes au moment où elles ont cuites al dente. J’aime bien prélever une petite louche de leur

 

eau de cuisson, et ajouter la quantité nécessaire pour garder l’ensemble souple si les pâtes ont

 

absorbé un peu trop de sauce. Cela permet aussi de détendre la sauce si on doit réchauffer ce plat.

 

Servir bien chaud ,parsemé de persil haché.

 


24/05/2020
0 Poster un commentaire

Salade de lentilles aux tomates, oignons et herbes fraîches

C6B0C909-A097-402C-B65B-C12A2EFE19E4.jpeg

 

 

On connaît tous les bienfaits des lentilles... elles sont tellement simples à préparer qu’il ne faut pas s’en

 

priver, y compris en salade comme pour cette recette pleine de bienfaits et de fraîcheur avec l’ajout de

 

quelques dés de tomates, des herbes fraîches et oignons nouveaux. J’ai décoré mon plat avec des

 

fleurs de bourrache ramassées le long d’un chemin mais elles sont facultatives. 

 

 

Pour 4:

 

250 g de lentilles

3 tomates de taille moyenne

4 oignons nouveaux ou 2 échalotes 

persil plat et cerfeuil frais, à volonté 

( fleurs de bourrache)

 

vinaigrette:

 

2 cc moutarde en grains à l’ancienne

1,5 CS vinaigre de vin rouge

2 CS huile de tournesol 

2 CS huile d’olive

1/2 cc sel

poivre du moulin

 

 

Cuire les lentilles. Les rincer à l’eau et les mettre dans une casserole avec 4 fois leur volume d’eau

 

non salée. Porter à ébullition puis baisser et laisser cuire à petits bouillons une vingtaine de minutes.

 

Ajouter 1/2 CS de gros sel quelques minutes avant la fin de la cuisson. Elles doivent être al dente, c’est

 

à dire encore un peu fermes, sinon elles vont être écrasées dans la salade.

 

Quand elles sont cuites, les égoutter de suite et les étaler sur un large plat pour qu’elles refroidissent.

 

( la cuisson des lentilles peut se faire la veille, c’est même mieux!)

 

Pendant que les lentilles cuisent, préparer le reste.

 

Couper les tomates en tranches un peu épaisses, puis les tailler en bâtonnets et enfin en petits dés

 

réguliers. Les mettre à égoutter dans une passoire.

 

Emincer finement la partie blanche des oignons nouveaux, et émincer aussi une partie des tiges vertes.

 

Faire la vinaigrette : mettre dans un bol la moutarde, le sel et le poivre. Ajouter le vinaigre, mélanger et

 

verser l’huile tout en remuant à la fourchette ou au fouet pour émulsionner.

 

Quand les lentilles sont froides, leur ajouter les dés de tomates et les oignons émincés. Verser la

 

vinaigrette. Ciseler finement les herbes ( au moins 4 CS ,ou plus), les ajouter et mélanger délicatement.

 

Vérifier l’assaisonnement. Mettre au frais en attendant le service.

 

Parsemer de fleurs de bourrache,éventuellement, avant dégustation.

 

Pour en faire un plat complet, on peut ajouter du thon ou des restes de viande froide effilochée.

 

 

99035F45-3BA5-49F1-8994-6BFA84A8B774.jpeg

 

 


30/03/2020
0 Poster un commentaire

Nouilles chinoises au Pak choï et petits légumes

4F4E65BD-F6A1-4C2D-8A41-C6A1096D7501.jpeg

 


Pas besoin d’avoir un wok pour se laisser inspirer par la cuisine asiatique!

 

On peut assez facilement trouver du pak choï or bok choy, ce chou qui n’en a pas le goût prononcé.

 

Les shiitakes sont également l’idéal mais on peut les remplacer par des champignons bruns

 

de Paris. La ciboule chinoise peut être remplacée par de la cébette.

 

La cuisson des légumes se fait rapidement et à feu vif, on les garde bien croquants pour conserver

 

vitamines, forme et texture. Un plat sain et très satisfaisant !

 

 

pour 4:


300 g de nouilles chinoises, ou à défaut des linguini 

2 pak choy coupés en quatre dans la longueur et chaque morceau encore en deux

1 grande carotte épluchée et émincée très finement en rondelles 

6 champignons shiitake ( sinon champignons bruns), lavés et émincés 

6 tiges de ciboulette chinoise,entièrement et finement ciselées ( ou 3 cébettes)

2 CS sauce soja 

150 ml d’eau

2 CS huile de tournesol 

Un petit morceau de gingembre frais épluché et râpé finement ( 2 cc de pulpe)

Facultatif: noix de cajou nature, légèrement  grillées à four chaud

 

1B12EF58-B4C2-4C41-8E09-0E2FF18B8A4B.jpeg

 

 

Faire chauffer un wok ou une sauteuse à feu très vif,ajouter l’huile puis les légumes émincés.

 

Laisser revenir à feu assez vif pendant environ 1 mn puis verser  l’eau, le gingembre râpé et la sauce

 

soja.

 

Porter à ébullition puis laisse cuire quelques minutes, toujours sur feu vif, et à découvert jusqu’à ce que

 

les légumes soient cuits mais encore bien croquants ( 3 à 4 mn devraient suffire).

 

Pendant ce temps ( ou avant de cuire les légumes), cuire les nouilles chinoises selon les instructions sur

 

le paquet, bien les égoutter puis les ajouter aux légumes, ainsi que la ciboule émincée ( en réserver 2

 

pour parsemer fraîchement sur les assiettes).Baisser le feu, mélanger et laisser reposer 1 mn, puis servir

 

bien chaud. Parsemer d’un peu de ciboule finement ciselée.

 

Encore meilleur avec un peu de noix de cajou (de cacahuètes) torréfiées et concassées.

 

79FD0811-2B66-4538-AF46-532E4FA8AEB4.jpeg


09/02/2020
0 Poster un commentaire

Orecchiette aux légumes et chèvre frais

0435D767-4429-46A0-A8BE-B27BB6B8CD85.jpeg



Voici une recette de pâtes sans prétention, réalisée  avec les restes du frigo.... sans prétention mais

 

delicioso !

  

J’aime bien le mélange pâtes et légumes, et aujourd’hui il me restait une courgette et un fenouil que

 

j’ai simplement râpés: c’est rapide et cela permet de parfumer un maximum la sauce des pâtes.

 

J’ai aussi utilisé un mélange de fromage de chèvre frais et de parmesan, ainsi que de la poitrine fumée,

 

que l’on peut très bien remplacer par de la pancetta ou des lardons.

 

À part le fait qu’il faut cuire les pâtes al dente, il y a un ou deux petits trucs à connaître pour réussir un

 

plat de pâtes en sauce: toujours cuire la garniture/ la sauce dans une sauteuse suffisamment grande

 

pour accueillir les pâtes plutôt que de verser la sauce sur les pâtes. Et surtout, garder un peu d’eau de

 

cuisson des pâtes qui va vous servir à allonger la sauce pour que les pâtes ne deviennent jamais

 

collantes ou la sauce trop épaisse.

 

 

 

pour 4:

 

500 g d’orrechiette 

un fromage de chèvre frais type Chavroux ( 150g)

1 courgette

1 fenouil

2 gousses d’ail

8 à 10 fines tranches de poitrine fumée 

100 g de crème épaisse 

80 g de parmesan,à râper vous même (et un peu plus à saupoudrer)

huile d’olive

sel et poivre 

 

 

Faire chauffer un grand volume d’eau salée, puis faire cuire les pâtes selon les instructions du paquet

 

de manière à obtenir une cuisson al dente. Quand les pâtes seront cuites et juste avant de les égoutter,

 

penser à prélever 2 louches d’eau de cuisson des pâtes. L’amidon contenu dans cette eau servira de

 

liant pour votre sauce.

 

Pendant que les pâtes cuisent, préparer la sauce:


Émincer très finement les tranches de poitrine fumée.

 

Faire chauffer 2 CS d’huile d’olive dans une large sauteuse et y faire revenir la poitrine fumée pendant

 

2 ou 3 mn à feu moyen.

 

Pendant ce temps préparer les légumes: laver la courgette mais ne pas l’éplucher. Ôter les 2 extrémités.

 

Retirer la base du fenouil, ainsi que la première feuille et le rincer.

 

Râper la courgette et le fenouil à l’aide d’une râpe à gros trous.

 

Éplucher les gousses d’ail et les passer au presse-ail,ou à défaut, les hacher finement.

 

Ajouter la courgette et le fenouil ainsi que les gousses d’ail dans la sauteuse avec la poitrine fumée,

 

bien mélanger, saler et poivrer.

 

Laisser cuire 5 mn environ en remuant de temps en temps puis verser  la crème fraîche et le fromage

 

de chèvre en morceaux, mélanger jusqu’à ce qu’il ait fondu.


Verser une première louche d’eau de cuisson des pâtes, mélanger et porter le tout à ébullition puis

 

baisser le feu et laisser mijoter 2 ou 3 mn.

 

Ajouter alors les pâtes cuites et bien mélanger. Selon la consistance de vos pâtes en sauce, vous

 

pouvez rajouter encore un peu d´eau de cuisson restante: le tout doit être bien souple et pas du tout

 

compact ou collant.

 

Servir bien chaud et sans attendre dans des assiettes creuses, en proposant du parmesan à râper

 

directement au-dessus des assiettes.

 


D6FCDD93-C22D-4937-BD9F-3D5A7395AB1F.jpeg


03/02/2020
0 Poster un commentaire

Linguine au poireau,romarin et bleu d’Auvergne

80274E51-9390-493E-81EF-7C91B068CE90.jpeg

 

 

Quand on pense qu’avec un paquet de bonnes pâtes, quelques légumes et un peu de fromage on peut

 

faire un plat à s’en lécher les babines, on comprend pourquoi les Italiens font de la pasta la base de leur

 

régime alimentaire !  Cuisiner des pâtes c’est à la fois très facile mais cela peut aussi rapidement virer

 

au plat insipide de nouilles collantes si on ne respecte pas quelques règles de base ....  tout d’abord, il

 

faut toujours faire cuire la garniture dans une large sauteuse car il faudra ensuite y ajouter les pâtes, et

 

non le contraire . Les pâtes, elles, doivent cuire dans une très grande quantité d’eau bouillante salée car

 

il faut qu’elles soient à leur aise pour cuire correctement. Il faut ensuite,après une cuisson al dente ,

 

égoutter les pates très brièvement de manière à ne pas laisser s’écouler toute l’eau de cuisson, ce qui

 

les rendrait collantes.  Le secret incontournable pour un plat de pâtes en sauce réussi,c’est de prélever

 

une ou deux louches d´eau de cuisson des pâtes juste avant de les égoutter et de s’en servir ensuite

 

pour allonger un peu la sauce, qui doit être suffisamment « liquide » car il ne faut pas oublier que les

 

pâtes,une fois mélangées à la sauce, continueront d’absorber celle-ci. Trop peu de sauce ou une sauce 

 

collante, et vos pâtes, au bout de deux ou trois minutes, deviendront-elles aussi collantes....  maintenant

 

que vous avez les petits secrets des cuisiniers italiens, rien ne vous empêche de réaliser de délicieux

 

plats de pâtes avec les légumes que vous aimez, selon les saisons et le contenu de votre frigo !

 

 

 Pour 4 personnes:

 

1 très gros poireau,paré et lavé

150 g de crème liquide entière 

130 g de fromage bleu d’Auvergne ( et éventuellement un peu plus pour parsemées sur les assiettes )

Une tige de romarin ( ou de thym)

30g beurre

huile olive 

400 g de linguini ou fettuccini 

Pour accompagner prévoyez éventuellement de belles tranches fines de jambon cru italien

 

 

Émincer finement le poireau. Faire chauffer une large sauteuse à feu moyen, y ajouter le beurre et une

 

cuillère à soupe d’huile d’olive. Ajouter les poireaux,mélanger et laisser cuire à feu moyen pendant 5 mn

 

puis couvrir et laisser cuire encore à feu doux une dizaine de minutes,ou jusqu’à ce que les poireaux

 

soient tendres.

 

Ajoutez alors la crème liquide, portez à ébullition puis émiettez le fromage bleu dans cette sauce.  

 

Réduisez le feu,ajoutez la tige de romarin et laissez mijoter 5 mn à tout petits bouillons le temps que le

 

fromage fonde et que les arômes se mélangent. Poivrez puis goûtez avant d’ajouter du sel, en sachant

 

que le bleu d’Auvergne est bien salé. Éteignez le feu et laissez reposer à couvert pour infuser cette

 

sauce au romarin le temps de cuire vos pâtes. (Si vous cuisez les pâtes plus tard il vous faudra

 

réchauffer la sauce avant de les ajouter dedans).

 

Porter un grand volume d’eau à ébullition, ajouter 1CS de gros sel et faites cuire les pâtes al dente selon

 

le temps indiqué sur votre paquet.  Une fois le temps écoulé, prélevez 2 louches d’eau de cuisson des

 

pâtes puis égouttez celles-ci très brièvement avant de les ajouter directement dans la sauce.

 

Ajoutez l’équivalent d’une louche d’eau de cuisson dans la sauteuse, mélangez bien et laissez reposer

 

une minute avant de décider si vous faut ajouter un peu plus d’eau de cuisson.

 

Le plat doit avoir une consistance souple, très légèrement liquide, car entre le moment où vous allez les

 

servir et le moment où les gens vont commencer à les déguster,les pâtes vont continuer à absorber la

 

sauce.  Servez sans attendre en parsemant sur chaque assiette deux ou trois petits morceaux de bleu

 

d’Auvergne et éventuellement du jambon cru effiloché entre vos doigts .


08/11/2019
0 Poster un commentaire