FOODLOLO

FOODLOLO

PATES,RIZ,LÉGUMINEUSES,CÉRÉALES


Conchiglioni farcies aux épinards et à la ricotta

IMG_9223.JPG

 

 

Ce sont des recettes comme ces pâtes farcies à la ricotta et aux jeunes pousses d'épinards déposées sur

 

un coulis de tomates et gratinées au four qui me font dire que la cuisine italienne est vraiment une des toutes

 

meilleures cuisines au monde, en tout cas ma cuisine préférée,à la fois simple, inventive et si goûteuse!

 

À l'origine,on utilise des pâtes en forme de coquillage appelées conchiglioni mais je n'en ai pas trouvé dans mon

 

supermarché habituel, alors ces lumaconi rigati les ont parfaitement remplacées. La marque De Cecco est ma

 

marque préférée.  J'ai trouvé l'idée de cette recette sur un site anglais, Delicious.com, et je l'ai un peu modifiée

 

pour la faire à ma façon. Elle demande un peu de temps de préparation, surtout si vous faites la sauce tomate

 

vous-même,mais vous serez récompensés par le résultat,vraiment excellent !

 

 

IMG_9191.JPG

 

 

Pour 4 à 5 personnes, selon les appétits:

 

280 g de grosses pâtes à farcir,type conchiglioni 

300 g de jeunes pousses d'épinards 

1 pot de 250 g de ricotta

2 yaourts à la grecque ( il faut cette quantité et cette consistance)

1 gousse d'ail

le zeste finement râpé d'un citron bio

20 à 30 g de parmesan fraîchement râpé 

30 g de chapelure croustillante ( chapelure japonaise,ou panko pour moi)

sel,poivre,origan

 

 

IMG_9192.JPG

 

 

Pour la sauce tomate ( pour aller plus vite vous pouvez acheter une sauce déjà cuisiné environ 500 g ):

1grosse boîte de tomates pelées ou concassées ( 500g)

1 oignon

1 CS d'origan

sel et poivre

huile d'olive

 

 

IMG_9197.JPG

 

 

Commencer par faire cuire les pâtes dans un très grand volume d'eau salée, le temps indiqué sur le paquet afin

 

qu'elles soient al dente.  Puis les égoutter et les étaler sur un torchon propre pour bien les laisser refroidir et les

 

sécher.

 

 

IMG_9198.JPG

 

 

Pendant que les pâtes cuisent préparer la sauce tomate : faire revenir l'oignon haché finement dans 2 CS d'huile

 

d'olive pendant 3 à 4 mn puis ajoutez l'origan et la boîte de tomates : s´il s'agit de tomates entières,bien les

 

écraser à l'aide d'un presse-purée,saler et poivrer puis amener à ébullition.  Baisser alors le feu et laisser mijoter

 

à petits bouillons une vingtaine de minutes. Ajouter 50 g de parmesan fraîchement râpé en fin de cuisson

 

et mélanger.

 

Pendant que la sauce cuit, rincer les épinards, les égoutter et faire fondre une noix de beurre dans une grande

 

casserole. Ajouter alors les épinards et laisser "tomber" c'est-à-dire se flétrir et cuire,ce qui ne prend que 3 ou

 

4 mn. Les laisser égoutter quelques instants dans une passoire et quand ils sont refroidis pressé dessus pour

 

faire sortir l'excédent d´eau.

 

Dans un saladier,mélanger la ricotta,les 2 yaourts à la grecque,la gousse d'ail finement râpée, le zeste de citron

 

également finement râpé (j'utilise une râpé Microplane pour les 2), et les épinards refroidis et égouttés.

 

Saler et poivrer, bien mélanger.

 

Préchauffez le four à 190° chaleur tournante.

 

Prendre un plat suffisamment large pour tenir les pâtes en une seule couche,y étaler les deux tiers de la sauce

 

tomate. 

 

Garnir les pâtes avec la farce à l'aide d'une petite cuillère et les déposer au fur et à mesure sur le lit de sauce

 

tomate.  Parsemer le plat de la sauce tomate restante.

 

 

IMG_9206.JPG

 

 

Enfourner pour 25 minutes. Pendant ce temps, mélanger la chapelure avec le parmesan,1 cc d'origan et

 

1 CS d'huile d'olive.  Répartir cette chapelure sur les pâtes au bout de 25 minutes de cuisson et remettre au

 

four pour une dizaine de minutes ou jusqu'à ce que la chapelure soit bien dorée.

 

 

IMG_9221.JPG

 

 

Sortir le plat du four et laissez reposer cinq bonnes minutes avant de déguster,  soit en accompagnement

 

d'une viande ou d'un poisson soit tout simplement avec une petite salade de roquette ou du mescl'un.

 

 

IMG_9233.JPG


02/10/2017
0 Poster un commentaire

Penne aux épinards frais, mascarpone et parmesan

IMG_9045.JPG

 

 

C'est le type de plat qui fait aimer la cuisine italienne: simple, rapide,avec peu d'ingrédients et pourtant si

 

goûteux ! Les jeunes pousses d'épinards sont pratiques, car elles ne nécessitent aucune préparation et

 

fondent en un clin d'œil, simplement revenues dans un peu de beurre. Si on ajoute quelques morceaux de

 

jambon cru italien sur l'assiette de pâtes  on a un plat complet, réconfortant et fondant à souhait. 

 

Cette recette, je l'adore! 

 

 

Pour 4

 

500 g de penne

2 CS d'huile d'olive 

30 g de beurre 

400 g de jeunes pousses d'épinards 

250 g de mascarpone 

50 g de parmesan finement râpé 

sel poivre

Jambon cru italien en très fines tranches, type chiffonnade 

Un peu de persil plat , finement ciselé (facultatif)

 

 

IMG_9039.JPG

 

 

 

Faire cuire les pâtes le temps indiqué sur le paquet dans un grand volume d'eau bouillante salée: il faut

 

qu'elles soient al dente. Pendant ce temps, chauffer l'huile et le beurre dans une grande sauteuse,ajouter l'ail

 

haché (l'idéal est d'utiliser un presse ail) et les jeunes pousses d'épinards, remuer et laisser cuire à feu doux

 

5 mn. 

 

 

IMG_9033.JPG

 

 

 Les épinards vont devenir souples et brillants. 

 

 

IMG_9034.JPG

 

 

Saler, poivrer et ajouter alors le mascarpone: bien remuer jusqu'à ce qu'il soit parfaitement fondu et laisser

 

mijoter cinq minutes,puis ajouter le parmesan râpé.

 

 

IMG_9036.JPG

 

 

Quand les pâtes sont cuites, prélever 2 à 3 louches d'eau de cuisson puis égoutter les pâtes.Ajouter une

 

louche de cette eau dans la sauce aux épinards, portez à ébullition puis ajoutez les pâtes dans la sauteuse.

 

Bien mélanger. Si l'ensemble est trop épais,rajouter encore un peu d'eau de cuisson. Il faut avoir une sauce

 

suffisamment souple et en quantité généreuse car les pâtes vont continuer à absorber la sauce et si la sauce

 

est en quantité insuffisante, ou trop épaisse,l'ensemble deviendra collant...

 

Servez tout de suite en proposant du parmesan râpé à saupoudrer sur les assiettes. Vous pouvez aussi ajouter

 

du persil ciselé, qui se marie très bien avec les épinards et apporte une double ration de fer et de vitamines!

 

Servir avec des morceaux de jambon cru déposé sur les pâtes chaudes. Proposer du parmesan à râper au

 

dessus de chaque assiette.

 


IMG_9044.JPG


21/09/2017
0 Poster un commentaire

Dahl de lentilles corail au curry et lait de coco

IMG_9003.JPG

 

 

Ce plat indien très connu est un pur régal et constitue un excellent plat végétarien onctueux et parfumé

 

à souhait. La lentille corail n'a pas de peau et se cuit plus rapidement que la lentille verte,elle est donc

 

aussi plus fragile et se défait plus facilement: ne la cuisez pas trop longtemps, à l'eau non salée et à

 

feu doux.

 

Les légumineuses sont non seulement délicieuses mais également excellentes pour la santé, il est bon d'en

 

consommer régulièrement. Elles sont aussi une excellente source de protéines.

 

La sauce utilisée pour accompagner ces lentilles constituera également une excellente base pour d'autres

 

curry: il suffit d'ajouter des dés de poulet ou de poisson à la place des lentilles et de les cuire directement

 

dans la sauce.  Pour la sauce, il faut bien utiliser de la crème de coco et non du lait de coco: je vous recommande

 

chaudement la marque Kara, au rayon des produits exotiques dans votre supermarché.

 

C'est une recette du site de cuisine indienne Bollywood Kitchen.

 

 

IMG_8995.JPG

 

 

Pour 4:

 

250 g de lentilles corail

20 cl de crème de coco ( et non lait de coco), de préférence de la marque Kara 

2 oignons blancs, épluchés et hachés finement 

1 grosse gousse d'ail 

Un morceau de gingembre frais (2 cm), épluché

2 CS concentré de tomates 

1 CS cumin en poudre 

1 CS coriandre en poudre 

Un bouquet de coriandre fraîche 

Une pointe de piment en poudre ( attention le gingembre aussi est piquant)

2 CS huile de tournesol 

 

 

IMG_8993.JPG

 

 

Rincer les lentilles sous l'eau froide. Les mettre dans une casserole d'eau froide non salée, porter

 

à ébullition puis baisser le feu et laisser cuire selon les instructions du paquet (10 mn pour moi).

 

Une fois cuites,les lentilles prennent une couleur jaune pale:

 

 

IMG_9001.JPG

 

 

Pendant ce temps,préparer le curry.

 

Faire chauffer l'huile dans une sauteuse.Laisser revenir les oignons à feu doux 5 minutes,ajouter le

 

cumin,l'ail et le gingembre haché (j'utilise un presse ail pour les 2). Remuer et laissez cuire 2 à 3 minutes

 

à feu doux.

 

Ajouter le concentré de tomate et 3 cuillères à soupe d'eau, bien mélanger. Laissez cuire 5 minutes à feu

 

doux.

 

Verser alors la crème de coco, saler généreusement et laisser mijoter cinq minutes.

 

 

IMG_8999.JPG

 

 

Ajoutez alors les lentilles égouttées,mélanger et servir parsemé de coriandre fraîche ciselée.

 

 

IMG_9002.JPG


18/09/2017
0 Poster un commentaire

Spaghetti au pesto d'épinards et noix de cajou

IMG_8979.JPG

 

 

J'ai tout de suite été attirée par la photo du magazine Elle à table,puis à la lecture de la recette, par les

 

ingrédients à la fois simples et frais : un pesto où les jeunes pousses d'épinards remplacent le basilic et

 

les noix de cajou se substituent aux pignons de pin, des billes de mozzarella qui apportent un petit côté

 

frais et crémeux à la recette.

 

Au moment de mélanger la sauce avec les pâtes j'ai ajouté quelques pousses d'épinards

 

supplémentaires et quelques éclats de noix de cajou sur le tout pour un contraste de textures bien

 

agréable.

 

La recette d'origine comportait également du cerfeuil et quelques baies roses concassées,que je n'avais

 

pas sous la main,mais qui apportaient effectivement une très jolie touche rouge contrastant joliment avec

 

le vert de la sauce.

 

 

Pour 4:

 

500 g de spaghetti ( demi-complets pour moi)

1 CS de jus de citron

1 boule de mozzarella du buffala, ou de mini billes de mozzarella

1 poignée de jeunes pousses d'épinards 

1 poignée de feuilles de persil plat

1 petit oignon frais avec sa tige

50 g de noix de cajou ( je les ai torréfiées légèrement à la poêle, cela les rend plus croquantes)

50 g de parmesan ( un morceau, que vous râpez finement vous-même)

huile d'olive,sel

 

 

IMG_8973.JPG

 

 

Pour torréfier les noix de cajou, il suffit de faire chauffer une poêle anti adhésive sans matières grasses

 

et de les faire colorer très légèrement quelques minutes.

 

Mixer dans un robot les herbes, les pousses d'épinards,l'oignon,le jus de citron,les noix de cajou,

 

le parmesan et une bonne pincée de sel puis ajouter 4 CS d'huile d'olive et mixer finement.

 

Cuire les pâtes al dente dans un gros volume d'eau salée, conserver 1 louche d'eau de cuisson

 

des pâtes. Mélanger le pesto aux pâtes, ajouter la mozzarella, détendre avec un peu d'eau de cuisson,

 

mélanger et servir bien chaud,arrosé d'un filet d'huile d'olive et parsemé de parmesan.

 

 

IMG_8975.JPG


16/09/2017
0 Poster un commentaire

Arancini à la mozzarella ( croquettes de riz)

IMG_8504.JPG

 

Les arancini sont de délicieuses croquettes à base de risotto, qui peuvent être farcies à la viande, à

 

la mozzarella,etc... Les italiens en raffolent, c'est une nourriture populaire, qui peut se manger dans la

 

rue mais qui est vraiment la quintessence de la cuisine italienne: des ingrédients simples, voire modestes,

 

dont on tire le meilleur et qui donnent un encas gourmand.

 

Vous pouvez utiliser des restes de risotto ou en cuisiner rien que pour le plaisir de cuisiner et déguster des

 

arancini. Normalement, ce sont des boules assez grosses, de la taille d'une balle de tennis ( dans ce cas, on

 

en prépare une par personne mais pouvez en réaliser des petites de la taille d'une prune pour un apéro ou

 

une entrée (en prévoir alors 3 ou 4 par personne).

 

Pour 6 gros arancini:

 

Risotto:

180 g de riz arborio ( spécial risotto)

800 ml d'eau + 2 cubes de bouillon de légumes 

1 petit oignon finement émincé 

1 pincée de filaments de safran ( facultatif)

Huile d'olive

Vin blanc ( 1 verre)

 

Arancini:

800 g de risotto cuit et refroidi

1 boule de mozzarella

Parmesan râpé (80g)

farine

2 gros oeufs battus

chapelure ( j'utilise de la chapelure japonaise)

1,5 L d'huile de friture (arachide), dans une bassine à frites 

 

 

Porter l'eau et les cubes de bouillon à ébullition.Eteindre.Ajouter le safran, couvrir et laisser infuser.

 

Pendant ce temps, faire revenir l'oignon dans une cocotte dans 3 CS d'huile d'olive à feu doux 3 mn, sans

 

les colorer.

 

Ajouter le riz, remuer pour bien l´imprégner d'huile, verser le vin et laisser le riz complètement absorber le vin,

 

à feu doux et à découvert.

 

Verser alors une louche de bouillon chaud ( Il faut le maintenir au chaud sur feu doux pendant toute la cuisson),

 

et laisser cuire à petit bouillon. À chaque fois que le bouillon à été absorbé, ajouter une louche de bouillon, et

 

ainsi de suite, toujours à feu doux,jusqu'à cuisson du riz al dente ( environ 20 mn). Pour cette recette, mieux

 

vaut assécher un peu le risotto en le remuant encore 2 ou 3 mn sur le feu.

 

Ajouter alors le parmesan, mélanger. Étaler dans un large plat, laisser refroidir,couvrir et mettre au frais

 

plusieurs heures.

 

 

IMG_8494.JPG

 

 

Faire chauffer un bain de friture à 180°.

 

Formez 6 grosses boules avec le riz froid , faire un trou au milieu avec votre pouce, placer un petit cube

 

de mozzarella au centre et reformer de belles boules homogènes en les roulant bien entre vos paumes.

 

Les tremper successivement dans la farine, puis les oeufs battus et enfin la chapelure ( cette dernière en 

 

quantité généreuse).

 

Déposer 3 arancini dans l'huile chaude et les laisser bien colorer quelques minutes.

 

Faire de même avec les 3 boules restantes.Egoutter. Déguster chaud mais pas brûlant.

 

 

IMG_8508.JPG


09/08/2017
0 Poster un commentaire

Risotto aux fleurs de courgette et safran

IMG_7104.JPG

 

 

Je rentre de Rome que j'ai eu l'immense plaisir de découvrir pour la première fois: quelle ville! Tant de beauté!

 

Et la douceur de vivre à la romaine...pas une légende ! Ce n'est rien de dire que je me suis régalée la-bas!

 

Tout y était délicieux. Je garde un souvenir ému d'un risotto au safran et aux fleurs de courgettes, que j'ai

 

eu envie de cuisiner dès mon retour. Les fleurs de courgettes ont une durée de vie et une saison limitées,

 

ne ratez pas ces petites merveilles si vous avez la chance d'en trouver au jardin ou sur un marché... Celles-ci,

 

qui proviennent d'Italie, je les ai trouvées chez Grand Frais.

 

N'ayez pas peur de vous lancer dans la préparation d'un risotto, c'est facile et inratable à condition

 

d'en respecter les étapes, et le temps de cuisson, lent et progressif. Un vrai bon risotto ne se fait pas

 

à l'avance, on doit être prêt à le déguster quand il est cuit parfaitement, c'est à dire al dente, et qu'il est

 

souple et crémeux...et alors, quelle récompense ! Celui-ci est buonissimo!

 

 

IMG_7074.JPG

 

 

Pour 4 personnes:

 

une dizaine de fleurs de courgettes 

1 gros oignon blanc

450 g de riz pour risotto ( type arborio ou carnerolli ), et surtout pas un riz ordinaire !

3 cubes de bouillon de volaille ou declégumes

une pincée de filaments de safran ( plus parfumés que la poudre)

3 CS huile olive

10 cl de vin blanc sec

50 g de beurre

100 g de parmesan fraîchement râpé  ( et un peu plus pour la table)

 


IMG_7082.JPG

 

 

Éplucher et hacher menu l'oignon. Ôter la tige des fleurs de courgette, et émincer celles-ci finement, en

 

totalité.

 

Faire revenir les oignons et les fleurs à l'huile d'olive, dans une large sauteuse, à feu doux.

 

Ne pas les colorer, juste les attendrir, environ 4 mn.

 

Cette étape peut se réaliser un peu à l'avance ( avant l'arrivée des convives).

 

Une fois la cuisson du risotto lancée, vous en aurez pour environ 25 mn. Il faudra vous y consacrer de près!

 

Portez à ébullition une casserole d'eau (1,5 L environ) avec les bouillons cubes. Ajoutez le safran, baissez le

 

feu au minimum,couvrez et laissez infuser 5mn. Il vous faudra maintenir le bouillon au chaud sur feu doux tout

 

au long de la cuisson du risotto.

 

Ajoutez le riz au mélange oignon/fleur de courgette et remuez constament sur feu doux pendant 2 à 3 mn

 

jusqu'à ce que les grains de riz soient translucides.

 

 

IMG_7091.JPG

 

 

Versez alors le vin et laissez-le s'évaporer ( fond de la sauteuse presque sec) à petits bouillons.

 

Vous allez alors ajouter 2 louches de bouillon chaud, remuer et laisser le riz absorber le bouillon, sur feu doux,

 

en remuant souvent ( mais pas constamment). Ne laissez pas le fond de la sauteuse devenir complètement

 

sec,et ajoutez alors une louche de bouillon, que le riz va absorber lentement,et ainsi de suite, une louche à

 

la fois,jusqu'à ce que le riz soit cuit al dente. Maintenir le feu à petits bouillonnements.

 

Cela va prendre 20 à 25 mn. Ne cherchez pas à augmenter le feu ou à mettre trop de bouillon à la fois, ce

 

temps de cuisson est nécessaire pour ce type de riz.

 

 

IMG_7096.JPG

 

 

Quand le riz est cuit, couper le feu. La consistance doit être souple et en aucun cas compacte, sinon, ajoutez

 

un peu de bouillon. Ajouter alors le parmesan râpé et le beurre. Remuer jusqu'à totale incorporation.

 

Servir immédiatement dans des assiettes creuses, avec des cuillères et du parmesan supplémentaire.

 

 

IMG_7113.JPG

 

 

Les fleurs de courgettes sont présentes en juin, juillet et août, ne les ratez pas!!

 

 

IMG_7073.JPG


29/06/2017
0 Poster un commentaire

Macaroni sauce carbonara aux oignons

IMG_4639.JPG

 

 

Dans la vraie recette des pâtes à la carbonara, il n'y a pas de crème .... d'abord parce qu´il n'y a pas de crème 

 

en Italie ( ils ont le mascarpone) et surtout parce que la sauce est naturellement rendue crémeuse et

 

onctueuse par un mélange de jaunes d'oeufs, de parmesan et....d'eau de cuisson. C'est plutôt cette dernière

 

qui est la botte secrète des italiens pour avoir toujours des pâtes en sauce suffisamment humidifiées et

 

non collantes.

 

Donc pensez bien à prélever une ou deux louches d'eau de cuisson des pâtes avant de les égoutter, vos

 

sauces n'en seront que meilleures.

 

La vraie recette ne contient pas d'oignons, mais, que voulez-vous, c'est mon pêché mignon!

 

 

Pour 4:

 

500 g de macaroni 

4 gros jaunes d'oeufs ( ou 6 petits)

40 g de parmesan ( et un peu plus pour parsemer sur les assiettes selon la demande)

1 gros oignon doux, épluché et émincé en tranches bien fines

100 g de lard fumé paysan en tranches fines, coupé en lardons ou de pancetta émincée 

huile d'olive

gros sel

 

 

Faire chauffer 3 CS d'huile d'olive dans une sauteuse. Ajouter l'oignon,saler légèrement et laisser revenir

 

5 mn à feu doux en remuant de temps en temps. Ajouter les lardons et faire revenir 5 mn à feu moyen,

 

jusqu'à obtenir une belle coloration. Poivrer.

 

 

IMG_4637.JPG

 

 

Porter un grand faitout d'eau à ébullition, ajouter 1 grosse CS de gros sel et y plonger les pâtes. Il faut

 

toujours cuire les pâtes dans un récipient assez grand et avec assez d'eau pour qu'elles soient à leur

 

aise..Remuer et laisser cuire al dente ( voir paquet) à bons bouillons. Juste avant d'égoutter, prélever

 

1 louche d'eau de cuisson. Ajouter les pâtes dans la sauteuse, remuer et maintenir au chaud sur feu doux.

 

Mélanger dans un grand bol les jaunes d'œufs et le parmesan très finement râpé ( mieux vaut utiliser une

 

râpe spéciale pour parmesan, type Microplane). Ajouter La moitié de la louche d'eau de cuisson réservée

 

et bien délayer.

 

Verser dans la sauteuse contenant les pâtes,les oignons et les lardons. Bien mélanger.

 


IMG_4638.JPG

 

 

 

A vous de juger si vous devez rajouter encore un peu d'eau pour obtenir des pâtes dans une sauce

 

bien nappante. Servir bien chaud en proposant du parmesan supplémentaire.

 

 

IMG_4635.JPG


31/03/2017
0 Poster un commentaire

Pâtes dans une sauce crémeuse à la courgette et pancetta

IMG_4479.JPG

 

 

Les pâtes en sauce, ce n'est pas compliqué à faire, Il faut juste connaître deux ou trois trucs utilisés par les

 

italiens eux-mêmes pour obtenir une sauce nappante, et des pâtes à la fois moelleuses et al dente...

 

On cuit toujours la sauce ou la garniture dans une grande sauteuse dans laquelle on ajoute

 

les pâtes et non le contraire. On garde une ou deux louches d'eau de cuisson des pâtes pour détendre la

 

sauce et s'assurer que les pâtes recevront suffisamment de liquide pour qu'elles ne pompent pas tout

 

et deviennent collantes.

 

Cette petite sauce toute simple est à base de crème, courgette et ail, un nombre limité d'ingrédients pour un

 

maximum de goût! J'y ai ajouté de la pancetta croustillante mais ce n'est pas obligé.

 

 

Pour 4:

 

500 g de pâtes sèches courtes ( penne, farfalle,conchiglioni,etc...)

8 tranches fines de pancetta

gros sel pour l'eau des pâtes ( 1cs)

 

sauce:

2 petites courgettes,bien fermes

2  gousses d'ail de taille moyenne

2 CS d'huile d'olive

50 g de parmesan fraîchement râpé , et un peu plus pour ajouter sur l'assiette

40 cl de crème liquide entière 

1 cube de bouillon de légumes 

poivre

 

 

IMG_4455.JPG

 

 

 

Tranchez la pancetta en tranches très fines ( vous pouvez les empiler et les trancher ensemble).

 

Faire chauffer une poêle anti adhésive à feu vif et y faire cuire la pancetta sur feu doux jusqu'à ce qu'elle

 

soit rouge foncé et croustillante ( environ 15 mn). Égoutter sur du papier absorbant.

 


IMG_4459.JPG

 

 

Laver les courgettes et couper les deux bouts mais ne pas les éplucher. Les couper en 4 dans la longueur, puis

 

les émincer finement.

 

Chauffer l'huile d'olive dans une large sauteuse et ajouter les courgettes.Laisser revenir 5 mn à feu moyen en

 

remuant régulièrement puis ajouter le cube de bouillon, l'ail épluché et émincé et un demi verre d'eau. Couvrir

 

et laisser mijoter encore 10 mn ou jusqu'à ce que les morceaux de courgette soient tendres.

 

Verser la crème liquide et le parmesan râpé dans la sauteuse et porter à ébullition. Poivrer mais ne pas

 

saler.Laisser mijoter 3/4 mn sur feu doux et mixer le tout.

 

Remettre dans la sauteuse et couvrir pour garder au chaud, le temps de cuire les pâtes dans un grand volume

 

d'eau bouillante salée. Cuisez-les "al dente" selon le temps indiqué sur le paquet moins 1 mn ( car les pâtes

 

finiront de cuire dans la sauce).

 

Quand les pâtes sont cuites, prélevez 2 louches d'eau de cuisson dans un bol et égouttez-les immédiatement.

 

Versez les pâtes dans la sauteuse contenant la sauce, ainsi que la pancetta croustillante ( gardez en la moitié

 

pour parsemer sur chaque assiette de pâtes). Remuer et laisser mijoter 2 mn en ajoutant la quantité d'eau

 

de cuisson désirée ( pas forcément les 2 louches!) pour rendre la sauce souple et bien nappante.

 

Une sauce trop épaisse ou en trop petite quantité serait trop vite absorbée par les pâtes qui deviendraient

 

collantes. À vous de doser selon leur consistance, mais ne lésinez pas...

 

Servez bien chaud avec du parmesan que vos convives pourront râper à leur guise sur leur assiette.

 

Variante: ajouter du persil plat à la sauce .

 

 

IMG_4474.JPG


01/03/2017
0 Poster un commentaire