FOODLOLO

FOODLOLO

Chili con carne

IMG_4298.JPG

 

 

Un plat convivial et sans chichi, pour réunir de grandes tablées, qui se prépare à l'avance, et nous réchauffe

 

le cœur et l'estomac....

 

Je fais le mien avec du bœuf haché, que je choisis toujours de qualité ( race charolaise ici) et

 

un mélange d'épices que je prépare moi même : du paprika et du cumin que je préfère avoir sous forme

 

de graines et que j'écrase dans un mortier. Mon ingrédient magique, la sauce Worcestershire, donne

 

encore plus de goût à la viande.

 

Normalement, le chili est plat très relevé qui contient du piment fort mais je le remplace par un mélange 

 

de piment d'Espelette et de poivre. Sinon, pour un chili plus pimenté, utilisez du Tabasco, mais

 

je vous conseille d'y aller progressivement !

 

Servez votre chili bien chaud, dans des assiettes creuses en proposant du riz nature pour l'accompagner.

 

Pour une petite touche de fraîcheur qui va bien, on peut le parsemer de ciboule ou à défaut de ciboulette ou

 

oignon nouveau.

 

 

Pour 6 personnes:

 

2 oignons moyens, finement hachés
1 beau poivron rouge, coupé en tout petits cubes
1 belle carotte, épluchée et coupées en tout petits cubes
2 CS généreuses de paprika doux
2 CS rases de cumin en poudre
1 cc de piment d'Espelette
1 kg de boeuf haché de qualité ( charolais)
700 g de purée (coulis) de tomate (Mutti)
1 CS généreuse de concentré de tomate
1 CS de sucre
1 grosse boîte (800 g) de haricots rouges cuits ( ne pas jeter leur jus)

Sauce Worcestershire ( rayon sauces ou produits étrangers)
Sel, poivre
Huile d'olive

pour servir: ciboule ou ciboulette ( facultatif)

 

IMG_4312.JPG

 

 

Faire revenir les oignons, le poivron et la carotte hachés finement dans 4 CS d'huile d'olive, à feu moyen puis

 

doux pendant 7/8 mn, en remuant de temps en temps.


Ajouter le cumin, le paprika et le piment.Remuer et laisser cuire 1 mn à feu doux, puis ajouter

 

le boeuf.

 

Laisser la viande devenir marron sur feu moyen, en la détachant  à l'aide de la cuiller en bois pour qu'elle

 

ne reste pas en paquets et en remuant dé temps en temps. Verser 2 CS de sauce Worcestershire.


Ajouter 1 CS de sel, 1 CS de sucre,la purée de tomate, le concentré, et la boîte de haricots avec le jus 

 

contenu dans la boîte.


Mélanger, porter à ébullition, puis baisser et couvrir. Laisser mijoter à petits bouillons 45 à 50 mn à feu

 

doux. Vérifier l'assaisonnement. Poivrez.

 

Laisser reposer si possible au moins 1 h afin que les arômes se mélangent et réchauffer avant de servir 

 

brûlant avec du riz nature. Parsemez de ciboule ou de ciboulette.

 

 

IMG_4311.JPG


26/02/2017
0 Poster un commentaire

Noix de St Jacques laquées sauce soja, filaments de poireau caramélisés

IMG_4275.JPG

 

 

Cette petite recette est un concentré de saveurs et de textures, avec ses poireaux finement émincés revenus

 

à la poêle jusqu'à ce qu'ils soient croustillants et caramélisés et ses fondantes noix de St Jacques laquées

 

dans un peu de sauce soja. Le tout donne une entrée à la fois légère et chic, plutôt rapide à préparer.

 

Il faut toujours cuire les St Jacques le moins longtemps possible et au dernier moment: bien les sécher et

 

les saisir à feu vif dans un peu de matière grasse et surtout ne jamais les réchauffer sinon elles deviennent

 

caoutchouteuses. Il n'y a aucun problème à utiliser des noix surgelées si les fraiches sont hors de prix ou que

 

ce n'est pas la saison, Il suffit de les décongeler depuis la veille au frigo.  

 

 

Pour 2:

 

1 petit poireau
Huile d'olive
6 noix de StJacques sans corail
Sel, poivre
Citron
Sauce soja (Kikkoman)

 

 

Ôter les 2 extrémités du poireau, le passer sous l'eau et bien le sécher. Le fendre en deux dans la longueur,

 

puis, avec un petit couteau pointu bien aiguisé, l'émincer en filaments les plus fins possibles.

 

 

IMG_4267.JPG

 

Chauffer 3 CS d'huile d'olive à feu assez vif dans une poêle et y déposer le poireau émincé. Remuer pour bien

 

enrober les filaments de poireau, saler et laisser cuire 5 mn en remuant de temps en temps à feu moyen

 

d'abord, puis doux en milieu de cuisson, jusqu'à ce que les filaments de poireaux soient bien dorés

 

et caramélisés ( mais pas brûlés). Les retirer de la poêle.

 

 

IMG_4268.JPG

 

Bien sécher les noix de St Jacques avec du Sopalin. Entailler légèrement un côté des noix de manière à faire

 

un quadrillage.

 

 

IMG_4269.JPG

 

Ajouter 1 CS d'huile d'olive et quand la poêle est bien chaude, y déposer les noix, côté lisse d'abord.

 

Cuire 1 mn à feu vif, puis retourner. Asperger les noix de St Jacques avec quelques gouttes de sauce soja

 

et baisser un peu le feu pour ne pas la brûler. Cuire 1 minute de ce côté, en ajoutant quelques gouttes de jus

 

de citron en cours de cuisson. Agiter la poêle pour bien enrober les St Jacques du jus de cuisso.Poivrer.

 

Ne pas ajouter de sel, la sauce soja est très salée.Ne pas trop cuire  les St Jacques, elles doivent rester

 

nacrées à cœur.

 

Placer les filaments de poireau grillés sur 2 petites assiettes creuses, puis déposer 3 noix de St Jacques

 

dessus et servir de suite.

 


IMG_4273.JPG




23/02/2017
0 Poster un commentaire

Poulet rôti parfait (saumuré)

IMG_3720.JPG

 

 

J'étais curieuse de tester cette méthode de préparation du poulet ( ou autres volailles), réputée pour donner

 

une chair très tendre et très parfumée, et une peau bien croustillante. Et vraiment, oui, Il serait difficile de faire

 

mieux! La saumure nécessite de s'y prendre la veille, car il s'agit de laisser tremper le poulet dans une eau

 

salée suffisamment longtemps pour que le sel pénétre le cœur de la chair et que l'eau gorge la viande pour la

 

maintenir moelleuse tout au long de la cuisson. Ensuite, la garniture aromatique glissée à l'intérieur donne un

 

parfum incroyable au poulet et au jus! Un délice de jus, dont vous pourrez arroser une bonne purée maison

 

par exemple. Essayez, vous ne le regretterez pas!

 

 

 

Pour 4 à 5 personnes:

 

1 beau poulet fermier de 2 kg environ (poulet noir de Challans pour moi)

 

saumure:

 

4 L d'eau

200 g de sel fin

 

garniture aromatique:

thym ou origan, ou un bouquet garni

1/2 citron

1 oignon

paprika

piment d'Espelette

huile d'olive

 

 

IMG_3701.JPG

 

 

 

La veille, mélanger l'eau et le sel dans un faitout d'une taille suffisante pour pouvoir immerger le poulet

 

totalement. Laisser mariner le poulet dans cette saumure au moins 8 h, au réfrigérateur. Égoutter alors le

 

poulet en laissant bien s'écouler toute l'eau. Laisser sécher le poulet 2 h sans le couvrir, au frais, puis 1 h

 

à température ambiante.

 

Préchauffer le four à 200°.

 

Verser de l'huile d'olive sur le poulet, suffisamment pour qu'il soit bien huilé sur toute sa surface. Saupoudrer

 

généreusement de paprika et d'un peu de piment d'Espelette. NE SURTOUT PAS SALER.

 

Bien masser avec les mains pour bien enduire totalement le poulet de tous ces parfums.

 

Farcir le poulet avec le demi-citron, les herbes, l'oignon épluché et coupé en deux. Enfourner.

 

 

IMG_3708.JPG

 

 

Cuire 40 mn sur le dos, puis 20 mn sur chaque cuisse ( calez le poulet contre le bord du plat) ( 1h20 au total).

 

Eteindre le four, en laissant le poulet dedans, porte ouverte, pendant 30 mn.

 

Servir avec une purée ou des frites.

 


IMG_3717.JPG


04/02/2017
0 Poster un commentaire

Cake aux fruits secs et fruits confits

IMG_3670.JPG

 

 

Un bon cake aux fruits confits, comme ceux que l'on peut déguster en Grande Bretagne, bien riche en fruits,

 

fondant et parfumé, j'ai souvent essayé d'en faire mais je n'étais pas complètement satisfaite: quantité de

 

fruits trop ou trop peu généreuse, cake un peu trop sec ou trop fade à mon goût... et là, je crois bien que

 

cette version restera la bonne: bien garni en fruits mais mais pas trop non plus, un goût de rhum présent juste

 

ce qu'il faut,une texture à la fois dense et moelleuse. J'ai retrouvé le goût des délicieux " fruit cakes" des

 

salons de thé anglais. So happy!

 

Ce cake est encore meilleur si on sait être un peu patient : si on laisse les fruits mariner dans l'eau au rhum

 

depuis la veille et si, une fois cuit, refroidit et emballé hermétiquement, on attend 1 à 2 jours avant

 

dégustation...La question est: y parviendrez vous?

 

 

IMG_3668.JPG

 

 

 

Pour un gros cake ( moule de 30 cm par 13):

 

100 g de cranberries séchées 

120 g de raisins secs de votre choix

130 g de cerises confites ( chez Grand Frais)

100 g d'écorces de citron confits

100 g d'écorces d'oranges confites (Grand Frais)

4 CS de rhum ambré

220 g de beurre bien mou ( mais pas liquide!)

180 g de sucre roux

4 gros oeufs

1 sachet de levure chimique ou 1 cc de bicarbonate de soude 

350 g de farine

 

 

Emincez les écorces de citron et d'orange confits en tout petits dés. Les mettre dans un saladier avec les 

 

raisins,les cranberries, les cerises.

 

 

IMG_3619.JPG

 

 

Verser dessus 4 CS de rhum ambré et 100 ml d'eau tiède. Remuer et laisser macérer au moins 3h, l'idéal étant 

 

24 heures pour des fruits tres moelleux et parfumés.

 


IMG_3622.JPG

 

 

Préchauffer le four à 220°. 

 

Fouetter le beurre très mou et le sucre roux pour obtenir un ensemble homogène et souple.

 

Ajouter les oeufs un par un en les incorporant à la cuiller en bois, puis incorporer la levure et la farine.

 

Bien vous assurer que tout soit amalgamé. Incorporer alors les fruits et leur jus,mélanger soigneusement.

 

 

IMG_3623.JPG

 

 

Beurrer généreusement un large moule à cake ( 30 par 13 cm) et y verser la pâte.

 

Baisser la température du four à 180° et enfourner le cake pour 1h10. Placer un papier cuisson ou alu sur le

 

dessus la dernière demi-heure pour éviter que le cake ne colore trop.

 

Verifier la cuisson en insérant la lame d'un petit couteau, elle doit ressortir pratiquement sèche ( Il ne doit pas

 

rester de trace de pâte crue sur la lame, sinon, poursuivez 5 mn).

 

Laisser complètement refroidir, puis démouler et emballer hermétiquement le cake dans du film alimentaire. 

 

Si possible, l'oublier 1 jour ou 2, ou 3, le mélange des saveurs va mieux se faire et la magie va opérer.

 

Ce cake se conserve au moins 8 jours, bien emballé.

 


IMG_3664.JPG


03/02/2017
0 Poster un commentaire

Galette de blé noir au fromage de chèvre, lard, pruneau et miel

IMG_3497.JPG

 

 

Les crêpes de blé noir, aussi appelées galettes selon la région de Bretagne ou l'on se trouve, se prêtent à

 

bien des garnitures et accompagnements. J'aime beaucoup celle-ci, qui marie fromage de

  

chèvre et poitrine fumée au goût sucré des pruneaux et du miel. Elle est parfaite servie avec une salade

 

fraîche et bien relevée.

 

La pâte  à crêpe de blé noir est inratable, faites-en donc en quantité généreuse et garnissez-la selon votre

 

goût. Et n'oubliez pas le cidre breton bien frais et pétillant pour accompagner le tout!

 

 

 

pour 6 à 8 grandes crêpes, à faire quelque heures à l'avance si possible

 

pâte à crêpe de blé noir:

 

300 g de farine de blé noir ( ou sarrasin)

2 oeufs

500 ml d'eau

1 CS rase de sel 

 

 

 

Pour préparer la pâte, placez la farine de blé noir dans un grand saladier, ajoutez le sel et mélangez.

 

Battez les oeufs en omelette dans un bol. Creusez un puits au centre de la farine et ajoutez les oeufs.

 

Commencez à mélanger au fouet en restant au centre et en incorporant de petites quantités de farine à la fois,

 

tout en versant l'eau progressivement.

 

Bien lisser la pâte au fouet, en battant energiquement 2 ou 3 mn, puis couvrir et réfrigérer au moins 2 h.

 

Mélangez à nouveau. Si elle est trop épaisse, rajoutez un peu d'eau.

 

 

Garniture au lard,chèvre et pruneau:

 

12 tranches extra-fines de poitrine fumée

2 bûches de fromage de chèvre type Soignon

12 pruneaux moelleux et sans noyaux

beurre

miel liquide

 

 

Faire dorer la poitrine fumée à la poêle dans un peu d'huile. Poser sur du Sopalin.

 

Cuire chaque crêpe que vous garnirez au fur et à mesure: une fois la crêpe cuite d'un côté,

 

la retourner, la badigeonner d'un peu de beurre fondu ( je pique un gros morceau de beurre au bout

 

d'une fourchette et je l'applique sur la crêpe) et la retourner à nouveau.

 

Garnissez-la immédiatement de chèvre frais ( 4 ou 5 tranches ), disposez la poitrine fumée

 

cuite au centre et répartissez les pruneaux coupés en 2. Repliez la crêpe en carré en rabattant chaque

 

coté presque jusqu'au centre ( laissez celui-ci visible pour qu'en l'on voit un peu de la garniture).

 

Laissez chauffer le tout quelques secondes puis servez, arrosé d'un filet de miel. Pour cela,

 

trempez l'extrémité une fourchette dans le miel et laissez le s'écouler au dessus de la crêpe en faisant

 

des zigzags.

 

Déguster chaud avec du cidre bien frais.

 

 

 

IMG_3498.JPG


01/02/2017
0 Poster un commentaire

Salade à la saucisse de Morteau,champignons et tartines de gouda vieux

IMG_3617.JPG

 

 

 

Une excellente salade,plutôt "terroir", qui peut faire un petit dîner en tout simplicité...j'aime bien cuire

 

les saucisses de Morteau en tranches, à la poêle, je les trouve meilleures ainsi que pochées.

 

N'hésitez pas à utiliser le fromage à faire fondre de votre choix et à compléter le tout de quelques noix.

 

 

Pour 2:

 

2 belles poignées de salades mélangées 

200 g de champignons de Paris

1 petite gousse d'ail

2 mini saucisses de Morteau 

2 morceaux de baguettes de 5/6 cm

un morceau de gouda vieux ( ou fromage à raclette, ou Abondance,etc...)

huile d'olive

1/2 citron

sel

 

vinaigrette:

3 CS d'huile de tournesol 

1 CS de vinaigre de cidre

1 cc de moutarde

sel et poivre 

 

 

Dans un bol, mélanger la moutarde, le vinaigre et 2 pincées de sel, puis ajouter l'huile et bien mélanger 

 

à la fourchette.

 

Préchauffer le four à 180°. Couper les morceaux de pain en deux dans la longueur. Couper des lamelles

 

de gouda, les mettre sur le pain. Placer ces morceaux de pain dans un plat et les enfourner environ 10 mn

 

ou jusqu'à ce qu'ils soient gratinés.

 

Pendant ce temps préparer le reste:

 

Couper le bout terreux des champignons, les nettoyer avec un Sopalin humide et les émincer. 

 

Chauffer 1 CS d'huile d'olive dans une poêle et y faire dorer les champignons à feu assez vif. Saler et

 

poivrer, ajouter l'ail émincé en fin de cuisson et arroser de quelques gouttes de jus de citron. Retirer

 

de la poêle et ajouter les saucisses coupées en rondelles un peu épaisses. Faire dorer des deux côtés 

 

quelques minutes. En fin de cuisson, rajouter les champignons pour les réchauffer 1 ou 2 mn.

 

Mélanger la salade avec la quantité de vinaigrette voulue. Répartir dans 2 assiettes.

 

Disposer le mélange champignons/Morteau sur la salade, arroser avec le jus de cuisson et quelques

 

gouttes de jus de citron puis poser les tartines de fromage gratinées.

 


31/01/2017
0 Poster un commentaire

Soupe aux oignons et poireaux


IMG_3675.JPG

 

 

 

La soupe à l'oignon, je suis fan. Qu'y a t il de plus efficace pour combattre froid et fatigue les soirs d'hiver? 

 

Riche en vitamines, antioxydant naturel ,l'oignon est en plus tellement savoureux, surtout quand il est doux

 

comme l'oignon des Cévennes, variété particulièrement bien adaptée aux soupes. J'ai ajouté du poireau aux

 

oignons pour encore plus de goût. Il faut émincer et hacher le tout bien finement pour que ce soit plus

 

agréable en bouche. J'aime ajouter du thym et bien relever le tout avec du poivre.

 

Pour servir, le parmesan, le comté ou le gruyère, fraîchement râpé, rend le tout plus gourmand.

 

Pour varier et régaler encore plus vos invités,proposez des petits croûtons maison (revenus dans de

 

l'huile d'olive), ou bien mettez votre fromage râpé sur des petites tartines de pain que vous passez  à four

 

chaud jusqu'à ce qu'elles soient bien gratinées.

 

Votre modeste soupe deviendra ainsi un festin de roi!

 

 

 

IMG_3614.JPG

 

 

Pour 4:

 

800 g d'oignons jaunes doux comme l'oignon des Cévennes ( 6 beaux oignons)

2 petits poireaux ou un gros, surtout la partie blanche

1 cc généreuse de thym séché 

1 cube de bouillon de légumes ou de volaille

farine

beurre

huile d'olive

sel et poivre

 

Pour le service: 

fromage à râper ( parmesan, comté...)

pain de campagne ou croûtons maison 

 

 

Eplucher et émincer finement les oignons, les hacher finement au couteau.

 

Oter le plus gros de la partie verte des poireaux, les fendre en 2 et bien les rincer. Les émincer très finement.

 

Faire fondre 30 g de beurre dans une cocotte en fonte (ou un faitout),ajouter 2 CS d'huile d'olive et y faire

 

revenir oignons et poireaux à feu doux et à couvert 15 mn, en remuant de temps en temps. 

 

Retirer le couvercle. Augmenter le feu et laisser colorer les oignons sur feu vif en remuant régulièrement,

 

jusqu'à ce qu'ils aient une belle couleur doré foncé. Ne les brûlez surtout pas: s'ils deviennent noirs, ils seront

 

amers!

 

Ajouter 1 CS bombée de farine,le thym, 2 cc rases de sel,du poivre et le cube de bouillon émincé.

 

Bien remuer, en grattant le fond de la cocotte, puis verser 1 litre d'eau. Porter à ébullition, puis baisser et

 

couvrir.Poursuivre la cuisson 25 mn à petits bouillons et à couvert. Remuer de temps en temps.

 

Servir bien chaud avec des croûtons et du fromage rapé ou avec des tartines gratinées au fromage.

 


IMG_3676.JPG


29/01/2017
0 Poster un commentaire

Hot dog aux saucisses de Francfort,comté et moutarde au miel

 

 

IMG_3568.JPG

 

Un bon hot dog est une affaire sérieuse ! Il faut d'abord du bon pain, à la fois moelleux dedans et croustillant 

 

dehors, une saucisse artisanale de Strasbourg ou de Frankfort et ajouter ce que l'on aime pour encore plus

 

de goût: j'aime y mettre du fromage râpé et le passer au four pour que le fromage soit fondu et le pain encore

 

plus croustillant! Et en touche finale, du ketchup à l'américaine ou bien de la moutarde, à la française. Ici,

 

ce sera plutôt un mélange des 2: une moutarde américaine, d'une marque ironiquement appelée French, douce

 

et un peu sucrée au mie. Excellent!

 

 

Pour chaque sandwich:

 

du pain frais et de bonne qualité ( baguette ou pain selon la taille voulue)

une ou deux saucisses de Francfort 

de la moutarde French's honey mustard

du comté ( un morceau que vous râperez vous même)

 

 

Préchauffer le four à 180°.

 

Porter une casserole d'eau à ébullition, éteindre lefeu, y mettre les saucisses, couvrir et laisser tremper 6/7 mn.

 

Ouvrir chaque sandwich, placer les saucisses et parsemer généreusement de comté fraichement râpé.

 

Mettre au four jusqu'à ce que le fromage soit fondu, entre 5 à 10 minutes ( surveillez).

 

 

IMG_3567.JPG

 

 

Laisser tiédir 2/3 mn puis ajouter la moutarde. Déguster avec une bière fraîche ou un coca pour les US fans.

 


IMG_3624.JPG


28/01/2017
0 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :