FOODLOLO

FOODLOLO

Biscuits de Noël: étoiles au citron

 

IMG_2893.JPG

 

J'ai fait ces biscuits plusieurs fois, et souvent avec des enfants, et ils ont toujours

 

remporté du succès. Ce sont des zitronensterne, ou étoiles au citron.Jolis, très "esprit

 

de Noël" et fort bons pour qui aime le délicat gout des amandes et du citron, ils ne sont

 

pas difficiles à faire, mais demandent de s'y prendre à l'avance car si la réalisation de

 

la pâte et la cuisson des biscuits sont plutôt rapides, le glaçage des biscuits demandera

 

un peu de patience et enfin leur séchage prendra plusieurs heures.

 

Pour être sûrs que vos biscuits ne s'abimeront pas si vous souhaitez les emballer

 

dans de petits sachets pour les offrir, je vous conseille de les faire la veille. Ils se

 

conservent plusieurs jours, voire semaines, bien emballés.

 

Source: Le blog Cakes in the city.

 

 

Pour 80 étoiles

 

Les biscuits :

 

400 g de poudre d'amandes
300 g de sucre
3 blancs d'œufs
Le zeste de 3 citrons bio

 

Glaçage:

 

2 blancs d'œufs
160 g de sucre glace
Facultatif : colorant alimentaire et décors en sucre ( étoiles, paillettes, vermicelles...)

 

Préparez les biscuits :


Préchauffer le four à 150°, chaleur tournante.


Mélanger la poudre d'amandes et le sucre. Monter les blancs en neige ferme.

 

Les ajouter progressivement au mélange amandes-sucre, jusqu'à obtenir une

 

pâte ferme ( finir d'amalgamer le tout à la main).

 

Poser une grande feuille de papier sulfurisé sur le plan de travail. La saupoudrer

 

finement de sucre et poser dessus la pâte. L'étaler au rouleau sur une épaisseur

 

de 5 mm. Si c'est trop collant, vous pouvez mette une autre feuille de papier

 

sulfurisé sur le dessus.

 

Découper des étoiles ( et/ou autres formes) avec un emporte-pièce. Les placer sur

 

2 plaques recouvertes de papier sulfurisé. Les cuire 10 mn, pas plus plus. Elles seront

 

encore molles à la sortie du four mais vont devenir fermes en refroidissant.

 

Laissez complètement refroidir.

 

Préparer le glaçage:

 

Battre les 2 blancs en neige et leur ajouter le sucre glace.

 

Si vous le souhaitez, ajoutez une toute petite quantité de colorant alimentaire.

 

Partagez éventuellement le glaçage en 2 ou 3 et utilisez différentes couleurs.

 

Trempez le dessus des étoiles dans le glaçage. Égouttez-les et retournez-les sur

 

une plaque ou un plan de travail. Si vous voulez ajouter de petites décorations en

 

sucre, c'est maintenant, pendant que le glaçage est encore humide.Laissez-les sécher

 

plusieurs heures jusqu'à ce que le glaçage devienne ferme et brillant.

 

 

IMG_2892.JPG


06/12/2016
0 Poster un commentaire

Osso bucco à la milanaise

 

IMG_2780.JPG

 

 

Préparez vous à déguster un plat si savoureux, parfumé et fondant que vous aurez le coup de foudre!

 

La cuisson longue, le mélange poireau/carotte/oignon et céleri, le vin et la sauce tomate donnent un

 

goût incroyable à cette viande. Toute l'Italie dans une assiette! Un plat très convivial et réconfortant

 

qui fera plaisir à vos convives à coup sûr.

 

Cuisez donc ce plat la veille, il n'en sera que meilleur, comme toutes les viande en sauce.

 

Si vous avez des restes, dépiautez la viande avec 2 fourchettes directement dans la sauce tomate,

 

réchauffez et mélangez avec des pâtes, c'est un vrai régal!

 

Cette recette provient de l'inégalable blog La cuisine de Bernard. Merci Bernard!!

 

 

Pour 6

 

6 rouelles de jarret de veau avec l'os à moelle
Farine
3 CS d'huile d'olive
2 branches de céleri
1 poireau
1 oignon
1 carotte
3 gousses d'ail
20 cl de vin blanc sec
25 g de beurre demi sel
1 boîte de tomates pelées ( j'ai utilisé une boîte de tomates concassées Mutti)
20 cl de bon coulis de tomate ( Mutti pour moi)
1 litre de bouillon de légumes ( 1 L d'eau + 4 cubes de bouillon conviendront)
6 carottes ( Bernard disait 12, mais c'est trop je trouve)
Persil plat pour le service
Sel et poivre

 

 

IMG_2792.JPG

 

 

Placer les morceaux de viande dans un récipient et ajouter 4 ou 5 CS de farine. Secouer pour

 

 

bien enrober les morceaux de viande. 

 

 

Faire chauffer l'huile d'olive dans une large cocotte et y ajouter la viande farinée.

 

 

Si vous ne pouvez pas mettre toute la viande en une seule couche, procédez en 2 fois.

 

 

Faire colorer sur les 2 faces à feu plutôt vif. Saler et poivrer généreusement.

 


Il ne s'agit pas de cuire la viande mais juste de bien la faire griller. La retirer de la sauteuse.

 

 

Pendant ce temps, éplucher l'oignon et la carotte, ôter les 2 extrémités du céleri et les 2

 

 

premières feuilles du poireau ainsi que le bout chevelu. Les laver et les découper en tout

 

 

petits dés. Finir de les hacher finement avec un grand couteau. Les ajouter dans la cocotte

 

 

( non lavée !) ainsi que les gousses d'ail hachées. Faire cuire, toujours sur feu vif pour obtenir

 

 

un maximum de sucs de cuisson. Verser le vin blanc et laisser cuire le tout à découvert jusqu'à

 

 

complète évaporation du vin. Verser le coulis et les tomates pelées concassées. Laisser cuire

 

 

suffisamment longtemps pour bien faire réduire le jus ( c'est à dire pour qu'un maximum

 

 

d'eau s'évapore et que la sauce épaississe). Ajouter alors le beurre et remuer. Quand la sauce

 

 

ne contient plus d'eau, ajouter 1 CS de farine et remuer toujours sur feu vif. Verser alors le

 

 

bouillon et porter à ébullition.

 

 

Ajoutez la viande avec le jus qu'elle aura rendu puis baissez presqu'au minimum.

 


Couvrez et laissez cuire 3 à 4 h. J'ai cuit mon osso bucco 2 heures la veille et le

 

 

lendemain encore 1 heure à 1 h30. Quand la viande est parfaitement fondante et

 

 

se détache toute seule, c'est cuit!

 


Pelez et rincez les carottes et coupez les en rondelles.

 


Retirer la viande ( délicatement, à l'écumoire, pour essayer de garder les morceaux

 

 

entiers). Mettre les rondelles de carottes dans la sauce et les cuire 30 mn à découvert.

 


Ajouter la viande, et réchauffez le tout.Servir avec les carottes et une purée,des tagliatelles  ou un risotto.

 

 

Si vous avez des restes, mélangez-les avec des pâtes :

 

 

IMG_2802.JPG


06/12/2016
0 Poster un commentaire

Biscuits à la vanille

 

IMG_2891.JPG

 

 

Cette recette est un classique de la pâtisserie américaine connue sous le nom de sugar cookies.

 

Des ingrédients et une préparation très simples en font la recette idéale à concocter avec des

 

enfants. Au moment des fêtes, ces petits biscuits pourront prendre toutes les formes possibles

 

et même se parer de petites paillettes ou décors au glaçage royal.Il ne faut surtout pas trop les

 

cuire ( ils seront trop durs) ou les faire trop fins ( ils seront trop secs) : on cherche à obtenir des

 

biscuits un peu épais (3/4 mm) et juste un peu dorés sur les côtés. 

 

Vous pouvez les parfumer selon vos envies: cannelle, 4 épices, zestes de citron......

 

Ils ne sont pas juste mignons, ils sont aussi très bons! J'aime les déguster en accompagnement

 

d'une compote ou, plus gourmand, d'une mousse au chocolat.

 

 

Pour environ 80 biscuits:

 

470 g de farine
230 g de beurre mou ( j'ai utilisé moitié beurre doux, moitié beurre demi sel)
170 g de sucre en poudre
1 gros oeuf
2 cc d'extrait de vanille liquide

 

Matériel: des emporte-pièces de formes variées ( à défaut un petit verre à vodka)  

 

Préchauffer le four à 170°, chaleur tournante.

 

Mélanger le sucre et le beurre bien mou ( mais non fondu) et bien fouetter pour obtenir un mélange

 

crémeux jaune pâle.

 

Ajouter l'œuf et la vanille, bien mélanger. Ajouter la farine, remuer à la cuiller en bois puis pétrir à la

 

main pour obtenir une boule homogène. Partager en 2, réformer 2 galettes rectangulaires.Etaler sur

 

un papier sulfurisé au rouleau assez finement mais pas trop (3/4 mn).

 

 

IMG_2858.JPG

 

 

Mettre au frais 15 mn pour raffermir un peu la pâte et pouvoir la découper et la manipuler sans la

 

déformer. L'hiver, un garage bien frais ou un balcon suffiront si vous n'avez pas de place au frigo.

 

Découper des biscuits à l'emporte pièce, les placer sur 2 plaques recouvertes de papier sulfurisé.

 

 

IMG_2860.JPG

 

 

 

Cuire 7 à  8 mn. Surveillez, les fours sont différents en terme de température.Il faut obtenir des biscuits

 

très légèrement dorés sur les côtés. Ne pas trop les cuire, sinon ils seraient trop durs.

 

Faire glisser délicatement le papier sulfurisé avec les biscuits sur un plan de travail dès la sortie du four

 

afin de stopper la cuisson ( Ils continueraient de cuire au contact de la plaque chaude).

 

Réformer une boule avec les chutes de pâte, l'étaler et découper d'autres biscuits.Vous pourrez à nouveau

 

remplir 2 plaques.

 

Ils se conservent longtemps dans une boîte métallique.

 

 

IMG_2861.JPG


06/12/2016
0 Poster un commentaire

Mash de pommes de terre et brocolis

 

 

IMG_2795.JPG

 

 

Cette recette toute simple est inspirée de la cuisine britannique: les mashed potatoes sont

 

tout simplement des pommes de terre cuites à l'eau et écrasées avec du beurre. Des cousines

 

germaines de notre purée nationale, le lait en moins. On peut ajouter à la base de pommes de

 

terre des carottes, des épinards, des brocolis (ou que sais-je encore?) préalablement cuits et

 

écrasés au presse purée , et lier le tout avec un bon morceau de beurre. On peut aussi ajouter

 

des herbes comme la ciboulette. Tout cela contribue à donner goût et couleur pour ne pas tomber

 

dans une cuisine répétitive et ennoueuse et convaincre les plus récalcitrants que les légumes,

 

c'est sacrément bon!

 

 

Pour 4 en accompagnement :

 

700 g de pomme de terrre à chair farineuse ( pour purée)

1 pied de brocoli de 400 g

60 g de beurre

gros sel

 

 

Eplucher les pommes de terre, les laver et les couper en 2. Eliminer le pied du brocoli

 

et découper le tout en petits bouquets.

 

Porter de l'eau à ébullition dans un faitout avec 1 CS de gros sel. Cuire les pommes de terre

 

environ 20 mn, ou jusqu'à ce qu'elles commencent  à être bien tendres. Ajouter alors les bouquets

 

de brocolis et cuire encore 5 mn.

 

Quand tout est bien cuit, égoutter dans une passoire et remettre les légumes dans le faitout.

 

Les écraser au presse purée pendant qu'ils sont bien chauds, puis ajouter le beurre.

 

Laisser fondre et écraser à nouveau. Servir de suite ou réchauffer au micro ondes.


02/12/2016
0 Poster un commentaire

Biscuits de Noël: Boules de neige à la noisette

IMG_2849.JPG

 


Ces petits biscuits ne nécessitent que 3 ingrédients, se préparent plutôt rapidement et se cuisent encore plus

 

rapidement pour pouvoir se régaler au plus vite!

 

Mignonnes et délicieuses , ces petites boules de neige vous plongeront avec délice dans les préparatifs de Noël.

 

Les enfants adoreront les préparer avec vous!

 

J'ai utilisé des noisettes avec la peau que j'ai moi même réduites en poudre, ceci donnant une poudre plus

 

parfumée et fraîche que celle que l'on achète toute prête.

 

Cette recette provient de l'excellent blog Cakes in the City.

