FOODLOLO

FOODLOLO

DESSERTS À L'ASSIETTE


Coupe framboises,meringue,chantilly coco

IMG_5896.JPG

 

 

Quand Il fait chaud, que l'on a ni l'envie ni le temps de se lancer des recettes longues ou complexes, voici

 

un dessert sympathique qui nécessite peu d'ingrédients et de temps. Il suffit de fouetter de la crème de

 

coco ( surtout pas du lait ee coco, cela ne marcherait pas) en chantilly, et de la mélanger avec de la

 

meringue achetée chez le pâtissier et quelques framboises,même surgelées, pour obtenir une coupe

 

dessert chic, rafraîchissante et gourmande!

 

Je vous recommande la crème de coco Kara ( rayon produits d'ailleurs). J'ai utilisé de belles framboises

 

entières surgelées qui ses décongèlent en 15 mn une fois incorporée. Ne pas réaliser ce dessert trop

 

longtemps à l'avance pour éviter que la chantilly retombe ou que la meringue ne fonde et ramollisse.

 

Vous pouvez faire la chantilly 30 mn à l'avance et mélanger 5 mn avant de servir avant de servir...

 

 

IMG_5887.JPG

 

 

Pour 6

 

400 ml de crème de coco Kara (2 bricks), bien froide

200 g de framboises fraîches ou surgelées + quelques unes pour la déco 

1 grosse meringue nature ou plusieurs mini

6 CS de sucre glace

 

IMG_5901.JPG

 

IMG_5890.JPG

 

 

Mixer la crème bien froide jusqu'à obtenir une consistance bien ferme. Ajouter le sucre glace et fouetter

 

quelques instants. Mélanger, le moins possible, avec les framboises ( encore surgelées le cas échéant) et de

 

la meringue émiettée.

 

 

IMG_5891.JPG

 

 

Répartir dans des coupes ou tasses. Décorer de 2 ou 3 framboises et un peu de meringue.

 

 

IMG_5898.JPG

 

 

 

Réserver au frais jusqu'au moment de servir. Si les framboises sont surgelées, attendre qu'elles reviennent à

 

une consistance souple, ce qui est rapide.

 

Servir bien frais.


23/05/2017
0 Poster un commentaire

Brioche perdue à la noix de coco et au chocolat râpé

IMG_2729.JPG

 

 

Le pain perdu,dessert gourmand de notre enfance, revient régulièrement sur notre table familiale,

 

surtout les soirées grises et froides d'hiver où l'on cherche un peu de douceur et de réconfort.

 

Depuis le temps, j'ai cherché à le décliner sous bien des formes : pain de campagne, baguette,

 

pain de mie ou brioche pour la base, et garnitures diverses pour l'accompagner.

 

La brioche a notre préférence, encore plus depuis que nous à habitons en Vendée... plus moelleuse,

 

à la fois rustique et chic, je n'hésite pas à la servir à nos invités, toujours ravis de ce dessert.

 

Pour ma recette de base, j'utilise d'habitude du lait entier, mais aujourd'hui je vous propose une

 

déclinaison au lait de coco, copeaux de chocolat et noix de coco râpée. Un vrai bonheur!

 

 

IMG_2727.JPG

 

 

Pour 4 gourmands:

4 tranches épaisses ( 3 bons cm) de brioche Vendéenne
3 oeufs
4 CS rases de sucre roux + et un peu plus pour saupoudrer pendant la cuisson
300 ml de lait de coco fluide ( type Bjorg , rayon diététique)
noix de coco en poudre
1/2 tablette de chocolat noir pour dessert
Beurre

 

 

Battre en omelette les oeufs à la fourchette dans un bol.


Dans un large plat creux, suffisamment grand pour contenir les 4 tranches de brioches

 

posées à plat, verser les oeufs, le lait de coco, les 4 CS de sucre et bien mélanger au

 

fouet jusqu'à ce que le sucre soit fondu.


Déposer les tranches de brioches et les laisser s'imbiber au moins 5 mn de chaque côté.

 

Pendant ce temps, râper dans une assiette creuse la quantité de chocolat désirée en fins

 

copeaux à l'aide d'un couteau économe.

 

Faire fondre 50 g de beurre à feu moyen dans une large poêle pouvant contenir les 4 tranches.

 

Ne pas le laisser roussir.Quand il est bien mousseux, déposer les tranches de brioche dans la

 

poêle sur feu doux à moyen ( puissance 6 sur ma plaque qui va jusqu'à 10).Les saupoudrer d'un

 

peu de sucre roux. Attendre quelques minutes qu'elles soient bien dorées et les retourner. Les

 

saupoudrer d'un peu de sucre roux et au bout de quelques minutes,quand l'autre face est bien

 

dorée, ajouter un fin voile de noix de coco en poudre et retourner les tranches une dernière fois.

 

Laisser cuire à feu doux encore 2 mn et placer dans 4 assiettes à dessert, côté noix de coco sur

 

le dessus.Parsemer immédiatement avec les copeaux de chocolat, qui vont ainsi commencer à

 

fondre. Saupoudrer encore d'un peu de noix de coco râpée. Laisser reposer quelques minutes

 

et déguster encore tiède.

 

 

IMG_2734.JPG


26/11/2016
0 Poster un commentaire

Panna cotta vanille-rhum, sauce caramel au beurre salé

image.jpeg

 

 

La panna cotta est un dessert simple et rapide à préparer, il faut juste anticiper un peu pour lui laisser un

 

temps de prise de quelques heures au réfrigérateur. Je la prépare la veille pour le lendemain et je choisis

 

des garnitures différentes selon les saisons et les envies. Coulis de fraise ou framboise aux beaux jours,

 

coulis ou dés de mangue fraîche en hiver, ou pour un dessert encore plus gourmand, une sauce au chocolat

 

ou au caramel.

 

Pour cette recette, j'ai ajouté du rhum à la vanille que je mets toujours dans ma panna cotta et les deux sont

 

vraiment une combinaison gagnante. Un vrai délice avec le caramel!

 

N'ayez pas peur de réaliser un caramel, avec mes conseils, c'est inratable. Idem pour l'utilisation de la

 

gélatine, il suffit de respecter le déroulé de la recette...

 

 

image.jpeg

 

 

Pour 5 verrines assez généreuses ou 6 plus petites:

 

600 ml de crème liquide entière ( j'ai utilisé la crème Elle et Vire à 30%)

100 g de sucre en poudre

3 feuilles de gélatine 

1 gousse de vanille

1,5 CS de rhum ambré

 

pour la sauce au caramel:

 

120 g de sucre

3 CS d'eau

30 g de beurre demi sel

100 ml de crème liquide entiere

 

optionnel: 1 barre de chocolat noir de qualité

                   fleur de sel

 

 

La veille, préparez la panna cotta:

 

Laissez tremper la gélatine dans un bol d'eau FROIDE 5 mn, le temps qu'elle ramollisse.

 

Fendre la gousse de vanille en 2, gratter l'intérieur avec un couteau d'iffice pour prélever les graines et les

 

ajouter à la crème, ainsi que le sucre. Porter à ébullition. Éteindre le feu. Ajouter la gélatine bien essorée entre

 

vos doigts dans la crème bien CHAUDE. Remuer au moins 30 secondes au fouet pour bien dissoudre la

 

gélatine.

 

Ajouter le rhum, mélanger et répartir dans les verrines.

 

Attendre le complet refroidissement avant de mettre au frigo. Il faudra au moins 3 ou 4 heures pour que la

 

crème devienne ferme. Faites les donc largement à l'avance.

 

 

image.jpeg

 

 

Préparez le coulis de caramel:

 

Faites chauffer un peu la crème au micro ondes. Elle doit être tiède à chaude  pour éviter le choc thermique

 

entre une crème glacée et un caramel bouillant.

 

Mettre dans une petite casserole le sucre et l'eau. Remuer doucement au fouet,sans allumer le feu, juste pour

 

imbiber tout le sucre. Allumez le feu sur puissance maximum et surtout ne remuez pas, n'introduisez aucune

 

cuiller ou fouet dans le caramel en train de cuire, sous peine de le faire cristalliser. Il suffit d'attendre sans rien

 

faire! Surveillez de près, cela va très vite: quand les bords comment à jaunir, la coloration ne va prendre que  

 

quelques secondes. Attendez que le caramel prenne une belle couleur ambrée moyennement foncée.

 

Ne le laissez pas brunir, il sera amer. Agitez simplement la casserole en faisant des cercles, pour homogénéiser

 

la couleur.

 

Quand la couleur est la bonne, ôtez la casserole du feu et versez la crème tiède. Attention aux éclaboussures

 

brûlantes! Fouettez tranquillement pour incorporer la crème, puis ajoutez le beurre et remuez jusqu'à ce qu'il

 

soit complément incorporé. Laisser refroidir à température ambiante. Si vous le faites la veille, couvrez-le

 

avec du film alimentaire et gardez-le au frais puis passez-le simplement 10 secondes au micro ondes pour

 

l'assouplir ( car il se sera un peu figé).

 

 

image.jpeg

 

 

Avant le service, verser sur la panna cotta bien fraîche le coulis de caramel à température ambiante.

 

Râper des copeaux de chocolat au couteau économe sur le dessus et/ou ajouter 2 ou 3 cristaux de fleur

 

de sel.

 

 

image.jpeg


13/11/2016
0 Poster un commentaire

Yaourts maison sans yaourtière ( la recette de mamie Annick)

image.jpeg

 

 

Aujourd'hui, je vous livre la recette de yaourts maison de ma maman. Ces yaourts sont onctueux et fondants

 

et bien meilleurs que les yaourts industriels. Vous verrez que vos enfants n'y résisteront pas.


Inutile de posséder une yaourtière, il suffit d'utiliser une cocotte avec couvercle. Son petit secret consiste

 

à ajouter un peu de lait en poudre Regilait, ainsi qu'on le faisait dans sa famille à la ferme. A l'époque, au

 

début des années 60, on trouvait les yaourtières Yalacta ainsi que le ferment et le thermomètre de cuisson de

 

la même marque en pharmacie. Elle possède d'ailleurs toujours le thermomètre ( so vintage!) de l'époque.


Aujourd'hui, elle utilise les ferments lactiques Alsa ( les "normaux") et préfère utiliser du lait entier UHT

 

plutôt que du lait frais, ce qui lui évite de faire bouillir le lait au préalable. Par contre si vous préférez acheter

 

du lait cru à la ferme ou du lait frais au supermarché, il faudra impérativement le faire bouillir afin de détruire

 

les bactéries. Il vous faudra ensuite attendre que le lait redescende à la bonne température avant de

 

lui ajouter les ferments.

 

Ma mère utilise systématiquement les sachets de ferments lactiques, plutôt qu'un yaourt à la place, comme

 

le font certains, car la prise est meilleure.


Afin de réussir vos yaourts,donc, il faut impérativement :


- utiliser du lait entier


- utiliser un thermomètre et ne pas laisser la température dépasser les 60° pour ne pas détruire les

 

ferments lactiques qui permettent aux yaourts de prendre la bonne consistance.


- respecter le temps de séjour dans votre four tiède (60° également) d'au moins 5 heures. Faites-les donc

 

en soirée et laissez-les toute la nuit dans votre four éteint, ce sera parfait.

 

Pour 8 pots:

 

1 L de lait Entier UHT ( si vous achetez du lait frais non pasteurisé, il faudra le porter à ébullition puis attendre que la température redescende à 58°)
2 CS de lait en poudre Regilait
1 sachet de ferment lactique Alsa 

 

Matériel:


1 cocotte avec couvercle

1 thermomètre de cuisson
8 pots de yaourt en verre avec couvercle ( ou film alimentaire et élastiques)

 

 

image.jpeg

 

 

Allumer le four à 60°, chaleur tournante. Placer à l'intérieur la cocotte avec son couvercle pour qu'elle tiédisse

 

le temps de préparer les yaourts.


Faire tiédir le lait dans une casserole en contrôlant sa température avec un thermomètre de cuisson.

 

La température idéale est de 55 à 60° ( disons 57/58°) et ne doit pas dépasser 60°.


Mélanger le lait en poudre et le ferment lactique dans un bol. Prélever 4 CS de lait tiède dans la casserole et

 

les ajouter à ce mélange. Bien mélanger pour faire fondre.

 

 

image.jpeg

 


Verser le contenu du bol dans la casserole de lait arrivé à la bonne température, bien remuer et transférer

 

dans les pots de yaourt. Placer les pots dans la cocotte, mettre le couvercle et enfourner. Laisser 5 mn

 

à 60°, puis éteindre et laisser dans le four porte fermée au moins 5 h ( le mieux est de les y laisser toute la

 

nuit). Une fois complètement refroidis, couvrir les pots et conserver au réfrigérateur ( jusqu'à 3 jours).

 

 

image.jpeg

 

 

image.jpeg


17/09/2016
0 Poster un commentaire

Brioche perdue aux figues

image.jpeg

 

 

En venant m'installer aux limites de la Vendée, je ne pouvais pas passer à côté de cette magnifque viennoiserie

 

qu'est la brioche vendéenne. Alors, avec une reste de brioche du week end et quelques figues violettes du

 

marché, j'ai me suis octroyée le plaisir de cette gourmandise simple et si savoureuse. C'est incroyable de

 

pouvoir faire un dessert aussi bon avec des restes de pain rassis!

 

J'aime bien faire cuire la brioche un peu à l'avance et la laisser reposer 1 heure avant le service car elle prend

 

une consistance serrée et fondante à la fois. Je réchauffe simplement à feu doux les tranches dans leur

 

poêle au moment de servir, et je préfère les servir tièdes.

 

On peut varier les fruits, ajouter un coulis de fruits ou au chocolat sous la brioche, selon les fruits choisis:

 

excellent avec des fraises et un coulis de fraises ou de framboises, des poires et une sauce chocolat,

 

des mirabelles et une sauce caramel, etc, etc...

 

 

image.jpeg

 

 

Pour 4 personnes:

 

4 tranches épaisses de brioche de la veille
1 brique de 33 cl de crème au mascarpone Elle et Vire ( sinon, crème fleurette entière)
1 gousse de vanille
2 gros oeufs, ou 3 petits
40 g de beurre
Sucre en poudre
Mélange 4 épices, ou cannelle
8 figues violettes
Miel
Amandes effilées légèrement grillées ( dans une poêle sans matière grasse)

 

 

Fouetter les oeufs, ajouter la crème au mascarpone et 3 CS de sucre en poudre.


Fendre la gousse de vanille en 2, gratter les graines avec un petit couteau et les ajouter. Bien mélanger au

 

fouet. Mettre ce mélange dans un grand plat rectangulaire et y déposer les tranches de brioche. Laisser

 

tremper 5 mn, puis retourner les tranches et attendez encore 5 à 10 mn.

 

image.jpeg

 


Faire chauffer une grande poêle et y faire fondre le beurre sans le laisser colorer. Quand il est chaud, prendre

 

les tranches de brioches avec une spatule ajourée et laisser l'excédent de liquide s'égoutter un peu, puis

 

les déposer dans la poêle.


Si votre poêle n'est pas assez grande, procédez en 2 fois.


Laisser dorer à feu moyen environ 3 mn.Saupoudrer de sucre et retourner avec la spatule. Laisser dorer encore

 

3 mn. Saupoudrer l'autre face de sucre et retourner une dernière fois pour tenir 2 faces légèrement

 

caramélisées. Surveiller et régler le feu pour ne pas brûler les tranches.Poser les tranches de brioche sur un

 

plat et laisser tiédir ou refroidir. ( vous pourrez les réchauffer plus tard)

 

 

image.jpeg

 


Chauffez à nouveau la poêle non lavée, ajouter un peu de beurre s'il n'en reste plus.


Déposer les figues coupées en 4 quartiers, côté peau sur le beurre et laisser cuire 1 mn à feu doux.

 

Arroser d'un mince filet de miel à l'aide d'une fourchette, saupoudrez d'une ou deux pincées de 4 épices

 

et laisser cuire encore 1 mn. Laisser tiédir ou refroidir les tranches de figue.

 

image.jpeg

 


Dressage:


Soit vous laissez les tranches entières, soit vous découpez un cercle en appuyant au centre avec une

 

grande tasse (ou mieux, un emporte-pièce). Dans ce cas, attendez que les tranches soient refroidies,

 

la découpe fera plus nette.


Déposer la brioche tiède au centre de l'assiette, arrangez joliment les quartiers de figues dessus, arrosez

 

d'un peu de jus de cuisson et parsemez d'amandes.


Servez tiède, éventuellement avec une boule de glace vanille.

 

 

image.jpeg


02/09/2016
0 Poster un commentaire

Terrine chocolat meringue sans cuisson

image.jpeg

 

 

 

Ce gâteau, c'est la madeleine de Proust de ma fille, Salomé. Elle est accro au chocolat et avait tellement

 

adoré ce dessert que j'avais fait pour un goûter d' anniversaire avec ses petites copines d'école primaire,

 

qu'elle me le réclame toujours aujourd'h'ui, â 20 ans passés!

 

C'est une recette trouvée dans "Je veux du chocolat", de Trish Deseine,qui ne nécessite aucune cuisson,

 

et qui ne plaît pas qu'aux enfants!

 

J'ai juste apporté quelques modifications (un peu moins de beurre et de cacao, un peu plus de chocolat

 

noir). On peut aussi y ajouter des noisettes concassées, de la nougatine ou que sais-je encore...inventez

 

votre version. J'ai ajouté des éclats de meringue sur le dessus.

 

C'est rigolo à faire, fondant et croustillant dans la bouche, c'est bon!

 

Alors, un très bon anniversaire ma grande et belle fille à moi!

 

 

 Pour 8 personnes :

 

¾ d'un paquet de biscuits Petits Beurre ( Petit Lu)

40 g de meringue ( à la boulangerie)

2 œoeufs légèrement battus

40 g de cacao non sucré

150 g de sucre

120 g de chocolat noir dessert

280 g de beurre 

 

 

 

 

Faire fondre au micro ondes le chocolat cassé en morceaux et le beurre.

 

Ecraser entre vos doigts les meringues et les biscuits ( ne pas les réduire en poudre

 

 mais en petits morceaux). Ajouter le mélange beurre chocolat que vous aurez laissé tiédir.

 

Incorporer les œoeufs, le sucre et le cacao, et bien mélanger le tout.

 

Tapisser un moule à cake de film alimentaire et y verser le mélange. Tasser légèrement.

 

Mettre au réfrigérateur au moins 6 heures, voire plus, c'est encore meilleur.

 

Servir cette terrine découpée en tranches, éventuellement avec une glace à la vanille.

 

 

 image.jpeg




31/07/2016
6 Poster un commentaire

Compotée meringuée aux abricots et nectarines

image.jpeg

 

 

Un magnifique dessert d'été, cette compotée de fruits du moment recouverte de crème pâtissière et de

 

meringue. Trois couches de gourmandise, belles et bonnes, qui viennent terminer en beauté et fraîcheur un

 

repas convivial. Une recette plutôt simple et inratable que je fais depuis des années, été après été, et

 

que j'ai modifiée au fil de mes envies.

 

N'hésitez pas à le faire la veille, je le trouve encore meilleur avec le temps.

 

On peut varier les fruits selon leur arrivée sur les étals, ajouter des prunes, mirabelles, cerises...

 

Si vous avez un plat transparent, ce sera encore plus joli...sinon, ce sera la surprise, et ça c'est bien aussi!

 

 

image.jpeg

 

 

Pour 6 personnes

 

La compotée:

 

1,2 kg d´abricots et nectarines mélangés, mûrs mais assez fermes

120 g de sucre

1 gousse de vanille

 

La crème pâtissière:

 

5 jaunes d'oeufs

600 ml lait entier ou demi-écrémé 

120 g de sucre en poudre

1 gousse de vanille

50 g de Maïzena

30 g de beurre

 

La meringue:

 

5 blancs d'oeufs

170 g de sucre en poudre

1 CS bombée de sucre glace

 

 

Préchauffer le four à 170°.

 

Couper les abricots en 4 et les nectarines en 6 ou 8 tranches ou morceaux.

 

Les mettre dans une sauteuse avec le sucre et la gousse de vanille fendue en 2, mélanger et faire cuire 

 

environ 10 mn à feu moyen.

 

Les fruits doivent être tendres mais pas en bouillie. 

 

 

image.jpeg

 

 

Transvaser dans un plat à gratin, en évitant de mettre le jus rendu par les fruits. ( ne le jetez pas, mettez sur

 

du fromage blanc ou buvez-le une fois refroidi!)

 

Porter à ébullition le lait avec la gousse de vanille fendue en 2. Pendant ce temps fouetter les jaunes ,

 

la Maïzena et le sucre. Verser le lait chaud sur ce mélange tout en fouettant et remettre le tout dans la

 

casserole puis laisser cuire à feu moyen, en fouettant sans cesse et en comptant environ 3 mn après

 

ébullition. Ajouter le beurre et fouetter jusqu'à ce qu'il soit complètement fondu.

 

Verser la crème sur les fruits et bien la répartir.

 

 

image.jpeg

 

 

Battre les blancs au batteur électrique. Quand ils commencent à être fermes, ajouter le sucre en 4 fois

 

en espaçant chaque ajout d'une minute. Répartir la meringue sur la crème pâtissière, bien jusqu'au bord du

 

plat mais sans chercher à trop lisser. Ce sera plus joli avec du volume et des aspérités.

 

Saupoudrer avec le sucre glace au chinois ( passoire fine) et enfourner 15 mn.

 

 

image.jpeg

 

 

Laisser refroidir puis mettre au réfrigérateur au moins 6 h.

 

Servir frais mais pas glacé. 

 

image.jpeg

 


22/06/2016
0 Poster un commentaire

Soupe de myrtilles et framboises

 

image.jpeg

 

 

Un dessert sans effort, frais et léger pour les beaux jours: une soupe de fruits. Aujourd'hui framboises,

 

bananes et myrtilles, demain fraises, framboises et pastèque, après demain melon, pêche et fraises...

 

Et quand ce n'est pas la saison, on utilise des fruits surgelés en particulier les fruits rouges qui conviennent

 

très bien. On peut aussi varier les herbes: basilic,verveine,romarin apporteront une touche d'originalité.

 

A vous d'inventer vos cocktails !

 

Mieux vaut disposer d'un blendés pour obtenir la bonne consistance..

 

Pour 4 à 5 personnes :

 

200 g de framboises fraîches ou surgelées

200 g de myrtilles fraîches ou surgelées 

2 bananes mûres à point

le jus d'un citron

60 g de sucre

150 ml de jus de pommes

5 ou 6 feuilles de menthe

 

Mettre le tout dans le bol d'un blender. Si vos fruits sont surgelés, attendre 20 mn qu'ils décongèlent.

 

Mixer le tout et réserver au frais.

 

servir bien frais avec quelques myrtilles sur le dessus.


16/05/2016
0 Poster un commentaire