FOODLOLO

FOODLOLO

PATES,RIZ,LÉGUMINEUSES,CÉRÉALES


Linguine au poireau,romarin et bleu d’Auvergne

80274E51-9390-493E-81EF-7C91B068CE90.jpeg

 

 

Quand on pense qu’avec un paquet de bonnes pâtes, quelques légumes et un peu de fromage on peut

 

faire un plat à s’en lécher les babines, on comprend pourquoi les Italiens font de la pasta la base de leur

 

régime alimentaire !  Cuisiner des pâtes c’est à la fois très facile mais cela peut aussi rapidement virer

 

au plat insipide de nouilles collantes si on ne respecte pas quelques règles de base ....  tout d’abord, il

 

faut toujours faire cuire la garniture dans une large sauteuse car il faudra ensuite y ajouter les pâtes, et

 

non le contraire . Les pâtes, elles, doivent cuire dans une très grande quantité d’eau bouillante salée car

 

il faut qu’elles soient à leur aise pour cuire correctement. Il faut ensuite,après une cuisson al dente ,

 

égoutter les pates très brièvement de manière à ne pas laisser s’écouler toute l’eau de cuisson, ce qui

 

les rendrait collantes.  Le secret incontournable pour un plat de pâtes en sauce réussi,c’est de prélever

 

une ou deux louches d´eau de cuisson des pâtes juste avant de les égoutter et de s’en servir ensuite

 

pour allonger un peu la sauce, qui doit être suffisamment « liquide » car il ne faut pas oublier que les

 

pâtes,une fois mélangées à la sauce, continueront d’absorber celle-ci. Trop peu de sauce ou une sauce 

 

collante, et vos pâtes, au bout de deux ou trois minutes, deviendront-elles aussi collantes....  maintenant

 

que vous avez les petits secrets des cuisiniers italiens, rien ne vous empêche de réaliser de délicieux

 

plats de pâtes avec les légumes que vous aimez, selon les saisons et le contenu de votre frigo !

 

 

 Pour 4 personnes:

 

1 très gros poireau,paré et lavé

150 g de crème liquide entière 

130 g de fromage bleu d’Auvergne ( et éventuellement un peu plus pour parsemées sur les assiettes )

Une tige de romarin ( ou de thym)

30g beurre

huile olive 

400 g de linguini ou fettuccini 

Pour accompagner prévoyez éventuellement de belles tranches fines de jambon cru italien

 

 

Émincer finement le poireau. Faire chauffer une large sauteuse à feu moyen, y ajouter le beurre et une

 

cuillère à soupe d’huile d’olive. Ajouter les poireaux,mélanger et laisser cuire à feu moyen pendant 5 mn

 

puis couvrir et laisser cuire encore à feu doux une dizaine de minutes,ou jusqu’à ce que les poireaux

 

soient tendres.

 

Ajoutez alors la crème liquide, portez à ébullition puis émiettez le fromage bleu dans cette sauce.  

 

Réduisez le feu,ajoutez la tige de romarin et laissez mijoter 5 mn à tout petits bouillons le temps que le

 

fromage fonde et que les arômes se mélangent. Poivrez puis goûtez avant d’ajouter du sel, en sachant

 

que le bleu d’Auvergne est bien salé. Éteignez le feu et laissez reposer à couvert pour infuser cette

 

sauce au romarin le temps de cuire vos pâtes. (Si vous cuisez les pâtes plus tard il vous faudra

 

réchauffer la sauce avant de les ajouter dedans).

 

Porter un grand volume d’eau à ébullition, ajouter 1CS de gros sel et faites cuire les pâtes al dente selon

 

le temps indiqué sur votre paquet.  Une fois le temps écoulé, prélevez 2 louches d’eau de cuisson des

 

pâtes puis égouttez celles-ci très brièvement avant de les ajouter directement dans la sauce.

 

Ajoutez l’équivalent d’une louche d’eau de cuisson dans la sauteuse, mélangez bien et laissez reposer

 

une minute avant de décider si vous faut ajouter un peu plus d’eau de cuisson.

 

Le plat doit avoir une consistance souple, très légèrement liquide, car entre le moment où vous allez les

 

servir et le moment où les gens vont commencer à les déguster,les pâtes vont continuer à absorber la

 

sauce.  Servez sans attendre en parsemant sur chaque assiette deux ou trois petits morceaux de bleu

 

d’Auvergne et éventuellement du jambon cru effiloché entre vos doigts .


08/11/2019
0 Poster un commentaire

Dhal de lentilles corail et riz basmati

B5A1049F-37FB-4BCF-BE76-0C5760760B6E.jpeg

 

 

 

Ce plat très simple de la cuisine indienne fait partie des nombreux accompagnements que l’on sert avec

 

un curry de légumes ainsi que du riz:  il constitue un repas riche en protéines et convient ainsi

 

parfaitement aux végétariens en substitut de la viande.

 

Les oignons frits parfumés aux graines de cumin, ainsi que le safran ajouté à l’eau de cuisson, en font

 

un plat parfumé et délicieux. Vous pouvez le servir comme une purée en accompagnement d’une viande

 

blanche ou bien avec un peu de riz, le tout, généreusement agrémenté de coriandre fraîche, qui finit

 

d’apporter sa touche indienne si caractéristique.

 

Recette tirée du livre « River Cottage, veg everyday »

 

 

Pour 4

 

250 g de lentilles corail

1 pincée de pistils de safran ( à défaut, en poudre)

1 oignon, épluché, coupe en 2 et émincé finement

1 cc de graines de cumin 

2 CS huile de tournesol

Sel

Coriandre fraîche 

Pour accompagner, éventuellement, du riz basmati pour en faire un plat végétarien complet.

 

 

Mettre dans une casserole les lentilles avec 800 ml d’eau et porter à ébullition.

 

Écumer  pour enlever les impuretés à la surface.Ajouter le safran et 3/4 cc sel fin et baisser le feu puis

 

laisser cuire à petits bouillons à découvert pendant 15 mn, en remuant de temps en temps. Vous pouvez

 

même mélanger au fouet pour réduire les lentilles en purée si vous préférez.

 

Pendant la cuisson des lentilles,cuire l’oignon: faire chauffer l’huile dans une petite poêle, et y faire

 

revenir les graines de cumin 2 minutes à feu moyen. Ajouter l’oignon et faire frire 5 à 8 mn sur feu assez

 

vif, en remuant régulièrement. Ils doivent être bien colorés.

 

Ajouter le mélange oignon-cumin aux lentilles cuites et chaudes, couvrir et laisser reposer 5 mn puis

 

mélanger.

 

Enfin,hacher grossièrement au couteau des feuilles de coriandre fraîche que vous parsemez sur le dahl

 

bien chaud.

 


30/10/2019
0 Poster un commentaire

Cocos de Paimpol aux tomates et saucisses

66FFC746-4021-4D4B-942E-CF14AA6AB110.jpeg

 

 

La saison des cocos de Paimpol est éphémère, raison de plus pour s’en emparer dès qu’on en aperçoit

 

sur les marchés: j’ai eu la chance de pouvoir en acheter en Bretagne,bien frais. Ces délicieux haricots

 

demi-secs bénéficient d’une AOP et on peut le trouver entre juillet et novembre.

 

Le plus simple est de les cuisiner dans un petit bouillon agrémenté de tomates et d’oignons et de les

 

accompagner de bonnes saucisses artisanales ,car ce haricot rustique est à déguster dans sa

 

magnifique simplicité.

 

 

Pour 4:

 

4 grosses saucisses artisanales 

600 g haricots coco de Paimpol frais (poids des haricots écossés)

1 grosse tomate cœur de bœuf ou 3 plus petites

2 oignons ( roses de Roscoff pour moi), épluchés,coupés en 2 et émincés 

Thym frais ( 2 ou 3 brins) ou séché 

Sel,poivre

Huile d’olive 

1 CS Worcestershire sauce ( facultatif mais essayez avec!)

400 ml eau+ cube de bouillon de légumes 

 

 

Chauffer dans une large sauteuse 2 CS d’huile d’olive. Faire revenir les oignons à feu doux pendant 2

 

mn puis ajoutez les saucisses ainsi que la sauce Worcestershire . Laisser colorer 3 mn de chaque côté

 

à feu moyen puis ajouter la tomate coupée en dés. Salez et poivrez et laissez cuire encore 2 mn. Retirer

 

les saucisses.

 

Mettre les haricots, du thym frais,du sel et du poivre ainsi que le cube de bouillon dans la sauteuse,

 

recouvrir d’eau à hauteur ( soit environ 400 ml),mélanger et laisser revenir à ébullition puis baisser le

 

feu,couvrir et laisser cuire 25 minutes à petits bouillons, ajouter les saucisses et cuire encore 10 mn ou

 

jusqu’à ce que les haricots soient tendres.

 

Vérifier l’assaisonnement et servir.

 

Ce plat peut se préparer à l’avance et être réchauffé directement dans la sauteuse.


20/09/2019
0 Poster un commentaire

Pasta au poulet,broccoli et parmesan

9A0E777B-87D3-447C-A01E-85C533DE5987.jpeg

 

 

J’ai toujours détesté le gâchis, tout particulièrement dans le domaine alimentaire! Alors, hors de question

 

pour moi de jeter des restes:  j’aime me creuser la cervelle pour les accommoder de façon simple et

 

gourmande .

 

Ce plat de pâtes est en fait un assemblage de différents restes dans mon frigo: des bouquets de brocolis

 

cuits, des pilons de poulet froids, un reste de parmesan râpé la veille et la fin d’une botte de ciboulette.

 

 Les plats de pâtes ont ceci d’extrairdinaire que,en ajoutant deux ou trois ingrédients tout simples,on en fait

 

tout un plat!

 

 

Pour 2:

 

200 g brocoli cuit al dente et refroidi ( Ne les cuisez pas trop si vous voulez qu’ils ne s’écrasent pas)

400 g pâtes de votre choix

1/2 oignon rouge 

4 ou 5 pilons de poulet rôti dans mon frigo (mais n’importe quel autre morceau fera l’affaire )

Parmesan 

Ciboulette 

huile d’olive

vinaigre balsamique

sel,poivre

 

 

Faire cuire les pâtes al dente dans une grande quantité d’eau bouillante salée selon les instructions

 

du paquet. Avant de les égoutter, réserver une louche d’eau de cuisson. 

 

Chauffer un peu d’huile d’olive dans une sauteuse et y faire revenir la moitié d’un oignon rouge émincé

 

3 à 4 minutes à feu doux. Y ajouter les restes de poulet rôti découpés en petites lanières ainsi qu'une

 

CS de vinaigre balsamique,mélanger et poursuivre la cuisson 2 ou 3 minutes, puis ajouter les pâtes.

 

Laissez cuire quelques minutes jusqu’à ce que les pâtes soient bien chaudes,en ajoutant un peu d´huile

 

d’olive si nécessaire.Ajoutez alors les petits bouquets de brocoli, un peu de parmesan râpé et la

 

ciboulette finement ciselée. Remuer très délicatement afin de ne pas trop abîmer les bouquets de brocoli.

 

 Vous pouvez ajouter un peu d’eau de cuisson des pâtes pour détendre le tout .

 

Quand l’ensemble est bien chaud, répartir dans les assiettes, arrosé d’un mince filet d’une bonne huile d’olive

 

et parsemer généreusement de parmesan finement râpé.


18/06/2019
0 Poster un commentaire

Penne aux courgettes râpées et harissa, oeufs mollets

5628F9C0-9726-406A-A979-59D14B90FC25.jpeg

 

 

 

Cette recette toute simple permet de finir des restes de légumes: aujourd’hui, une courgette et du fenouil

 

qui traînaient dans le bas de mon frigo,ainsi qu’une tomate, mais pourquoi pas utiliser d’autres légumes...

 

Des œufs mollets cette fois, mais des lardons, un blanc de poulet ou de la pancetta une autre fois.

 

Vive la cuisine des restes!

 

Pour 4:

 

500 g penne

2 tomates

2 gousses d’ail, épluchées

2 courgettes (450g ), lavées , mais avec la peau

1/2 fenouil

1 cc origan

5 CS huile d’olive

2 cc d’Harissa ou purée de piment pas trop forte 

paprika (optionnel)

Parmesan, fraîchement râpé 

 

 

Râper la courgette ( gros trous) et la gousse d’ail. Couper les tomates en petits dés. Jeter la première

 

enveloppe du fenouil et émincer le reste finement. Chauffer 4 CS d’huile d’olive dans une sauteuse et y faire

 

revenir les dés de tomates, la courgette, le fenouil et l’ail 4 à feu moyen.

 

Saler, poivrer et ajouter l’origan à mi cuisson.

 

Cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet pour obtenir

 

des pâtes al dente. Avant d’égoutter les pâtes, penser à réserver 2 louches d’eau de cuisson.

 

Porter une petite casserole d’eau à ébullition et cuire les œufs 5 mn et les passer sous l’eau froide pour

 

stopper la cuisson. Les tapoter sur une surface dure et les écaler avec précaution pour ne pas les percer.

 

Mélanger les pâtes avec les légumes dans la sauteuse ajouter l’harissa, une louche d’eau de cuisson

 

et laissez cuire à feu doux deux minutes. Si besoin ajoutez encore un peu d’eau de cuisson pour assouplir.

 

Répartir les pâtes aux courgettes dans des assiettes creuses,arroser d’un filet d’une bonne huile d’olive,

 

parsemer de parmesan râpé puis couper les œufs en deux directement sur les pâtes car le jaune va un

 

peu couler. Vous pouvez ajouter un peu de paprika doux en touche finale.

 

Déguster sans tarder.

 

 

060DD936-C4DC-4E07-8417-DA16627A6964.jpeg

 


28/02/2019
0 Poster un commentaire

Gratin de rigatoni au jambon

4391F389-F367-42F3-A000-80A7F1AB1DED.jpeg

 

 

C’est une recette toute simple, initialement préparée pour les enfants,mais qui finalement remporte toujours

 

un grand succès auprès des grands. Et en général on a déjà les ingrédients au frigo ou dans

 

ses placards....n’hésitez pas à adapter la recette selon les restes dont vous disposez: lardons, fromages

 

différents, coquillettes ou macaroni au lieu des rigatoni,restes de légumes etc....

 

 

Pour 4 personnes, en plat unique.

 

400 g rigatoni

250 g pulpe de tomates

100 g crème épais

80 ml eau de cuisson des pâtes ( 1 louche)

30 g gruyère ou Comté râpé 

50 g parmesan, fraîchement râpé

1 cc origan ( et un peu plus pour la finition)

3 grandes tranches de jambon ( ou 4 petites), découpées en petits dés.

 

 

936CCEB7-E06E-4F0B-8C99-04DDAA6B9357.jpeg

 

 

Préchauffez le four à 220°.

 

Faire cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante salée, selon le temps indiqué sur le paquet.

 

Il vous faudra prélever une louche de cette eau de cuisson avant d’égoutter les pâtes.

 

Pendant ce temps,mélanger la pulpe de tomates, la crème, une louche d’eau de cuisson des pâtes,l’origan,

 

les dés de jambon et le gruyère râpé. Incorporer les pâtes.

 

Versez dans un plat,parsemer de parmesan râpé et de quelques pincée d’origan et cuire 20mn à 220°.

 

 

38DD8FA4-7774-44EB-A139-074196DD5CE9.jpeg

 

 

Servir avec une belle salade verte craquante.

 

 

8BE698EA-2F29-427B-A5F2-8540B3638045.jpeg


11/02/2019
0 Poster un commentaire

Purée de lentilles corail

D0EC3117-8E4F-4510-A41D-A2A5DF8E0DA4.jpeg

 

 

Une purée qui change, à base de lentilles corail. Ces délicates lentilles cuisent beaucoup plus rapidement que

 

leurs cousines brunes ou blondes et sont riches en fer, apportent fibres et sont source d’anti-oxydants.

 

Tout pour plaire,donc. Les lentilles ont une belle couleur corail avant cuisson, mais deviennent plus claires une

 

fois cuites. 

 

Servez cette purée avec une viande blanche, comme ici une escalope de dinde panée ou une côte de porc par

 

exemple.

 

 

173FA570-5711-4C42-AF4C-93420C2C33FD.jpeg

 

 

 

Pour 4:

 

300 g de lentilles corail

1 pomme de terre à purée de 120g environ

40 g de beurre 

1 CS rase de gros sel

 

 

Rincer les lentilles en les plaçant sous l’eau froide dans une passoire fine. 

 

Éplucher et rincer la pomme de terre. Mettre les lentilles et la pomme de terre coupée en morceaux moyens

 

dans une casserole et recouvrir largement d’eau froide. Ajouter le gros sel et porter à ébullition puis baisser

 

le feu et laisser cuire à feu doux une quinzaine de minutes.verifier que les morceaux de pomme de terre soient

 

parfaitement cuits.

 

Égoutter le tout dans une  passoire fine en laissant bien toute l’eau s’écouler puis mettre dans le bol d’un robot

 

équipé d’une lame et mixer finement.

 

Servir chaud parsemé d’un peu de ciboulette.

 

 

0BC7459F-61C6-4DB3-AEF2-3E9F701B7BBE.jpeg

 


03/11/2018
0 Poster un commentaire

Tagliatelles fraîches aux asperges vertes, jambon italien et feta

7EE9F495-A250-4238-BD89-97C9C91352A1.jpeg

 

 

Un plat de pâtes simple, et aux saveurs méditerranéennes,qui met à l’honneur les asperges vertes.

 

La feta apporte son petit côté frais et le parmesan sa personnalité plus affirmée. J’ai accompagné ce plat

 

de jambon cru italien mais il serait également délicieux en accompagnement d’une viande blanche,de poisson

 

ou avec des grosses crevettes sautées en même temps que les asperges.

 

 

Pour 4,en plat principal

 

500 g de tagliatelles fraîches 

1 botte en asperges vertes

180 g de feta grecque

Un morceau de parmesan 

3 CS d’huile d’olive

1 cc d’origan séché

le zeste finement râpé d’1/2 citron

2 gousses d’ail écrasées au presse ail ( sinon passées à la râpe fine)

8 tranches bien fines de jambon sec italien, type jambon de Parme

 

 

Rincer les asperges vertes et ne conserver que les trois quarts de leur longueur. Couper les plus grosses en

 

deux sur toute la longueur. Porter une casserole d’eau salée à ébullition puis les cuire 1m30 à 2 mn,selon leur

 

épaisseur. Le but est de les garder encore croquantes.

 

 

FB3AB822-024A-4BFA-9689-8806FD38E924.jpeg

 

 

Porter un grand volume d’eau salée à ébullition. Pendant ce temps, faire chauffer l’huile d’olive dans une large

 

sauteuse, y ajouter les asperges vertes,l’origan,l’ail et le zeste de citron. Mélangez et laissez cuire deux minutes

 

à feu doux.

 

Faire cuire les pâtes au dernier moment selon les instructions inscrites sur le paquet: elles doivent être al dente.

 

Les égoutter très rapidement afin de les garder encore humides, et les ajouter immédiatement dans la sauteuse

 

ainsi que la feta émiettée en petits morceaux. Mélangez délicatement pour ne pas abîmer les asperges puis

 

répartir dans les assiettes. Ajoutez le jambon grossièrement déchiré entre vos doigts, et proposez à vos

 

convives le morceau de parmesan à râper directement sur les assiettes. Déguster sans tarder,éventuellement

 

arrosé d’un fin filet d’huile d’olive.

 

 

24A7855F-2574-44A5-A148-6B844CEE98A3.jpeg

 


08/05/2018
0 Poster un commentaire