 

 

Pour 48 boules:

 

200 g de noisettes en poudre ( j'ai réduit moi même des noisettes en poudre au robot)
160 g de sucre glace ( + 80 g pour enrober les biscuits)
40 g de blanc d'œuf ( 1 gros oeuf)

 

 

Préchauffer le four à 125/130°, chaleur tournante.


Mélanger le sucre glace tamisé et la poudre de noisettes.


Ajouter progressivement le blanc d'œuf ( non battu) en remuant d'abord à la fourchette

 

puis en amalgamant le tout entre vos mains.Il faut mette la quantité juste nécessaire

 

pour pouvoir former une boule de pâte assez ferme et homogène ( j'ai utilisé la totalité

 

des 40 g).

 

Partager cette boule en 4 parts égales. Former 4 boudins longs et assez fins d'environ 20 cm.

 

Il suffit de rouler sur le plan de travail la pâte à laquelle on a donné une forme allongée.

 

 

IMG_2839.JPG

 

 

 

Découper chaque boudin en 12 morceaux, puis les rouler en boules entre vos paumes.

 

Les passer 4 par 4 dans un bol contenant les 80 g de sucre glace. Mélanger délicatement

 

à la fourchette pour les recouvrir totalement.

 

 

IMG_2842.JPG

 

 

Les faire passer doucement  d'une main à l'autre, 4 par 4,au dessus du bol pour faire tomber

 

 

l'excédent de sucre glace.

 

 

IMG_2844.JPG

 

 

Les placer sur une grande plaque anti adhésive ( sinon la recouvrir de papier sulfurisé), en

 

les espaçant un peu.

 

 

IMG_2841.JPG

 

 

Cuire 15 mn. Ils vont se craqueler sur le dessus. Laisser complètement refroidir avant de

 

manipuler. Ils doivent être croquants à l'extérieur et moelleux à l'intérieur.

 

 

IMG_2846.JPG


01/12/2016
0 Poster un commentaire

Brioche perdue à la noix de coco et au chocolat râpé

IMG_2729.JPG

 

 

Le pain perdu,dessert gourmand de notre enfance, revient régulièrement sur notre table familiale,

 

surtout les soirées grises et froides d'hiver où l'on cherche un peu de douceur et de réconfort.

 

Depuis le temps, j'ai cherché à le décliner sous bien des formes : pain de campagne, baguette,

 

pain de mie ou brioche pour la base, et garnitures diverses pour l'accompagner.

 

La brioche a notre préférence, encore plus depuis que nous à habitons en Vendée... plus moelleuse,

 

à la fois rustique et chic, je n'hésite pas à la servir à nos invités, toujours ravis de ce dessert.

 

Pour ma recette de base, j'utilise d'habitude du lait entier, mais aujourd'hui je vous propose une

 

déclinaison au lait de coco, copeaux de chocolat et noix de coco râpée. Un vrai bonheur!

 

 

IMG_2727.JPG

 

 

Pour 4 gourmands:

4 tranches épaisses ( 3 bons cm) de brioche Vendéenne
3 oeufs
4 CS rases de sucre roux + et un peu plus pour saupoudrer pendant la cuisson
300 ml de lait de coco fluide ( type Bjorg , rayon diététique)
noix de coco en poudre
1/2 tablette de chocolat noir pour dessert
Beurre

 

 

Battre en omelette les oeufs à la fourchette dans un bol.


Dans un large plat creux, suffisamment grand pour contenir les 4 tranches de brioches

 

posées à plat, verser les oeufs, le lait de coco, les 4 CS de sucre et bien mélanger au

 

fouet jusqu'à ce que le sucre soit fondu.


Déposer les tranches de brioches et les laisser s'imbiber au moins 5 mn de chaque côté.

 

Pendant ce temps, râper dans une assiette creuse la quantité de chocolat désirée en fins

 

copeaux à l'aide d'un couteau économe.

 

Faire fondre 50 g de beurre à feu moyen dans une large poêle pouvant contenir les 4 tranches.

 

Ne pas le laisser roussir.Quand il est bien mousseux, déposer les tranches de brioche dans la

 

poêle sur feu doux à moyen ( puissance 6 sur ma plaque qui va jusqu'à 10).Les saupoudrer d'un

 

peu de sucre roux. Attendre quelques minutes qu'elles soient bien dorées et les retourner. Les

 

saupoudrer d'un peu de sucre roux et au bout de quelques minutes,quand l'autre face est bien

 

dorée, ajouter un fin voile de noix de coco en poudre et retourner les tranches une dernière fois.

 

Laisser cuire à feu doux encore 2 mn et placer dans 4 assiettes à dessert, côté noix de coco sur

 

le dessus.Parsemer immédiatement avec les copeaux de chocolat, qui vont ainsi commencer à

 

fondre. Saupoudrer encore d'un peu de noix de coco râpée. Laisser reposer quelques minutes

 

et déguster encore tiède.

 

 

IMG_2734.JPG


26/11/2016
0 Poster un commentaire

Dos de cabillaud au Serrano, pommes de terre et patates douces en tranches rôties

IMG_2721.JPG

 

 

 J'aime particulièrement ce plat, à la fois joli, bon et finalement facile à réaliser. Les pommes de terre

 

et patates douces forment une jolie alternance et sont parfumées à l'huile d'olive et à l'origan. Elles

 

cuisent sans crème ni fromage, ce qui les rend légères et néammoins moelleuses et aussi croustillantes

 

sur le dessus. Quant au poisson, j'ai simplement enrobé des morceaux de dos de cabillaud de jambon Serrano

 

et les ai rôtis au four. L'échange de saveurs entre poisson et jambon est vraiment savoureux et relève bien le

 

gratin également.

 

 

IMG_2700.JPG

 

 

 

Pour 4:

 

Le gratin:

 

800 g de pommes de terre à chair farineuse de taille assez grosse
800 g patates douces pas trop grosses, si possibles du même calibre que les pdt
4 CS d'huile d'olive
1 cc généreuse de fleur de sel
1 CS d'origan, ou de thym
6 CS d'eau

 

Le poisson: 

 

4 morceaux de dos de cabillaud

4 belles tranches de jambon Serrano 

huile d'olive et sel

 

 

IMG_2690.JPG

 

 

Préchauffer le four à 190°, chaleur tournante.

 

Eplucher les pommes de terre et patates douces, les rincer, les sécher. Les découper en très fines tranches régulières

 

dans le sens de la longueur ( ce sens permet d'obtenir des tranches plus longues et plus esthétiques). Cette opération

 

ne sera possible que si vous utilisez un couteau bien fin et aiguisé. Vous pouvez, si vous en avez une, utiliser une

 

mandoline pour un résultat parfaitement régulier.Notez que vous n'allez pas utiliser les entames, de manière à n'avoir

 

que des tranches bien plates et si possible uniformes :vous pouvez les garder pour une soupe, par exemple.

 

Mettre toutes les tranches dans un grand saladier, les arroser avec l'huile, ajouter le sel et l'origan et bien mélanger le

 

tout avec vos mains, en veillant bien à imprégner chaque tranche de cette huile parfumée.

 

Prendre ensuite un petit plat rectangulaire de la taille appropriée (Le mien fait 18 cm par 26).

 

Monter des petites piles alternant tranches oranges et blanches, à plat sur votre main, que vous placerez au fur et à

 

mesure, à la verticale,et bien serrées, dans le plat.Remplir tout le plat.

 

 

 

IMG_2693.JPG

 

 


Verser au milieu 6 CS d'eau, et enfourner pour 45 à 50 mn. Le dessus doit être bien doré et les les pommes de terre et

 

patates douces parfaitement cuites et fondantes.

 

 

 

IMG_2695.JPG

 

 

Cuisson du poisson:

 

Monter la température du four à 240 °. Bien sécher le poisson avec du Sopalin, l'assaisonner légèrement 

 

et l'arroser d'un filet d´huile d'olive. L'envelopper avec le jambon.

 

Cuire une dizaine de minutes. Le jambon doit être légèrement croustillant.

 

 

IMG_2715.JPG

 

 

Servir le poisson avec les légumes bien chauds avec un peu de persil frais.

 

 

IMG_2720.JPG


24/11/2016
0 Poster un commentaire

Gâteau nantais

IMG_2678.JPG

 

 

C'est tout simplement un de ses meilleurs gâteaux que j'aie jamais mangé! Un gâteau traditionnel et local, un peu tombé

 

en désuétude mais que l'on ferait bien de remettre au goût du jour, si vous voulez mon avis. Ultra moelleux, très parfumé

 

avec ses effluves de rhum et d'amande, et sans difficulté technique,c'est le dessert parfait et gourmand.

 

J'ai réalisé mon gâteau dans un petit moule de 20 cm, ce qui donne un gâteau épais comme il le faut avec les quantités

 

données.

 

Il y a du rhum à la fois dans le gâteau et dans le glacage. Je n'ai utilisé que du rhum brun, et pour le glaçage, j'ai coupé

 

le rhum avec un peu d'eau.

 

Comme c'est un gâteau qui doit reposer au frais au moins 8 h ( et qui se bonifie au fil des jours!), la présence du rhum

 

s'atténue quelque peu pour devenir parfaite à mon goût..Je vous donne la recette qui me convient à moi, n'hésitez pas à

 

faire votre propre dosage une fois que vous aurez goûté ma version...

 

 

Pour un moule à manqué de 20 cm, pour 6 personnes ( gâteau à faire la veille): 

 

3 gros oeufs

130 g de poudre d'amandes

130 g de sucre roux

130 g de beurre demi-sel, bien mou ( mais pas fondu!)

50 g de farine

rhum ambré (2 CS + 20 g+  15 g)

100 g de sucre glace

 

IMG_2654.JPG

 

 

Préchauffer le four à 160°, chaleur statique.

 

Vous pouvez utiliser un fouet électrique à main ou sur pied pour un gâteau bien aéré, ou un fouet manuel et de l'huile

 

de coude! Le beurre doit etre  pommade, c'est à dire bien mou ( sortez-le du frigo la veille ou passez le 10 secondes au

 

micro-ondes à faible puissance).

 

Battre ensemble le beurre et le sucre sur vitesse moyenne 2 ou 3 mn, puis ajouter les 3 oeufs battus en omelette

 

et bien mélanger, 1 mn environ.

 

Verser 2 CS de rhum, mélanger et ajouter la poudre d'amandes puis battre une bonne minute. Incorporer enfin la

 

farine et mélanger, pas trop, juste Le temps de l'incorporer.

 

Beurrer le moule au beurre salé et y verser la pâte. Cuire 30 mn. Laisser tiédir dans le moule 20/25 mn hors du four,

 

puis démouler et placer sur une grille à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé, en plaçant le dessus du gâteau contre

 

la grille. Vous glacerez et présenterez le gâteau à l'envers pour que le dessus soit parfaitement plat. Imbiber alors

 

le dessus du gâteau avec 20 ml de rhum, au pinceau ( ou à défaut en versant Le rhum par petites quantités à la

 

petite cuiller).

 

Quand Le gâteau est complètement froid, emballez-le bien dans le papier sulfurisé et placez-le au réfrigérateur au

 

moins 8 h.

 

Préparez alors le glaçage: mettre 100 g de sucre glace dans un bol, ajouter 15 g de rhum et 5 à 10 g d'eau en

 

mélangeant avec une fourchette: on cherche à obtenir la consistance d'une pâte à dentifrice, suffisamment souple 

 

pour pouvoir l'étaler mais assez dense et surtout pas liquide. Si le glaçage est trop liquide, il deviendra transparent

 

une fois sur le gâteau. Si le glaçage est trop liquide, rajoutez un peu de sucre, s'il est trop compacte,quelques gouttes

 

d'eau.

 

Placer le gâteau sur la grille, sans le papier sulfurisé, la grille placée sur une assiette, côté lisse du gâteau sur le dessus.

 

L'excédent éventuel de glaçage pourra ainsi d'écouler sous la grille.

 

IMG_2636.JPG

 

 

Verser tout le glaçage dessus et répartir uniformément sur toute la surface à l'aide du dos d'une cuiller à soupe.

 

Laisser déborder du glaçage sur les côtés du gâteau si vous le souhaitez ( ou ne glacez que le dessus) et lissez les

 

côtés avec une spatule plate en acier.

 

Laisser prendre à l'air libre une heure au moins. Quand le glaçage est bien sec, recouvrez  le gâteau de film

 

alimentaire et gardez-le au frais jusqu'au moment de servir.

 

IMG_2649.JPG

 

 

Servez tel quel ou accompagné d'une chantilly maison, façon baba, et là..... ô délice!

 


IMG_2674.JPG


23/11/2016
0 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :