FOODLOLO

FOODLOLO

Salade toute verte

image.jpeg

 

 

Cette delicieuse salade comporte un minimum d'ingrédients pour un maximum de saveur et de fraîcheur, et vous 

 

permettra d'accommoder les derniers haricots verts et poivrons de l'été. J'ai utilisé des poivrons corne de bœuf

 

cultivés dans la ferme d'à côté. Menus et allongés, avec une peau beaucoup plus fine et douce que le poivron

 

vert classique, ils sont parfaits pour des salades. Je retire juste la queue et les 2 premiers centimètres où

 

se concentrent les pépins et je les tranche tout simplement en fines rondelles.

 

Ensuite, les herbes fraîches font le reste du travail pour apporter fraîcheur, goût et vitamines: aujourd'hui 

 

coriandre et aneth, demain persil plat et cerfeuil, à vous de choisir vos herbes préférées.

 

La sauce, une vinaigrette relevée de jus de citron et de miel, s'ajoute au dernier moment pour ne pas

 

faner les herbes.

 

 

Pour 4:

 

1 kg de haricots verts tendres, équeuttés et rincés

3 petits poivrons Corne de boeuf

2 oignons nouveaux ou 4 tiges de ciboule ou cébette

coriandre fraiche

aneth frais

gros sel

 

vinaigrette:

 

1 cc de moutarde de Dijon

1/2 cc sel

poivre

1 CS de vinaigre de cidre

1 CS de jus de citron

1 cc miel

3 CS huile de tournesol

1 CS d'huile d'olive

 

 

Cuire les haricots dans une grande casserole d'eau additionnée d'1 CS de gros sel, sans couvercle ( important,

 

sinon les haricots vont virer au vert kaki) environ 15 mn ou jusqu'à ce qu'ils soient cuits mais encore un peu

 

croquants. Les égoutter et les laisser refroidir.

 

Oter l'extrémité avec la queue des poivrons et les découper en très fines rondelles.

 

Eplucher les oignons et les émincer finement. Hacher au couteau grossièrement, ou plus finement selon

 

les goûts, la quantité désirée d'herbes fraîches.( soyez très généreux, les herbes sont un ingrédient à part

 

entière de la salade.

 

Mettre tous ces ingrédients dans un saladier.

 

Préparer la vinaigrette en mélangeant avec un petit fouet et dans cet ordre: la moutarde, le sel, le poivre, le

 

miel, le jus de citron et le vinaigre. Puis une fois le tout bien amalgamé, ajouter les deux huiles et fouetter

 

jusqu'à obtenir une sauce homogène. Ajouter la quantité désirée, au dernier moment, à la salade de haricots,

 

mélanger et servir tel quel ou avec des tartines au jambon cru si vous le souhaitez.


26/09/2016
0 Poster un commentaire

Yaourts maison sans yaourtière ( la recette de mamie Annick)

image.jpeg

 

 

Aujourd'hui, je vous livre la recette de yaourts maison de ma maman. Ces yaourts sont onctueux et fondants

 

et bien meilleurs que les yaourts industriels. Vous verrez que vos enfants n'y résisteront pas.


Inutile de posséder une yaourtière, il suffit d'utiliser une cocotte avec couvercle. Son petit secret consiste

 

à ajouter un peu de lait en poudre Regilait, ainsi qu'on le faisait dans sa famille à la ferme. A l'époque, au

 

début des années 60, on trouvait les yaourtières Yalacta ainsi que le ferment et le thermomètre de cuisson de

 

la même marque en pharmacie. Elle possède d'ailleurs toujours le thermomètre ( so vintage!) de l'époque.


Aujourd'hui, elle utilise les ferments lactiques Alsa ( les "normaux") et préfère utiliser du lait entier UHT

 

plutôt que du lait frais, ce qui lui évite de faire bouillir le lait au préalable. Par contre si vous préférez acheter

 

du lait cru à la ferme ou du lait frais au supermarché, il faudra impérativement le faire bouillir afin de détruire

 

les bactéries. Il vous faudra ensuite attendre que le lait redescende à la bonne température avant de

 

lui ajouter les ferments.

 

Ma mère utilise systématiquement les sachets de ferments lactiques, plutôt qu'un yaourt à la place, comme

 

le font certains, car la prise est meilleure.


Afin de réussir vos yaourts,donc, il faut impérativement :


- utiliser du lait entier


- utiliser un thermomètre et ne pas laisser la température dépasser les 60° pour ne pas détruire les

 

ferments lactiques qui permettent aux yaourts de prendre la bonne consistance.


- respecter le temps de séjour dans votre four tiède (60° également) d'au moins 5 heures. Faites-les donc

 

en soirée et laissez-les toute la nuit dans votre four éteint, ce sera parfait.

 

Pour 8 pots:

 

1 L de lait Entier UHT ( si vous achetez du lait frais non pasteurisé, il faudra le porter à ébullition puis attendre que la température redescende à 58°)
2 CS de lait en poudre Regilait
1 sachet de ferment lactique Alsa 

 

Matériel:


1 cocotte avec couvercle

1 thermomètre de cuisson
8 pots de yaourt en verre avec couvercle ( ou film alimentaire et élastiques)

 

 

image.jpeg

 

 

Allumer le four à 60°, chaleur tournante. Placer à l'intérieur la cocotte avec son couvercle pour qu'elle tiédisse

 

le temps de préparer les yaourts.


Faire tiédir le lait dans une casserole en contrôlant sa température avec un thermomètre de cuisson.

 

La température idéale est de 55 à 60° ( disons 57/58°) et ne doit pas dépasser 60°.


Mélanger le lait en poudre et le ferment lactique dans un bol. Prélever 4 CS de lait tiède dans la casserole et

 

les ajouter à ce mélange. Bien mélanger pour faire fondre.

 

 

image.jpeg

 


Verser le contenu du bol dans la casserole de lait arrivé à la bonne température, bien remuer et transférer

 

dans les pots de yaourt. Placer les pots dans la cocotte, mettre le couvercle et enfourner. Laisser 5 mn

 

à 60°, puis éteindre et laisser dans le four porte fermée au moins 5 h ( le mieux est de les y laisser toute la

 

nuit). Une fois complètement refroidis, couvrir les pots et conserver au réfrigérateur ( jusqu'à 3 jours).

 

 

image.jpeg

 

 

image.jpeg


17/09/2016
0 Poster un commentaire

Soupe de tomates et poivrons rôtis, basilic et pâtes plomb

image.jpeg

 

 

En fin d'été, quand les tomates sont gorgées de soleil et au top de leur goût, c'est le meilleur moment pour

 

les cuisiner. Coulis, sauces, et soupes permettent d'utiliser les dernières tomates. J'ai eu envie d'une soupe

 

aux parfums caractéristiques de l'Italie avec tomates, poivrons, basilic, parmesan, ail, oignon et huile d'olive.

 

On obtient un maximum de saveur en cuisant les légumes au four: légèrement caramélisés, confits dans leur 

 

jus de cuisson, ils donnent toute leur saveur à cette soupe vraiment très parfumée.

 

Le petit plus, c'est d'ajouter au centre un mélange de petites pâtes plomb et de légumes au basilic et 

 

d'accompagner le tout de croûtons grillés et de parmesan fraîchement rapé. 

 

 

image.jpeg

 

 

Les pâtes plomb ont la forme de petites billes et restent bien fermes à la cuisson et roulent agréablement

 

en bouche. On peut les utiliser comme des vermicelles ou inventer des salades composées avec ces

 

mignonnes petites perles. Elles se trouvent en général dans les rayons produits étrangers, plus

 

particulièrement du Magreb, ou plus rarement au rayon pâtes.

 

 

image.jpeg

 

 

Pour 4 personnes:

 

1,200 g de tomates Cœur de bœuf, mûres à point
2 poivrons rouges
2 petits oignons doux ( roses de Bretagne pour moi)
3 gousses d'ail
huile d'olive
Sel et poivre
1 cube de bouillon de volaille
1 petit bouquet de basilic ( les feuilles seulement)
80 g de pâtes plomb ( Piombi N°12 de la marque Samia pour moi)
1 noix de beurre

Parmesan ( un morceau que vous râperez vous même)

 

 

image.jpeg

 

 

Préchauffer le four à 210°.


Couper les tomates en 4 ou 6 selon la taille, les mettre dans un plat ou une large cocotte allant au four.

 

Fendre les poivrons en 2, retirer les graines et les parties blanches. Couper les poivrons en 6 ou 8 morceaux,

 

les ajouter aux tomates.


Eplucher les oignons et l'ail. Couper les oignons en tranches épaisses. Écraser simplement les

 

gousses d'ailleurs avec le plat d'un large couteau juste pour libérer leur arôme. Ajouter ail et oignons aux

 

légumes. Arroser avec 5 CS d'huile d'olive, saler et poivrer. Bien mélanger.

 

 

image.jpeg

 


Enfourner 40 à 45 mn. Inutile de les remuer. Les légumes doivent être fondants et un légèrement caramélisés.

 

Pendant ce temps, cuire les pâtes plomb al dente selon le temps indiqué sur le paquet. Égoutter et mélanger

 

avec un trait d'huile d'olive.

 

 

image.jpeg

 

 

Sortir les légumes du four, ajouter 500 ml d'eau chaude, le bouillon cube émietté et le basilic grossièrement

 

émincé. ( Si votre plat ne peut passer du four à la plaque de cuisson, transférer les légumes et leur jus dans

 

une casserole et y ajouter eau, cube de de bouillon, basilic.)

 

Placer sur le feu, porter à ébullition, laisser cuire 3 ou 4 mn.


Prélever 4 à 5 CS du mélange de légumes rôtis à l'aide d'une écumoire et les mettre dans une

 

assiette creuse. Les couper en morceaux grossièrement avec une fourchette et un couteau.

 

Mélanger ce petit hachis avec les pâtes plomb. Garder au chaud sous un papier alu ou rréchauffer au 

 

micro ondes.

 

 

image.jpeg

 


Mixer le reste des légumes au bouillon, ajouter la noix de beurre et laisser fondre. Mixer à nouveau et

 

vérifier l'assaisonnement.


Verser la soupe dans des assiettes creuses et placer au centre le mélange légumes/ pâtes Piombi.

 

Servir avec des petites tranches de baguette grillées et parsemer de parmesan râpé.

 

 

image.jpeg


13/09/2016
0 Poster un commentaire

Omelette farcie aux deux céleris et à la carotte

image.jpeg

 

 

Une omelette, c'est souvent un peu ennuyeux, mais pas quand on lui ajoute des légumes de saison revenus

 

au beurre et relevés de ciboule et de peluches de céleri. Pour accentuer son petit côté oriental, j'ajoute un peu

 

de sauce soja et je sers le tout avec une sauce sucrée légèrement pimentée que l’on trouve

 

en magasin asiatique appelee Sweet Chili sauce for chicken. N'hésitez pas à varier les légumes, mais

 

moi je suis fan de céleri !

 

Voici un plat rapide, sain et complet pour un dîner simple mais néanmoins savoureux.

 

 

image.jpeg

 

 

Pour 2, en plat unique:

 

4 oeufs 

2 carottes, soit 120 g

100 g environ de céleri rave

1 petite branche de céleri ( choisir parmi les plus tendres au centre), avec sa verdure

2 tiges de ciboule ( magasins asiatiques)

sel et poivre

1 CS d'huile de tournesol

25 g de beurre

Sweet Chili sauce for chicken ( magasins asiatiques)

 

 

image.jpeg

 

 

Ôter la partie extérieure de la ciboule et jeter les bouts fanés des tiges vertes. Emincer finement sur toute la

 

longueur. Emincer finement la petite branche de céleri et garder les feuilles pour la fin.

 

Eplucher les carottes et le céleri rave. Les émincer en petites lamelles bien fines ( julienne).

 

Chauffer une petite casserole avec le beurre à feu doux et quand il est fondu, ajouter les lamelles de carotte et

 

de céleri rave ainsi que 3 CS de branche de céleri émincé, saler poivrer.

 

Faire revenir 5 mn en remuant souvent. Ajouter 2 CS d'eau et laisser mijoter 5 mn

 

à découvert ou jusqu'à ce l'eau se soit évaporée et que les légumes soient cuits mais encore un peu

 

croquants.

 

Pendant que les légumes finissent de cuire, faire chauffer une large poêle avec 1 CS d'huile. L'idée est

 

d'avoir une omelette large et fine.

 

Battre les oeufs en omelette avec 3 CS d'eau saler et poivrer. Quand la poêle est très chaude, verser les

 

oeufs battus et éteindre le feu. Ne pas remuer, laisser juste l'omelette prendre, elle doit être plate et

 

uniforme.

 

Verser les légumes sur une moitié de l'omelette, parsemer de ciboule émincée et d'un peu de feuilles de

 

céleri branche émincée finement.

 

 

image.jpeg

 

 

Replier l'omelette, la couper en 2 et repartir dans les deux assiettes.

 

 

image.jpeg

 

 

Parsemer de Sweet Chili sauce et déguster encore chaud.

 

 

image.jpeg

 

 


12/09/2016
0 Poster un commentaire

Rigatoni sauce tomate aux aubergines, feta et saucisse

image.jpeg

 

 

J'aime les pâtes, j'adore les aubergines et je suis une obsédée du recyclage en cuisine: rien ne m'inspire plus

 

que de me planter devant mon frigo et mes placards et de me demander ce que je pourrais bien concocter

 

comme petite recette pour utiliser au mieux ces produits et éviter le gaspillage. C'est ainsi qu'en constatant

 

qu'il me restait un demi-paquet de feta, un morceau de parmesan, une demi-bouteille de coulis de tomates,

 

3 saucisses et 2 petites aubergines que j'ai tout de suite pensé cuisine italienne, mais avec un peu de

 

Grèce aussi... tout cela a donné une sauce onctueuse, crémeuse et très parfumée... Le petit plus, c`est l'ajout

 

de la chair des saucisses. Il suffit d'ôter la peau pour ensuite émietter la chair qui va apporter son jus de

 

cuisson si savoureux. Une vrai régal, qui reviendra à ma table.

 

 

image.jpeg

 

 

Pour 4:

 

2 petites aubergines (400 g au total)
1 gros oignon
200 ml de coulis de tomate
Huile d'olive
Sel, poivre
Origan
1/2 citron
1 CS de vinaigre balsamique
40 g de Parmesan
80 g de Feta

4 à 5 saucisses de votre choix ( aux herbes, pimentées, etc...)
450 g de rigatoni
Gros sel

 

 

image.jpeg

 

 

Couper les aubergines en petits dés, émincer l'oignon et les faire revenir à feu assez vif dans une sauteuse

 

avec une généreuse quantité d'huile d'olive.Saler et poivrer.Remuer souvent et ajoutez de l'huile si le

 

fond s'assèche.

 

Baisser le feu, ajouter 2 cc d'origan, mélanger et couvrir. Cuire 10 mn en surveillant et en remuant 2 ou 3

 

fois. Les aubergines doivent être tendres et confites.

 

 

image.jpeg

 


Ajouter le coulis de tomates, le vinaigre balsamique, le jus de citron, 1 cc de sucre, et du poivre.Remuer

 

et laisser cuire 10 mn encore, à feu doux, sans couvercle.


Couper le feu, ajouter la feta émiettée et le parmesan fraîchement râpé, couvrir et laisser reposer le temps

 

de cuire les pâtes.

 

image.jpeg

 

 

Pendant que les pâtes cuisent, faire une incision tout le long des saucisses avec un petit couteau,ôter la peau

 

et dépiauter la chair. La faire revenir quelques minutes dans 1 CS d'huile d'olive jusqu'à ce que soit cuit et doré.

 

 

image.jpeg

 

 

Quand les pâtes sont cuites al dente ( suivre le temps indiqué sur le paquet), prélever 1 louche d'eau de cuisson

 

puis les égoutter rapidement. Les ajouter dans la sauteuse contenant la sauce bien chaude, ainsi que les

 

morceaux de chair à saucisse et leur jus de cuisson. Si les saucisses ont rendu beaucoup de gras, jeter

 

l'excédent de graisse et ne garder que le bon jus dans le fond de la poêle.

 

Mélanger, et ajouter un peu d'eau de cuisson réservée pour détendre la sauce si besoin. L'idée, c'est d'avoir des

 

pâtes dans une sauce souple et non compacte. 

 

 

image.jpeg

 

 

Servez bien chaud, en proposant à vos convives de râper davantage de parmesan sur leur assiette s'ils

 

le souhaitent. Comme en Italie, on pose la fine râpe (la marque Microplane est top) et le morceau de parmesan

 

sur la table et chacun se sert.

 

 

image.jpeg


05/09/2016
0 Poster un commentaire

Brioche perdue aux figues

image.jpeg

 

 

En venant m'installer aux limites de la Vendée, je ne pouvais pas passer à côté de cette magnifque viennoiserie

 

qu'est la brioche vendéenne. Alors, avec une reste de brioche du week end et quelques figues violettes du

 

marché, j'ai me suis octroyée le plaisir de cette gourmandise simple et si savoureuse. C'est incroyable de

 

pouvoir faire un dessert aussi bon avec des restes de pain rassis!

 

J'aime bien faire cuire la brioche un peu à l'avance et la laisser reposer 1 heure avant le service car elle prend

 

une consistance serrée et fondante à la fois. Je réchauffe simplement à feu doux les tranches dans leur

 

poêle au moment de servir, et je préfère les servir tièdes.

 

On peut varier les fruits, ajouter un coulis de fruits ou au chocolat sous la brioche, selon les fruits choisis:

 

excellent avec des fraises et un coulis de fraises ou de framboises, des poires et une sauce chocolat,

 

des mirabelles et une sauce caramel, etc, etc...

 

 

image.jpeg

 

 

Pour 4 personnes:

 

4 tranches épaisses de brioche de la veille
1 brique de 33 cl de crème au mascarpone Elle et Vire ( sinon, crème fleurette entière)
1 gousse de vanille
2 gros oeufs, ou 3 petits
40 g de beurre
Sucre en poudre
Mélange 4 épices, ou cannelle
8 figues violettes
Miel
Amandes effilées légèrement grillées ( dans une poêle sans matière grasse)

 

 

Fouetter les oeufs, ajouter la crème au mascarpone et 3 CS de sucre en poudre.


Fendre la gousse de vanille en 2, gratter les graines avec un petit couteau et les ajouter. Bien mélanger au

 

fouet. Mettre ce mélange dans un grand plat rectangulaire et y déposer les tranches de brioche. Laisser

 

tremper 5 mn, puis retourner les tranches et attendez encore 5 à 10 mn.

 

image.jpeg

 


Faire chauffer une grande poêle et y faire fondre le beurre sans le laisser colorer. Quand il est chaud, prendre

 

les tranches de brioches avec une spatule ajourée et laisser l'excédent de liquide s'égoutter un peu, puis

 

les déposer dans la poêle.


Si votre poêle n'est pas assez grande, procédez en 2 fois.


Laisser dorer à feu moyen environ 3 mn.Saupoudrer de sucre et retourner avec la spatule. Laisser dorer encore

 

3 mn. Saupoudrer l'autre face de sucre et retourner une dernière fois pour tenir 2 faces légèrement

 

caramélisées. Surveiller et régler le feu pour ne pas brûler les tranches.Poser les tranches de brioche sur un

 

plat et laisser tiédir ou refroidir. ( vous pourrez les réchauffer plus tard)

 

 

image.jpeg

 


Chauffez à nouveau la poêle non lavée, ajouter un peu de beurre s'il n'en reste plus.


Déposer les figues coupées en 4 quartiers, côté peau sur le beurre et laisser cuire 1 mn à feu doux.

 

Arroser d'un mince filet de miel à l'aide d'une fourchette, saupoudrez d'une ou deux pincées de 4 épices

 

et laisser cuire encore 1 mn. Laisser tiédir ou refroidir les tranches de figue.

 

image.jpeg

 


Dressage:


Soit vous laissez les tranches entières, soit vous découpez un cercle en appuyant au centre avec une

 

grande tasse (ou mieux, un emporte-pièce). Dans ce cas, attendez que les tranches soient refroidies,

 

la découpe fera plus nette.


Déposer la brioche tiède au centre de l'assiette, arrangez joliment les quartiers de figues dessus, arrosez

 

d'un peu de jus de cuisson et parsemez d'amandes.


Servez tiède, éventuellement avec une boule de glace vanille.

 

 

image.jpeg


02/09/2016
0 Poster un commentaire

Sauce tomate maison

image.jpeg

 

 

La fin de l'été est la meilleure période pour fabriquer sa propre sauce tomate, car les tomates sont gorgées

 

de soleil, ont plus de goût et se vendent à un prix raisonnable. Et vous serez heureux de trouver cette délicieuse

 

sauce cet hiver, comme un retour des beaux jours dans votre assiette.  

 

Rien de difficile, il faut juste laisser cuire la sauce longtemps, suffisamment pour que l´excès d'humidité

 

s'évapore et que les saveurs se concentrent. Plus elle cuira, meilleure elle sera..

 

Vous pouvez choisir de mixer complètement ou partiellement la sauce, selon la consistance que vous aimez,

 

ou même laisser les morceaux entiers. Voici ma recette, que vous pouvez adapter à votre goût en variant

 

les herbes par exemple ou en ajoutant du piment. Le sucre permet d´équilibrer l'acidité naturelle des tomates

 

et le vinaigre balsamique,qui va va perdre son acidité à la cuisson pour ne garder que son goût,

 

relève agréablement le tout. N'oubliez pas de goûter, une fois la sauce cuite, et n'hésitez pas à ajuster

 

l'assaisonnement à votre goût.

 

 

image.jpeg

 

 


2,5 à 3 kg de tomates mûres à point
3 oignons
4 gousses d'ail

1 branche de céleri 

1 carotte
1 petit bouquet de basilic
2 CS origan séché
2 CS sel
3 CS sucre
4 CS vinaigre balsamique
Poivre du moulin, généreusement 
80 ml d'une bonne huile olive

 

 

Chauffer un large faitout, ajouter l'huile d'olive, puis les oignons hachés menu. Faire suer 10 mn à feu doux

 

en remuant de temps en temps. Pendant ce temps couper les tomates grossièrement en morceaux moyens,

 

Emincez très finement la branche de céleri et la carotte préalablement épluchée. 


Ajouter l'ail haché, le hachis de carotte et de céleri et l'origan aux oignons, revenir 2 mn à feu doux puis

 

ajouter les tomates et le reste des ingrédients. Porter à ébullition, laisser bouillonner 2 ou 3 mn puis couvrir

 

et baisser le feu. Laisser mijoter à petits bouillons 40 mn.


Retirer le couvercle et poursuivre la cuisson à feu doux jusqu'à évaporation du trop plein d'eau, au moins

 

1 h 15: la sauce doit avoir pris une couleur plus foncée, et être plus épaisse, et les tomates confites.

 

Plus la sauce cuit, plus elle elle est concentrée en saveur.

 

 

image.jpeg

 


Vérifier l'assaisonnement.


Laisser refroidir. Utiliser ou congeler en barquettes,tel quel, ou bien mixer au préalable si vous ne voulez pas

 

de morceaux.

 

Se conserve plusieurs mois au congélateur.

 

 

image.jpeg


01/09/2016
0 Poster un commentaire

Crumble de prunes à la brioche et aux amandes

image.jpeg

 

 

Les mirabelles et les Reine-Claude sont de saison , mais pas pour longtemps, alors dépêchez-vous d'en

 

profiter! Ce crumble est aussi un excellent moyen de cuisiner des fruits un peu dépareillés qui risquent de 

 

s'abimer. Vous pouvez ajouter à votre mélange des quetsches, des nectarines, des raisins, tout ce que vous

 

aurez sous la main, en fait. J'aime bien cette fin d'été pour cette abondance de variétés.

 

C'est souvent comme cela que je trouve l'inspiration pour une nouvelle recette: en regardant ce qu'il reste

 

dans ma cuisine et que je ne veux surtout pas jeter. Le recyclage en cuisine, cela peut donner de

 

superbes résultats!

 

Ce mélange mirabelles/Reine-Claude est particulierement délicieux, et le crumble ("miettes", en anglais) est

 

à base de restes là aussi: de la brioche vendéenne un peu rassise, de chapelure japonaise ( mon ingrédient

 

secret, à tester d'urgence si vous ne connaissez pas!) légère et hyper croustillante, et un reste d'amandes

 

effilées. Un mariage réussi que je vais souvent utiliser, je le sens!

 

 

image.jpeg

 

 

Pour 4:

 

800 g d'un mélange de Reine Claude, mirabelles et figues violettes ( ou quetsches)
80 de brioche vendéenne ou classique un peu rassise
40 g de chapelure japonaise (panko) ou " bread crumbs "
40 g d'amandes effilées légèrement grillées (à la poêle, sans matière grasse, ou tout prêt chez Vahiné)
80 g de beurre fondu au micro ondes
70 g de sucre roux ou de sucre en poudre + 1 CS 

 

La chapelure japonaise, un ingrédient magique, s'achète en magasin asiatique.

 

image.jpeg

 

 

Préchauffez le four à 190°, chaleur tournante.


Mixer la brioche, préalablement déchirée en morceaux, dans un robot muni d'une lame pour obtenir

 

une consistance de sable grossier. Mélanger avec la chapelure et les amandes effilées. Verser le beurre

 

fondu dessus et bien mélanger.

 

 

image.jpeg

 

 

Ouvrir les fruits en 2, ôter les noyaux des prunes, mélanger le tout avec 1 CS bombée de sucre en poudre

 

et mettre le tout dans un petit plat à gratin ou des ramequins individuels.

 

 

image.jpeg

 

 

 

Recouvrir du mélange de miettes de brioche/chapelure/amandes, généreusement et sans tasser.


Cuire 20 à 25 mn, ou jusqu'à ce que le dessus soit bien doré et que le jus des fruits fasse des bulles sur

 

les côtés.

 


image.jpeg

 

 

L'ideal est de réaliser et cuire le crumble 2 à 4 heures avant le repas et de le déguster à température ambiante.

 

Ne pas le mettre au réfrigérateur sinon les miettes vont se ramollir et on ne veut surtout pas d'un crumble qui

 

se serait pas croustillant!

 

 

image.jpeg


30/08/2016
0 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :